Publicité
19 octobre 2018 - 06:02

Un nouveau pont dans les plans du MTMDET à Saint-Clément

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Le ministère des Transports du Québec, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports (MTMDET) compte construire un nouveau pont afin de permettre la traversée de la rivière Sénescoupé à Saint-Clément. Si aucun échéancier n’est avancé, on confirme que les démarches sont entamées depuis un bon moment déjà. 

L’actuel pont, construit en 1939, est en fin de vie. Depuis quelques années, le Ministère planifie donc son remplacement. «On sait que la durée de vie moyenne des ponts est de 75 ans. Donc quand un pont arrive autour de cet âge, il est plus surveillé et il peut demander plus de réparations», confirme la porte-parole Claire Pouliot. 

Proactive, la municipalité de Saint-Clément avait retenu, en novembre 2014, le scénario d’une reconstruction du pont en amont de celui existant. Cette option avait été recommandée et choisie puisqu’il allait permettre l’amélioration de la géométrie de la route aux approches du pont (aspect sécurité) et la visibilité de l’intersection avec le rang Sainte-Anne.

Déjà, différentes actions ont été réalisées en vue des travaux qui sont attendus dans quelques années. Les étapes à venir impliquent l’étude géotechnique, la préparation des plans et devis, l’élaboration de l’avant-projet définitif, l’obtention des différentes autorisations environnementales et les déplacements de services publics. Des acquisitions pourraient aussi être nécessaires.

TRAVAUX

Depuis plusieurs années, le pont de la rivière Sénescoupé est entretenu et surveillé de près par le MTMDET. Au printemps 2013, des travaux de consolidation des colonnes et des supports de tablier avaient été réalisés. D’autres, effectués en 2016, sont ensuite venus les compléter. Ils faisaient partie d’un plan quinquennal préparé à la suite d’une inspection menée en 2011.

«En attendant le début des travaux de reconstruction, le ministère des Transports procède à des travaux pour maintenir le pont sécuritaire pour les usagers de la route. Des inspections aux structures sont menées régulièrement et en présence de certains signes, une action immédiate est entreprise», complète Mme Pouliot. 

Le pont de la rivière Sénescoupé demeure l’un des principaux tronçons routiers pour la municipalité. Près de 800 voitures y circulent chaque jour. 

 

Publicité

Commentez cet article