Publicité
1 mars 2019 - 15:08 | Mis à jour : 15:14

Entretien des sentiers de motoneige et de VTT

Une aide financière de plus de 716 500 $ à des clubs du Bas-Saint-Laurent

Toutes les réactions 11

La ministre déléguée au Développement économique régional, Marie-Eve Proulx, a procédé ce vendredi 1er mars à l’annonce d’une aide financière de 716 526 $ à 25 clubs de motoneige et de VTT de la région du Bas-Saint-Laurent afin de les soutenir dans leurs efforts pour assurer une pratique sécuritaire de ces loisirs.

L’aide financière, annoncé au nom du ministre des Transports et ministre responsable de la région de l’Estrie, François Bonnardel, permettra aux clubs d’entretenir de manière sécuritaire l’ensemble des sentiers sous leur responsabilité et ce, dans le respect de l’environnement.

«Des sentiers sécuritaires et de qualité, voilà ce qui nous permet de rendre la pratique du VTT et de la motoneige attrayante dans notre région et de faire en sorte de demeurer une destination touristique incontournable pour les adeptes. L’aide financière annoncée aujourd’hui est un bon levier pour y arriver», a souligné Mme Proulx.

«Les sentiers de VTT et de motoneige qui sillonnent tout le Québec sont un moteur de développement économique incontournable pour plusieurs régions. Ils sont entretenus et surveillés par des bénévoles exceptionnels qui travaillent sans relâche à la sécurité des adeptes et à la pérennité de cette industrie qu’ils ont à cœur. Je les remercie de cet engagement sans borne et je me réjouis de pouvoir les soutenir dans leur travail», a commenté le ministre Bonnardel par communiqué.

L’aide financière versée aux 16 clubs de motoneigistes de la région par l’entremise du volet Entretien des sentiers du Programme d’aide financière aux clubs de motoneigistes du Québec est répartie de la façon suivante :

Nom du club

Somme allouée

Le Club sportif populaire du Bas-St-Laurent inc.

61552 $

Club les belles pistes du rocher blanc inc.

17 097 $

Club de moto-neige les aventuriers inc.

18 265 $

Club de motoneiges du Témiscouata inc.

34 231 $

Les 4 Sentiers

48 154 $

Club de moto-neige les déserteurs inc.

13 330 $

Club moto-neige hiboux de Kamouraska inc.

24 214 $

Club de motos-neige Mont-Bleu inc.

9 116 $

Club de moto-neige les pistolets inc.

26 996 $

Club de moto-neige l'Étang du Moulin inc.

12 594 $

Club les explorateurs Pohénégamook inc.

33 292 $

Club les amis de la forêt

18 352 $

Les chevaliers des frontières

21 893 $

Le club la coulée de St-Fabien inc.

10 760 $

Club moto-neige les loups de Ste-Hélène de Kamouraska inc.

12 894 $

Le club de motoneige et de ski de fond les Verlois inc

11 968 $

Total

374 708 $

 

L’aide financière versée aux 9 clubs quads de la région par l’entremise du volet Entretien des sentiers du Programme d’aide financière aux véhicules tout-terrain du Québec est répartie de la façon suivante :

Nom du club

Somme allouée

Club VTT de La Matapédia Inc.

82 508 $

Club Quad de la Matanie

27 921 $

Club Quad Trans-Témis

91 404 $

Les Rouleux des Basques

20 895 $

Club VTT l'Est-Quad

38 448 $

Club VTT Mitis Inc.

12 058 $

Les Avant-Gardistes 3 et 4 roues Inc.

25 026 $

Club V.T.T. Quad Bas St-Laurent Inc.

28 138 $

Les Maniaques de Woodbridge

15 421 $

Total

341 818 $

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

11 réactionsCommentaire(s)
  • @ Gilles , merci pour l'info, ce n'est pas dispendieux pour un sport motorisé de luxe, et ca ne me dérangerait pas , si ce montant serait à la hausse, vraiment une aubaine...

    Maurice - 2019-03-05 10:10
  • @Gilles motoneig.....
    Merci de l'info. Voila qui clarifie la situation. En fin de compte c'est vraiment ''utilisateurs payeurs''. Et en plus c'est beaucoup d'argent pour les régions et aussi pour les travailleurs de la restauration.

    René Lapointe - 2019-03-04 22:07
  • À GILLES motoneigistes informé

    Pour avoir justement jasé avec une couple de directeurs de différents clubs dernièrement,vous avez raison,ce sont les retours d'argent prélévé directement sur nos plaques et aussi du rodotage de vielles annonces pour ce faire du capitale politique......moi qui était content pour les clubs.....ha la maudite politicaillerie....

