Publicité

12 avril 2020 - 06:00

La pause COVID-19 permet de mieux organiser le projet de La Maison d’Amable

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Ruth Lepage, pour le conseil d’administration provisoire de La Maison d’Amable et Sébastien Ouellet, pour la Corporation de développement économique du Transcontinental (CODET), ont fait une mise à jour du projet de La Maison d’Amable à Rivière-Bleue. «Il faut noter que le délai imposé par la situation actuelle (COVID-19) nous fournit le temps de mieux organiser et planifier les travaux et la mise en place des activités», a mentionné Mme Lepage.

Une rencontre d’information est prévue lorsque les circonstances le permettront. En attendant, Mme Lepage et M. Ouellet ont expliqué les étapes franchies et celles à venir de ce projet mobilisateur pour trouver de nouvelles vocations à une maison située au 46 rue du Pied-du-lac (lac Long).

Suite à une première rencontre publique tenue le 4 septembre 2019, des actions ont été réalisées : ménage et retrait des éléments superflus présents dans la maison, démarrage du système de chauffage (fonctionnement un mois et demi), ménage du sous-sol et installation d’appareils de chauffage électrique, inspection du bâtiment par un inspecteur agréé qui n’a pas vu d’obstacle majeur à une remise en état, démarche avec la Municipalité de Rivière-Bleue pour faire une demande de modification de zonage en collaboration avec le service d’urbanisme de la MRC (réponse attendue dans les prochains mois), achat de meubles usagés permettant le fonctionnement de base de la maison, incorporation de l’organisme sans but lucratif «La Maison d’Amable», démarche en processus avec un entrepreneur pour faire l’évaluation des besoins et des couts de rénovations et démarches pour voir les possibilités de modifier le circuit des camions de la gravière de Pierre Tanguay pour éviter les passages à cet endroit.

À VENIR

Comme Ruth Lepage le mentionnait précédemment, la corporation aura plus de temps pour préparer les prochaines étapes. Elle aura d’ailleurs en main le rapport de l’entrepreneur sur les couts de réfection du bâtiment. Ses membres devront également décider des éléments de fonctionnement des différents volets du projet (magasin général, résidence touristique, services alimentaires, resto de base, boulangerie, vrac, crèmerie, musée, etc.). On devra aussi compléter le plan d’affaires du projet avec la collaboration de la MRC de Témiscouata et la CODET. Par la suite, on procédera à la recherche et la demande de subventions visant les réfections majeures et les aménagements touristiques.

C’est possiblement en juin ou juillet prochain que l’on prévoit revenir auprès de la population pour confirmer la mobilisation autour de ce projet et faire l’assemblée générale de constitution pour entre autres nommer un conseil d’administration régulier. La réalisation des travaux serait planifiée pour l’hiver 2021 et le démarrage des activités l’été suivant.

En terminant, on invite les personnes à faire part de leurs idées sur ce projet et à travailler avec le conseil d’administration provisoire. Contactez Ruth Lepage à l’adresse courriel [email protected]

Publicité


Publicité

Commentez cet article