Publicité
8 février 2019 - 11:01 | Mis à jour : 11:34

Une vingtaine d’entrepreneurs offrent de nouveaux locaux au Centre d’entraide L’Horizon

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Le Centre d’entraide L’Horizon de Rivière-du-Loup a inauguré le 7 février ses nouveaux locaux entièrement rénovés par 23 entrepreneurs de la cohorte 13 de l’École d’entrepreneurship de Beauce, dans le cadre de leur défi communautaire. Le «jus de bras», la confiance et la persévérance investis dans ce projet permettent désormais d’assurer la pérennité de cet organisme communautaire en santé mentale.

Le projet de rénovation du Centre d’entraide L’Horizon a été présenté parmi une trentaine de candidatures de partout au Québec par la cohorte 13 de l’École d’entrepreneurship. Il s’agit du premier projet réalisé dans l’Est-du-Québec par les entrepreneurs de cette institution. Les rénovations effectuées sont d’une valeur estimée de 250 000$ en argent, en heures de bénévolat et en matériaux en tout genre.

«Ça représente beaucoup pour nos intervenants. Nos nouveaux locaux sont beaux, pratiques et il s’agit vraiment d’un milieu de vie. Les entrepreneurs ont pris le temps de nous écouter et ont réalisé le projet selon nos réels besoins», explique la présidente du conseil d’administration du Centre d’entraide L’Horizon, Stéphanie Sénéchal.

L’entrepreneur Éric Fraser, président de l’entreprise Les Électriciens Desjardins, se qualifie d’entremetteur pour la réalisation de ce projet. C’est lui qui a annoncé la bonne nouvelle à Nadine Pelland, la directrice générale du Centre d’entraide L’Horizon. Il s’est montré particulièrement émotif lors de l’inauguration officielle le 7 février, tout comme ses confrères qui ont participé aux travaux.

«Les entrepreneurs ont fait de la peinture, ont mis leur sacs d’outils. Nous sommes tous des chefs d’entreprise et on donnait entre 10 et 12 heures de bénévolat par jour. Ce défi communautaire clôt aussi notre parcours à l’École. Nous avons tous gradué en octobre 2018», souligne M. Fraser.

Il ajoute que l’implication de cette vingtaine d’entrepreneurs auprès d’un organisme en santé mentale a aussi permis de changer leurs perceptions et leurs valeurs. Pour ce défi, les entrepreneurs devaient aller chercher de l’argent auprès de leurs fournisseurs et lever des fonds, sans eux-mêmes en verser à partir de leur compagnie. La totalité des employés des Électriciens Desjardins, l’entreprise d’Éric Fraser, ont participé bénévolement au projet en donnant cinq heures de leur temps, parfois davantage.

Nadine Pelland a souligné au passage qu’au départ, le projet du Centre d’entraide L’Horizon était de réaménager la salle de réunion. «On m’a dit de rêver le centre comme on le voulait, et maintenant on l’a. Je ne savais vraiment pas dans quoi je m’engageais (…) Je suis impressionnée du résultat et j’ai senti tous les entrepreneurs impliqués et investis dans le projet», a-t-elle commenté. Pendant quatre mois, les employés et les membres du Centre d’entraide L’Horizon ont dû quitter leurs locaux du mois d’aout jusqu’au 1er novembre pour permettre aux entrepreneurs de réaliser les travaux.

Les nouvelles installations comprennent maintenant un espace dédié à la ludothèque, une salle d’art, un espace café réaménagé, une cuisine plus spacieuse et fonctionnelle, une salle de visioconférence qui peut s’ouvrir pour se transformer en grande salle à aire ouverte, en plus d’être beaucoup plus fonctionnelle, selon ses membres et employés. Le Centre d’entraide L’Horizon n'aura jamais aussi bien porté son nom. 

Publicité

Commentez cet article