    Marco Pelletier - 2019-03-04 15:05
  • a vous voila un manque flagrant d'information cet aide est redistribuer au club elle vient directement d'un prélèvement pris sur la plaque des utilisateur. Je m'explique en collaboration avec les fédération des quad et des motoneigiste le mtq ajoute au prix de la plaque un $ 15.00 a chaque motoneige et vtt immatriculé au Québec c'est le total de ses somme qui sont distribuer en fonction du kilométrage et des heures entrenue par les club. indirectement utilisateurs payeur de plus cet apport touristique des milliers de kilométres de sentier tenu par des bénévoles.Je trouve déplorable le ramassis de commentaire négatif précédent sans étre au courant comment ca se passe seul point défavorable le politique fait du millage avec ca

    gilles motoneigiste informé - 2019-03-04 11:23
  • @Marco Pelletier

    Parfaitement en accord avec toi. La motoneige et le vtt apporte beaucoup d'argent dans l'économie, que ce soit hotel, essence, resto, vente de vêtements, accessoires, pieces mécanique, tout cela sans oublier la vente de la machine elle même. Ce que trop c'est trop ne semble pas savoir c'est que sans club il n'y a pas de sentiers et sans sentiers il n'y a rien de ce que j'ai énuméré plus haut. Si on fonctionnerait "utilisateur payeur" comme le voudrais trop c'est trop, il n'y aurait plus rien qui fonctionnerait dans cette société. Exemple: rénovation de la côte St-Pierre, je ne passe jamais par la, imaginez une côte avec un guichet pour payer en haut et en bas..... même chose pour les autres infrastructures que Marco Pelletier a énuméré. Bref, il faut être un peu plus visionnaire "trop c'est trop " l'époque Seraphin Poudrier est passée ca fait longtemps.

    Amant de la nature - 2019-03-04 06:53
  • @ René Lapointe,je suis d'accord avec vous.....
    C'est bien écrit au début,mon message s'adressait à la même personne que vous.

    Marco Pelletier - 2019-03-02 19:42
  • @ Marco Pelletier
    SVP à qui s'adresse votre reproche?

    René Lapointe - 2019-03-02 12:13
  • @ trop ,c'est trop....toute qu'une façon de penser,je ne me sert pas des arènas,pourtant je paie pour...je joue pas au curling,pourtant je paie pour,les subventions pour la culture ,les musée ,je paie pour,pis j'en ai rien à foudre,les beaux terrains de soccer qui sont en train faire un peu partout,pis j'ai plus de jeune enfants,le parc maritime j'ai pas de bateau.

    BELLE SOCIÉTÉ DE MERDE QUI NE PENSE QU'À SON PROPRE NOMBRIL....

    Marco Pelletier - 2019-03-02 08:37
  • @ trop c'est trop,
    Encore un qui mélange les pommes et les oranges. Incapable de voir les retombées de cet investissement aux clubs de motoneiges et de vtt. Le TOURISME ça vous dit quelque chose? C'est beaucoup d'argent pour la région. À titre d'information, et j'espère que ça va vous réveiller, dimanche le 17 février 2019, je suis allé au motel universel vers 09:00 hres et j'ai vu au moins une centaine de motoneiges (et c'est seulement ce que moi j'ai vu) ces gens ont LAISSÉ beaucoup d'argent chez nous. Alors faudrait réfléchir avant de dire n'importe quoi. Quand allez vous comprendre que la santé c'est une chose, l'éducation c'est une chose et les loisirs, le tourisme, le transport ect ect ect ce sont des choses différentes?

    René Lapointe - 2019-03-02 07:00
  • Je suis contre de cette aide financière qui vient du bas de laine des citoyens ordinaires qui ont de la misère à joindre les deux bouts, je suis pour l'utilisateur payeur, c'est pour quand le gros bon sens, tu as le moyen de te procurer une motoneige ou vtt à un prix , des fois assez élevé, donc tu es capable d'entretenir ton sentier aussi, je suis fatigué de payer pour des superflus, donner cet argent pour la santé et l'éducation , est ce que je suis seul avoir cette pensée?

    trop, c'est trop - 2019-03-01 23:49
  • Très bonne nouvelle. L’Est du Québec est une région idéale pour les véhicules hors route. J’espère que cela favorisera aussi le développement de sentiers pour les motos hors route. À l’instar de plusieurs régions du Québec, de plus en plus de clubs s’affilient avec la FQMHR, ce qui permet de partager des sentiers et d’attirer encore plus de membres et de visiteurs en région. Dans quelques régions dans le coin, cela demeure impossible car plusieurs droits de passage dépendent de l’autorisation de propriétaires privés. On peut donc espérer qu’avec des investissements, les clubs pourront développer davantage de sentiers sur des terres publiques.

    Pierre Thériault - 2019-03-01 21:47