Publicité
18 juin 2019 - 15:05

Denis Tardif trace le bilan des neuf premiers mois de sa députation

François Drouin

Par François Drouin, journaliste

Twitter François Drouin
Toutes les réactions 7

Si l’octroi de plus de 95 M$ de dollars dans la seule circonscription de Rivière-du-Loup-Témiscouata est mis de l’avant, c’est avant tout l’aspect social qui a retenu l’attention du député Denis Tardif lors de son bilan des neuf derniers mois le mardi 18 juin.

Car au-delà des réalisations de son gouvernement, le député met l’accent sur sa présence dans le comté. «Je m'en fais un devoir. Notre page Facebook en témoigne, je suis partout. Ma relation avec mes citoyens est au centre de mes priorités, c'est ma meilleure ceinture de sécurité. Je suis authentique dans ma relation avec mes citoyens, que nous partagions les mêmes idées ou non. Tu ne peux pas prendre le pouls des gens seulement en campagne, c'est faire fausse route.»

Insistant sur le respect des minorités, Denis Tardif souligne qu'il travaille avant tout pour la majorité. «Je travaille pour les citoyens que je souhaite informer en m'adressant (directement) à eux. Le contact, ce n’est pas une phrase toute faite, mais j'y crois.»

Sur les travaux de l'Assemblée nationale, M. Tardif l’admet sans détour, «ç'a été très occupé!» Il souligne que le gouvernement de François Legault a été celui qui a fait le plus de législation.

Toutefois, le député de Rivière-du-Loup - Témiscouata ne s'en cache pas et se montre lucide quand vient le temps de se prononcer sur l'appareil gouvernemental. Selon ce dernier, la productivité n'est pas toujours au rendez-vous.

«À titre de président de commission, je suis membre de deux commissions, c'est très intensif. (...) Mais je crois qu'il devrait y avoir une réforme électorale et parlementaire. Je ne suis pas certain que des gens qui travaillent dans des organismes ou des PME ne trouveraient pas qu'il se perd un peu de temps avec leur argent.»

Impossible de passer sous silence l’adoption, sous bâillon, de la Loi sur l’immigration et de la Loi sur la laïcité. Le député reste de marbre face aux critiques de l’opposition.

«Les gens qui prennent la peine de donner un commentaire sont très majoritairement en accord. Et il y a aussi mes opinions personnelles que je ne vais pas renier ici. On définit des règles du jeu pour une majorité et dans le respect de tous. Je suis pour une meilleure qualité d’accueil, francophone. Je ne voudrais pas qu’un jour ma fille soit discriminée sur la base qu’elle est une femme.»

DOSSIERS

Le député soutient que plus de 270 dossiers ont été ouverts, réglés ou sont en cours de traitement. Ce dernier cite aussi l’implantation de 26 maternelles quatre ans qui seront mises en place progressivement sur plusieurs années, dont 11 nouvelles classes à la rentrée, la construction d’une nouvelle caserne de pompiers et d’un garage municipal à Pohénégamook avec une subvention de 3,2 M$ et l’aide financière au Centre touristique Tête-du-Lac Pohénégamook et à Pohénégamook Santé Plein Air 2.0  pour 1,1 M$.

Parmi les dossiers qu’il entend maintenir à l’ordre du jour, citons Internet haute vitesse et téléphonie ainsi que la fin des horaires de faction chez les paramédics du KRTB.

 

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

7 réactionsCommentaire(s)
  • Vous avez raisons madame olavoie pour parler pour rien dire jean d’amour sera imbattable. S’il vous manque aller le voir dans les ventes par encan au moins la sa pas de conséquence pour l’avenir de nos jeunes. Nous sommes débarrassé du pire parti de l’histoire moderne du Québec. Félicitations m tardif de ne pas dire n’importe quoi pour faire plaisir aux gens pas très politisés.

    Dave Ouellet - 2019-06-19 13:23
  • Super! beau travail! Continuez ainsi!

    mariek - 2019-06-19 11:20
  • on va s ennuyer du temperament fonceur de Jean Damours Il s agissait de lui poser une questions sur un dossier majeur et VLAN voici la réponse Il ne lachait pas le morceau tant qu il n avait pas reussi a obtenir ce qu il desirait Vivement Jean Damours....

    jocelyn Olavoie - 2019-06-19 06:01
  • on s;ennuie de Jean D;amours ..de plus il parlait a la radio et il a dis plusieurs fois c;est entre nous deux daniel .Mais voyons donc

    Le parti du reculons - 2019-06-18 20:30
  • Moi j’ai adoré le commentaire de St-Pierre avant son entrevue qui a dit qu’il fallait pas s’attendre à des résultats fracassants pour son bilan compte tenu qu’il n’était pas ministre, juste député. Come on. On a eu un député qui a fait bouger le compté, même quand il était dans l’opposition. Tardif à vagué sur la vague caquiste et ne fait rien pour la région. En plus, il est au pouvoir ET majoritaire. C’est très décevant, même gênante.

    Pu capable - 2019-06-18 18:14
  • Oublie pas st Mathieu des millions au centre de ski.

    Décourageant - 2019-06-18 17:51
  • coudon c'est juste pohenegamook qui a retenu l'attention dans ses 8 premiers mois? Y a pas grand chose qui se developpe au niveau économique ailleurs ca commence a faire dur
    la population vieillit, les villages se dévitalisent à vitesse grand V... y a pas moyen d,aider les petites communautés???????????
    on ne bâtira pas grand chose avec une base de plein air qui ne fera pas vivre un comté au complet.... j'ai rien contre pohenegamook mais on peux tu en faire plus????????

    alain - 2019-06-18 15:43