Publicité
15 août 2019 - 14:42 | Mis à jour : 15:14

Intérêt marqué pour une résidence de retraités actifs à Trois-Pistoles

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Un total de 150 personnes ont manifesté leur intérêt à la suite d’un appel de la Ville de Trois-Pistoles, qui souhaite réaliser un projet de construction neuve pour les retraités actifs dans la MRC des Basques. Rejoint le 15 aout, le maire de Trois-Pistoles Jean-Pierre Rioux qualifie la réponse de la population de «très encourageante» pour la suite des choses.

Lors de l’annonce de la fermeture de la résidence de personnes âgées Le Couvent de Trois-Pistoles en juin dernier, la Ville a pris la décision d’aller de l’avant et d’amorcer des démarches pour favoriser la construction d’une résidence neuve. Ce projet mijotait déjà depuis plus d’un an, mais les circonstances plus difficiles pour les personnes âgées de la région ont été le principal élément déclencheur pour le lancer. Une trentaine de résidents avaient dû être relocalisés en raison de cette fermeture effectuée pour des raisons de sécurité.

Selon M. Rioux, les 150 personnes qui ont démontré leur intérêt pour le projet provenaient à 90 % de Trois-Pistoles. Une réponse minimale de 100 noms était nécessaire pour aller de l’avant. La Ville a également été approchée par cinq promoteurs intéressés à s’impliquer pour cette initiative.  

Au cours des semaines à venir, un économiste mènera une étude de faisabilité qui permettra de déterminer si l'implantation d’une telle résidence pour personnes âgées est viable, en prenant en compte notamment les données socioéconomiques et démographiques de la région.

Toute les personnes qui ont manifesté leur intérêt, tant les retraités que les promoteurs, seront ensuite convoquées d’ici la fin du mois de septembre, alors que la Ville présentera le fruit de cette étude. «On s’attend à ce que davantage de personnes se manifestent lorsqu’on annoncera une construction. Nous avons seulement comptabilisé l’intérêt à Trois-Pistoles. Il y a certainement des personnes âgées à Rimouski, Rivière-du-Loup ou Québec qui souhaiteraient revenir s’installer ici», ajoute le maire de Trois-Pistoles.

L’objectif du projet est de munir la Ville, avec la collaboration d’un promoteur privé, d’une résidence «avantageusement située, offrant des logements allant du simple studio à l’appartement 4 ½.» Un endroit de qualité où les résidents pourront bénéficier d’un service de repas, d’animation et de sécurité à prix abordables. 

M. Rioux précise que des services de santé offerts par le Centre intégré de santé et de services sociaux se grefferont au projet afin de répondre à la demande. Cet élément est essentiel à la construction de la résidence. Il la qualifie d’ailleurs de projet d’envergure, estimé pour le moment entre 15 et 20 M$.

Notons que les éléments se préciseront au fur et à mesure que le projet se concrétisera et avancera au cours des prochaines semaines. La Ville de Trois-Pistoles, le Centre local de développement des Basques et la MRC des Basques sont tous impliqués dans cette initiative. 

» À lire aussi : Appel à la population pour un nouveau projet de résidence pour ainés à Trois-Pistoles

 

 

Publicité

Commentez cet article