Publicité
4 décembre 2019 - 14:02 | Mis à jour : 19:26

1,8 M$ pour la nouvelle caserne de Saint-Antonin

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

L'appel d'offres concernant la construction de la nouvelle caserne de Saint-Antonin s'est officiellement terminé le 28 novembre. Le directeur du Service de sécurité incendie de la municipalité, Yvan Rossignol, a confirmé que le prix du soumissionnaire le plus bas cadrait bien avec les projections établies. 

Sept entreprises ont participé au processus d’appel d’offres qui a débuté le 31 octobre. La grande majorité d’entre elles ont déposé une soumission d’environ 1,8 M$. Deux autres ont fait une offre se situant entre 1,9 M$ et 2,2 M$. 

L’entreprise qui a offert la plus basse soumission, à environ 1 817 000 $, est Kamco Construction de La Pocatière. «Nous avons ouvert les soumissions dès jeudi dernier. J’ai été heureux de constater qu’elles correspondaient, dans l’ensemble, à nos prévisions. Il y avait par exemple très peu d’écart entre la soumission la plus basse et la suivante», a partagé M. Rossignol. 

Ce résultat est une bonne nouvelle pour la Municipalité. Au printemps, les élus avaient annulé un premier appel d’offres lancé en janvier 2019 pour l’agrandissement de sa caserne incendie, en raison des couts trop élevés par rapport à ses prévisions budgétaires. 

«Le prix le plus bas soumis pour les travaux se chiffrait alors à près de 1,9 M$. C’était dispendieux, puisqu’aujourd’hui, on se prépare à aller de l’avant pour une caserne neuve à un meilleur coût.»

Le vote officiel concernant l'approbation du résultat du nouvel appel d'offres aura lieu prochainement, explique Yvan Rossignol. La municipalité doit d’abord obtenir la confirmation qu’il bénéficiera d’une aide financière dans le projet. Celle-ci pourrait couvrir, au maximum, 70 % du prix total, puisque le bâtiment sera fait de bois. 

«Nous avons confiance d’avoir de bonne nouvelle prochainement. Ce ne serait même qu’une formalité, puisque le dossier avance bien à Québec. Mais ça prend la lettre de confirmation», a expliqué le directeur. 

TRAVAUX

Si tout se déroule comme prévu, les travaux de construction devraient commencer au début mai. Il est important de comprendre que les pompiers devront être relocalisés au garage municipal pendant quelques mois, une situation qui demandera beaucoup d’organisation. 

«On va passer une drôle de période, mais nous serons prêts, assure M. Rossignol. Il faudra aussi trouver une solution pour les deux semaines du rodéo.»

Selon les premières informations, la nouvelle caserne incendie de Saint-Antonin sera d’une grandeur intéressante de 64 pieds par 94 pieds. C’est un bâtiment qui répondra aux besoins actuels des pompiers qui manquent présentement d’espace pour travailler, effectuer de la formation, entreposer du matériel et stationner le nouveau camion-échelle qui est gardé au garage municipal depuis son acquisition en 2017. 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article