Publicité
25 septembre 2019 - 11:47

Plus de 30 M$ pour rénover les écoles de la région

Les commissions scolaires de Kamouraska-Rivière-du-Loup et du Fleuve-et-des-Lacs pourront compter sur une somme totalisant plus de 30 M$ pour la rénovation de leurs écoles. La commission scolaire de Kamouraska-Rivière-du-Loup recevra une aide financière de 19,4 M$, celle du Fleuve-des-Lacs, 12,4 M$.

«Ces deux commissions scolaires pourront alors procéder à des travaux de rénovation qui assureront une pérennité à nos établissements scolaires pour le mieux-être des élèves, des enseignants et du personnel scolaire», a souligné Denis Tardif, député de Rivière-du-Loup-Témiscouata.

À la commission scolaire de Kamouraska-Rivière-du-Loup, l’enveloppe passera de 4M$ en 2018-2019 à 8M$ pour les travaux de l’année 2019-2020 pour le maintien des bâtiments et la résorption du déficit de maintien.

«Ces sommes bonifiées permettront de poursuivre le travail d’amélioration de notre parc immobilier et notre engagement en matière d’écoresponsabilité. Nos écoles et nos centres, bien que vieillissants, demeurent des milieux accueillants, sécuritaires et où il fait bon vivre. La qualité de l’environnement physique faisant partie de l’équation dans la réussite des élèves, jeunes et adultes, nous ne pouvons que féliciter l’initiative», a précisé Edith Samson, présidente de la commission scolaire de Kamouraska-Rivière-du-Loup.

À la commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs, ces sommes permettront principalement d’aller plus loin dans les travaux d’entretien de l’École secondaire de Dégelis, l’École secondaire de Trois-Pistoles et de l’École des Parchemins de Saint-Elzéar-de-Témiscouata.  Des travaux de 6 M$ seront réalisés lors de l’année 2019-2020. «Depuis au moins 20 ans, la Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs investit annuellement plus de  3M$ dans ses bâtiments, une allocation supplémentaire est bienvenue pour poursuivre le travail», a déclaré Guilmont Pelletier, président de la Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs.

Le gouvernement du Québec a porté à 2,3 milliards de dollars pour l’année 2019-2020 l’enveloppe consacrée au maintien et à la résorption du déficit du maintien des écoles. Au Bas-Saint-Laurent, plus de 75 M$ seront consacrés à ces projets, soit une hausse de plus de 200% par rapport à l’année précédente.

Publicité


Publicité

Commentez cet article