Publicité
5 mars 2020 - 06:02

Une aide de 50 000 $ pour soutenir les projets de restauration des biens patrimoniaux

La Ville de Rivière-du-Loup reconduit son Programme d’aide à la restauration patrimoniale, qui appuie financièrement les propriétaires d’un bâtiment ancien ayant une valeur patrimoniale significative dans les secteurs qui sont protégés par une règlementation municipale. La date limite pour soumettre une demande est le mardi 31 mars prochain.

En investissant de la sorte, la Ville entend stimuler la restauration et la réhabilitation des édifices anciens résidentiels et commerciaux, encadrés par une règlementation particulière touchant la conservation de l’architecture traditionnelle. Les secteurs visés sont principalement la rue Lafontaine, le Vieux Rivière-du-Loup, les sites du patrimoine religieux et le site du patrimoine du Vieux Saint-Patrice.

Depuis 2016, plus de 25 projets ont ainsi été soutenus, d’une valeur totale de 700 000 $ dont 400 000 $ provenant du programme. Cet important effort financier s’inscrit dans la Politique du patrimoine de la Ville, qui reconnaît son patrimoine bâti comme une caractéristique unique de Rivière-du-Loup, contribuant à son attractivité touristique, à la qualité de vie et à la fierté de ses citoyens.

Les propriétaires qui désirent faire une demande peuvent télécharger les documents sur le site web de la Ville, au VilleRDL.ca, sous Services / programmes. Le dépliant est également disponible en version imprimée au Service de l’urbanisme, à l’hôtel de ville (65, rue de l’Hôtel-de-Ville).

Ils sont par ailleurs invités à consulter la section du site www.infopatrimoine.ca qui concerne la restauration patrimoniale. Des fiches thématiques proposent des informations sur les styles architecturaux, les différentes ouvertures, les revêtements de toiture en tôle de type traditionnel sans oublier les lambris en bois. Afin de s’assurer de bien planifier son projet, de l’accompagnement est en outre offert sur demande au Service de l’urbanisme, au 418 867-6699 ou à [email protected]

Il est à noter en terminant qu’un second programme d’aide à la restauration fait actuellement l’objet de discussions avec le ministère de la Culture et des Communications. Il pourrait voir le jour au cours de l’année 2020, ce qui permettrait d’augmenter de manière significative les fonds consentis à la restauration. Rappelons que de 2007 à 2011, le programme de soutien était justement offert de façon conjointe avec le ministère.

Publicité


Publicité

Commentez cet article