Publicité
11 mars 2019 - 16:01

Plus de 300 000 $ pour les sentiers de motoneige régionaux

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 13

Afin de rehausser la qualité de leurs sentiers et pour continuer d’assurer la sécurité des amateurs qui les fréquentent, le Club Les Amis de la forêt et le Club de Motoneiges du Témiscouata bénéficieront de contributions totalisant plus de 300 000 $ de Développement économique Canada. Des sommes qui serviront à faire l’achat de surfaceuses de nouvelle génération. 

Cette nouvelle a été annoncée par le député d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia, Rémi Massé, ce lundi 11 mars, à Saint-Antonin. Concrètement, le Club Les Amis de la forêt a reçu 168 000 $ sur un investissement de 280 000 $, alors que le Club de Motoneiges du Témiscouata a mis la main sur 133 980 $ pour son acquisition évaluée à 267 960 $. 

«Le tourisme hivernal contribue grandement à la vitalité économique du Bas-Saint-Lauren et la pratique de la motoneige attire les adeptes non seulement localement, mais aussi une clientèle internationale. Des pistes de meilleure qualité ne pourront que renforcer la réputation et la notoriété de la région», a partagé M. Massé.

«FAIRE UNE DIFFÉRENCE»

Autant à Saint-Antonin qu’au Témiscouata, cette aide du gouvernement fédéral est évidemment la bienvenue. Déjà, le Club Les Amis de la forêt utilise sa nouvelle surfaceuse depuis le début de la présente saison. Au Témiscouata, elle sera acquise à l’automne 2019. 

«Nous avions déjà une surfaceuse 1998 et un tracteur, mais naturellement quand tu as de bonnes machines, c’est plus facile. Tout le monde profite des bonnes conditions de neige. Nous sommes très heureux», a souligné le président du club de Saint-Antonin, Paul-Émile Sirois, précisant que chaque hiver, une quinzaine de bénévoles assure l’entretien de 88 km de sentiers autour de la municipalité. 

Même discours du côté de Jean-Eudes Bouchard, président du Club de Motoneiges du Témiscouata. Constitué en 2001, ce club s’occupe de l’entretien de 267 km de sentiers, dont 123 km sont des sentiers Trans-Québec et transrégionaux. Il possède aussi des entrées au Nouveau-Brunswick et au Maine. 

«Nos machines faisaient le travail, mais il y avait là une belle opportunité de se moderniser. C’est un beau coup de pouce», a-t-il mentionné. «Cette nouvelle surfaceuse pourra être utilisée pour les 10, 15 ou 20 prochaines années.» 

Notons que le Club de motoneiges de L’Islet a également reçu une contribution non remboursable de 233 719 $. Les fonds ont été consentis en vertu de l’Initiative de tourisme hivernal du Proframme de développement économique du Québec de Développement économique Canada. En vigueur jusqu’au 31 mars, elle est dotée d’une enveloppe de 10 M$ et elle vise à accroitre les retombées issues du tourisme hors Québec en région. 

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

13 réactionsCommentaire(s)
  • @ Maurice
    Précise ton commentaire svp.

    René Lapointe - 2019-03-15 12:13
  • @ René Lapointe, tu devrais te lancer en petite politique, tu aurais le profil pour, je ne sais pas ce que tu as fais dans la vie, pour argumenter, tu es champion, mais ce n'est pas toujours cohérent.........pense à ça

    Maurice - 2019-03-14 16:08
  • @écolo
    Je m'excuse de ne pas être à votre niveau. Mais au moins je n'ai pas honte de ce que j'écris et je signe mon nom.

    René Lapointe - 2019-03-14 12:06
  • Le monde raconte n'importe quoi sans s'informer ni rechercher. L'argent ne vient pas des vtt et motoneiges, mais de DEC. donc de nous tous. Les rues sont sales par obligation et non par loisir polluant. Les GES produits ne disparaissent pas au printemps. Une opinion qui se base sur des faits réels et vérifiables est une vérité, ce n'est pas une prétention mais une absolue. Ceux qui critiquent mes propos, je le regrette, n'ont pas atteint la maturité pour comprendre. Vos petits enfants seront à même de juger vos actes lorsque vous ne serez plus. Pauvre pauvre pollueurs.

    écolo - 2019-03-14 10:23
  • Comme on peut voir, il est inutile de discuter avec des personnes qui ont décidé que parce qu'elles ont telle opinion elles ont décrété qu'elles ont le monopole de la vertu... et que tout argument utilisé pour étayer une opinion qui n'est pas la leur n'est pas valide...
    Ne perdez pas votre temps, cette personne ne fait pas de motoneige, donc personne selon elle ne devrait en faire...

