Publicité
28 octobre 2019 - 06:59

Desjardins octroie 220 000 $ en appui à deux projets structurants du Témiscouata

Le Mouvement Desjardins a annoncé une contribution de 220 000 $ en appui à deux projets porteurs du Témiscouata. C’est ce qu’ont annoncé Nicolas Cervant-Caron et Denis Bouchard, respectivement présidents des conseils d’administration de la Caisse Desjardins des Lacs de Témiscouata et de la Caisse Desjardins Transcontinental-Portage ainsi que Mario Petitpas, Conseiller principal Stratégies auprès des communautés de la Grande région de l’Est.

Ces contributions sont rendues possible grâce au Fonds de 100 M $, créé en 2016 par Desjardins. Ce levier financier permet au Mouvement Desjardins de soutenir des projets porteurs pour ses membres et leurs communautés, des projets structurants, tournés vers l’avenir, qui insufflent un nouveau dynamisme économique et social. «Chez Desjardins, nous avons à cœur d’enrichir la vie des personnes et des communautés, a fait valoir Mario Petitpas. Grâce au Fonds de 100 M $, nous pouvons soutenir des projets qui comptent et qui apporteront des retombées pour la région du Bas-Saint-Laurent.»

ACADÉMIE ASTER

L’Académie Aster reçoit un montant de 70 000 $, soit 62 765 $ du Fonds de 100 M $ et 7 234 $ de la Caisse Desjardins Transcontinental-Portage. Le projet consiste à développer les activités de l’Académie Aster en élaborant de nouveaux ateliers dans les domaines des énergies du climat et de la géologie. Le projet permettra également de développer un programme de présentation à distance ou virtuelle en intégrant le numérique dans les présentations. Ces nouvelles activités pour les jeunes seront offertes directement à l’observatoire, dans les salles de classe des écoles primaires et secondaires ou encore dans le cadre d’animation pour les terrains de jeux ou centres de la petite enfance.

DISTILLERIE AUCLAIR

La Distillerie Auclair obtient une aide financière de 150 000 $. Le projet consiste à mettre en place la Distillerie Auclair qui souhaite développer des nouveaux produits à valeur ajoutée pour une plus grande utilisation du sirop d’érable industriel. Plus concrètement, la Distillerie Auclair transformera la récolte annuelle de sirop d’érable inutilisée en un alcool distingué nommé Acerum, un spiritueux à base de sirop d’érable québécois. Voilà un projet novateur qui transforme une problématique en véritable opportunité d’affaires. Les 25 entreprises acéricoles qui sont actionnaires de la Distillerie Auclair couvrent l’ensemble du Bas-Saint-Laurent; de Saint Athanase à Amqui. Ces retombées ainsi que l’expertise développée par l’implantation de Distillerie Auclair profiteront à l’ensemble du territoire.

Deux millions de dollars ont été consentis à ce jour pour appuyer quatorze projets du Bas-Saint-Laurent, à même le Fonds de 100 M$.

Publicité


Publicité

Commentez cet article