Publicité
15 avril 2019 - 06:56

«Et si on osait…bénévoler!»

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Toutes les réactions 1

Du 7 au 13 avril, le thème de la 45e édition de la semaine de l’action bénévole était : «Et si on osait…bénévoler!». L’équipe du Centre d’action bénévole Région Témis a dévoilé le 10 avril dernier au Centre culturel Georges-Deschênes de Dégelis un recueil de témoignages de bénévoles œuvrant dans le domaine de la santé et des services sociaux sur son territoire.

Réalisé dans les derniers mois, le document à caractère intergénérationnel contient des témoignages de bénévoles de tout âge qui racontent des réussites, des fiertés, des bonnes actions et des anecdotes obtenues dans l’exercice de leur fonction. Il sera distribué gratuitement dans les municipalités, les comités bénévoles et les clubs sociaux du Témiscouata, ainsi que dans les Centres d’action bénévole du Bas-Saint-Laurent.

Parmi les témoignages que l’on y retrouve, il y a celui de Gertrude Leclerc de Dégelis qui fait du bénévolat depuis 18 ans pour la Popote roulante et 33 ans à la Bibliothèque municipale. «Mon bénévolat est choisi et assumé parce que j’ai le gout de faire la différence dans la vie des jeunes via la Bibliothèque municipale et dans la vie des ainés par la Popote roulante. Choisir de faire du bénévolat, c’est dire oui à une autre vie sociale, à un cercle de connaissances qui deviendront peut-être des amis, à la satisfaction de faire une différence dans la vie des autres et aussi à se coucher fatiguée mais heureuse d’avoir été utile», a livré comme message Mme Leclerc.

Le bénévolat n’a pas d’âge, le Groupe Unis de l’École secondaire de Dégelis en est un bel exemple. Supervisés par l’enseignante Nathalie Dubé, des jeunes sont passés à l’action en s’impliquant au sein de la communauté. Leurs projets pour l’année 2018-2019 sont : partenariat avec le CPE Les Calinours afin de faire vivre aux enfants des activités sur l’heure du midi, cela à huit occasions pendant l’année scolaire; rencontre avec des personnes âgées pour échanger avec elles et créer des liens; organisation d’un marathon d’écriture dans le but d’exprimer leur sympathie à des personnes persécutées et/ou emprisonnées parce qu’elles luttent pour les droits et libertés dans leur pays; présence à une conférence pour leur apprendre à devenir des leaders altruistes et des citoyens responsables.

Actif dans la MRC de Témiscouata depuis avril 1992, le Centre d’action bénévole Région Témis voit à promouvoir l’action bénévole dans les différents secteurs de l’activité humaine et à susciter une réponse à des besoins du milieu.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Moi j'y crois quand tous le organisateurs et leurs partenaires sont strictement des bénévoles. Car malheureusement, certains parfois se font prendre à oser gagner des salaires en faisant promotion de la gratuité du travail aux autres.

    Bob - 2019-04-15 07:07