    Raisonnable - 2019-03-14 08:40
  • @écolo
    Premièrement je ne vois pas le rapport fumeur/motoneige. Il semble que vous dites à tous ceux et celles qui ont et font de la motoneige sont comme vous dites ''obstrués (ées)''. Comme ça je suis chanceux de ne pas être ''obstrué'' car je n'ai pas et n'ai jamais eu de motoneige mais que je suis 100 pour 100 d'accord avec ces $$$$$ remis aux clubs de motoneiges et vtt et je ne suis pas le seul. J'imagine que vous n'avez pas encore compris le fait que ces argents remis aux clubs provient des propriétaires de motoneiges eux même et non de vos poches si c'est ça qui vous inquiète.
    Mais ne soyez pas si obstrué et inquiet, depuis que le monde est monde toute la neige ''sale'' va disparaître au printemps et il va y en avoir de la belle blanche l'hiver prochain. Vous n'avez peut-être pas remarqué mais il y en a aussi de la neige sale dans nos rues et sur nos terrain et elle va fondre elle aussi.
    Bonne fin d'hiver.

    .

    René Lapointe - 2019-03-13 22:02
  • Vos réactions me font penser aux fumeurs à qui on a réitéré pendant des années que c'était dommageable pour leur santé, mais qui se trouvaient toutes sortes de justifications plus ou moins farfelues pour se justifier (Ce que vous faites). Puis un jour Bang ils réalisent et comme c'est trop tard, ils demandent des compensations. Les hotels, les restos, etc.. il y a d'autres activités pour les faire vivre que salir la neige et effaroucher la faune. Quand on est obstrués.... c'est dur à faire entrer quelque chose de raisonnable dans un mordu.

    écolo - 2019-03-13 15:04
  • écolo, le tourisme vous dit de quoi. les retombées économiques, lors de la vente de ses machines redonnent des taxes à nos gouvernements. La visite dans les commerces par ses voyageurs redonnent aussi des taxes. Dans la vie, il y a le travail, la famille et les loisirs selon le niveau de chacun. Sauver la planète comme les écolos c'est bien, mais quand les plus grand pollueurs ne font rien, je ne vois pas ce qu'une motoneige ou quad changera dans votre vie surtout que les machines sont de plus en plus bien construite pour l'environnement. Il y a bien d'autre problème à régler dans notre monde...

    Marin Lebel - 2019-03-13 08:16
  • @écolo
    Pour la plupart des motoneigistes, une saison complète de motoneige utilise beaucoup moins de carburant par personne qu'un seul aller et retour dans le sud qui dure une seule semaine... sans compter que quand je commande un repas dans un club de motoneige j'encourage l'économie locale...

    Motoneigiste - 2019-03-13 08:02
  • Mr ecolo, etant motoneigiste je ne perçoit pas ces subventions comme du gaspillage. La motoneige et le vtt est sont des éléments importants du roulement économique de notre région. Juste a regarder l'achalandage dans les hôtels de notre région les fins de semaine et vous comprendrez. Je de l'investissement et non une dépense. Maintenant parlons de l'argent de nos impôts et taxes dépensé dans des éléphants blanc de grands penseurs vert, on en a un bel exemple tout près de nous avec l'usine de biomethanisation. Oui il faut agir pour l'environnement, mais intelligemment et même chose pour les loisirs ou sports motorisés, et dans ce cas ci, je crois que l'investissement est justifié.

    Motoneigiste Ecolo - 2019-03-13 07:00
  • @écolo comme Trump
    Encore un qui n'a rien compris. Je t'invite à lire et à relire et à rerelire l'article d'info dimanche d'il y a une semaine. Peut-être pourras-tu comprendre d'ou vient cet argent.

    René Lapointe - 2019-03-12 21:35
  • @ écolo, tu devrais commenter l'article du 1 mars,

    écolo II - 2019-03-12 20:48
  • Ce sera le jour de la terre le 22 avril....pour sauver la planète et lutter contre les GES. Et on gaspille 300 000 pour donner la chance à de riches propriétaires de motoneiges de se doter de sentier luxueux...Quelle honte pour nos gestionnaires qui d'un côté se prétendent pour la planète afin d'être élus, et donnent nos impôts à des gaspilleux, également pour être élus. Ils parlent des 2 côtés de la bouche..

    écolo - 2019-03-12 17:02