Publicité

4 mai 2020 - 20:56 | Mis à jour : 21:22

Pas de loges pour le Centre Premier Tech 

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 3

Il n'y aura finalement pas de loges au Centre Premier Tech, du moins à court terme. Les élus de la Ville de Rivière-du-Loup ont retiré cet aspect du projet global de réfection du Stade de la Cité des Jeunes, lundi soir, lors d'une séance du conseil municipal. 

La mairesse Sylvie Vignet a expliqué qu'un appel a été fait aux promoteurs régionaux pour connaitre leur intérêt à opérer une loge. Une requête qui est restée sans réponse, alors que la pandémie de la COVID-19 frappe de plein fouet les entreprises.

«On comprend très bien que dans les circonstances présentes il n'y ait pas eu de réponse. Rien ne nous empêche, dans le temps, de revenir là-dessus. Et s'il y a de l'intérêt, nous avons des plans qui sont déjà faits. Nous avons tout ce qu'il nous faut pour les faire. Mais pour le moment, ça ne fait [plus] partie du projet», a-t-elle résumé. 

Concrètement, la Ville sauvera 451 000 $ dans le grand projet de réfection du Stade de la Cité des Jeunes qui comprenait également des travaux au Centre Premier Tech. La somme totale, incluant les loges, était évaluée à 12 531 854 $.


 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

3 réactionsCommentaire(s)
  • @ René Lapointe, vous me prêtez des informations non vérifiées. Je suis pour un projet plus modeste, par contre, il y a des choses plus urgentes dans notre ville, tout çà pour avoir une patinoire olympique pour les jeux de 2021, et ce sans savoir si ils auront réellement lieux. La pandémie est loin d'être terminée, et dans quel état seront les finances de la ville. La prudence est de rigueur.

    Pierre M. Drayaf - 2020-05-05 16:29
  • Mr Drayat
    Pandémie ou pas, vous auriez été contre.

    René Lapointe - 2020-05-05 12:16
  • Un ''peanut'' dans un tel projet, lequel d'ailleurs aurait dû être retiré au complet, compte tenu de la situation actuelle financière de la ville et de l'ensemble du Québec et de la pandémie qui est loin d'être terminée.......Un conseil de ville non responsable qui en profite à huit-clos.

    Pierre M. Drayaf - 2020-05-05 07:19