Publicité
10 novembre 2019 - 15:48 | Mis à jour : 11 novembre 2019 - 09:28

Les Guerriers remportent un 3e championnat d'affilée

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

La tension était à son comble, à la toute fin du 4e quart du match de finale opposant les Griffons de Gaspé et les Guerriers de l’École secondaire de Rivière-du-Loup. Avec un pointage de 21 à 19 en faveur des joueurs louperivois, tout était encore possible. Grâce à un botté de placement bloqué à la toute dernière seconde de jeu, les Guerriers juvéniles ont remporté un 3e titre consécutif, le 10 novembre devant leurs partisans.  

Pour ce tout dernier jeu, la foule a retenu son souffle pendant quelques secondes. «J’ai eu des frissons et quelques cheveux blancs de plus. C’est un match dont on va se souvenir longtemps, ça s’est joué jusqu’à la dernière seconde. Un placement de trois points des Griffons pour la victoire a été bloqué, c’était comme dans les livres !», s’est exclamé l’entraineur-chef des Guerriers juvéniles, Jeremy Rioux.

Les Guerriers ont toujours eu du fil à retordre contre les Griffons de Gaspé cette saison, ils s’attendaient donc à leur livrer une chaude lutte en finale. Tous les détails étaient importants lors de ce match. La semaine de préparation au Stade Premier Tech précédent ce match a été profitable sur le terrain ce dimanche.

«Je lève surtout mon chapeau à la défensive, parce que l’offensive de Gaspé a toujours marqué une quarantaine de points à tous ses matchs (…) On dit que la défensive gagne des championnats, je pense qu’on a pas le choix de le dire encore une fois», complète M. Rioux.

Les Guerriers de l’École secondaire de Rivière-du-Loup sont devenus, avec cette victoire, l’équipe la plus titrée de l’Est. Ils ont remporté la 4e bannière de championnat de leur histoire, une première dans la ligue de football RSEQ de l’Est-du-Québec.

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





infodimanche.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. Les commentaires anonymes et négatifs feront l’objet d’une analyse sérieuse et d’une stricte modération. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, infodimanche.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.