Publicité
10 mars 2019 - 14:04

Une pose pour le rose

Objectif de 325 000$ au profit de la Société canadienne du cancer

Le 8 mars a eu lieu le lancement officiel de la 3e campagne Une pose pour le rose, initiée en 2017 par Marilyn Bouchard de Pigment b Photo et Design, au profit de la Société canadienne du cancer. Cette année, l’objectif est de rassembler 250 photographes bénévoles des quatre coins du Québec et d’amasser 325 000 $ dédiés à la cause du cancer du sein.

Entre le 6 et le 14 avril, les femmes de 18 ans et plus de tous horizons sont invitées à se faire photographier au prix unique de 20 $ par photo. Les sessions photo peuvent être bonifiées, au choix des photographes, par la présence de maquilleurs, de coiffeurs ou d’autres professionnels dont les profits seront également versés à la Société canadienne du cancer. En signe d’appui à la cause, les femmes atteintes du cancer ou en voie de guérison figureront sur la «liste rose», et leur portrait sera immortalisé gratuitement.

INSCRIPTIONS

Toutes les femmes de 18 ans et plus sont conviées, à partir du 8 mars, à trouver un photographe de leur région sur le site de l’évènement www.uneposepourlerose.com et à aller se faire photographier pour la cause.

Dans la région, les photographes Jackie Dubé de Trois-Pistoles et Catherine Roy de Rivière-du-Loup prennent part à cet évènement. Les sessions de photo à Trois-Pistoles se dérouleront le 14 avril au 139, rue Notre-Dame Ouest. À Rivière-du-Loup, Catherine Roy photographiera ses sujets le 8 avril à la boutique Mélusine, située sur la rue Lafontaine.

LES DÉBUTS D’UNE POSE POUR LE ROSE

Visant d’abord la remise de 3000 $ à la Société canadienne du cancer pour la cause du cancer du sein, Marilyn Bouchard, fondatrice et photographe de Pigment b, s’est mise au défi, le 9 avril 2017, de photographier 100 femmes en une seule journée. À la suite de l’engouement du public et des médias, Marilyn Bouchard a lancé l’appel à ses collègues photographes pour répondre à la demande qui a littéralement explosé dans les 72 premières heures suivant le lancement. À la fin de la première édition en 2017, la jeune entrepreneure et philanthrope a remis 70 000 $ à la Société canadienne du cancer.

La deuxième mouture de l’évènement a réuni 190 photographes qui ont amassé 257 000 $, un portrait à la fois.

Publicité

Commentez cet article