Publicité
21 juillet 2019 - 07:32

41 000 $ accordés à des événements du KRTB

Info Dimanche

Par Info Dimanche, [email protected]

Le gouvernement du Québec a annoncé, le 19 juillet, son appui financier à cinq festivals et événements venant bonifier l'offre touristique de la région du Bas-Saint-Laurent durant la saison estivale. Parmi eux, on retrouve le Festival country Saint-Antonin, le Festival du Bootlegger et le Tremplin de Dégelis. 

La ministre du Tourisme, Caroline Proulx, a ainsi confirmé en compagnie de la ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable des régions de Chaudière-Appalaches, du Bas-Saint-Laurent et de Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, Marie-Eve Proulx, l'attribution, par l'entremise du Programme d'aide financière aux festivals et aux événements touristiques, d'aides financières totalisant 220 000 $.

De ce montant, 41 000 $ sont octroyés à travers le KRTB. Le Festival country Saint-Antonin bénéficiera notamment de 17 000 $, alors que le Festival du Bootlegger mettra la main sur 7 000$. À ces aides financières s'ajoute celle de 17 000 $ accordée au Tremplin de Dégelis, laquelle a déjà été annoncée. 

«Je me réjouis de l'appui financier de notre gouvernement à ces festivals et événements, lesquels constituent un apport économique essentiel au développement et au rayonnement du Bas-Saint-Laurent. Je profite de cette occasion pour féliciter les promoteurs et les bénévoles, qui ne ménagent pas leurs efforts afin d'offrir aux visiteurs une variété d'événements de qualité, rendant ainsi notre région toujours plus vivante et accueillante», a partagé Marie-Eve Proulx par la voie d’un communiqué. 

Le Programme d'aide financière aux festivals et aux événements touristiques permet de soutenir des initiatives qui encouragent le développement d'une offre touristique diversifiée et attrayante partout au Québec. En attirant d'année en année des milliers de visiteurs, les festivals et événements génèrent d'importantes retombées économiques et touristiques dans toutes les régions du Québec.

 

Publicité

Commentez cet article