Publicité
29 mai 2018 - 14:00

Marche de solidarité pour la réfection de l’aréna Jacques Dubé

Toutes les réactions 1

Afin d’être entendu par les élus, le Collectif social de Notre-Dame-du-Lac invite la population de Témiscouata-sur-le-Lac et des environs à participer à une marche de solidarité en faveur de la mise aux normes de l’aréna régional Jacques Dubé en utilisant les subventions gouvernementales accordées à cet effet.

Le 3 mai dernier, les élus de Témiscouata-sur-le-Lac informaient officiellement la population de leur décision quant à leurs orientations dans le dossier des arénas de la ville : un seul aréna construit dans le secteur Cabano. De plus, les subventions obtenues pour la réfection de l’aréna régional Jacques Dubé seront utilisées pour financer cette nouvelle structure.

N’ayant jamais été consulté pour définir ces nouvelles orientations, des citoyens du quartier Notre-Dame-du-Lac se sont mobilisés pour signifier leur désaccord. En quelques jours, le Collectif social de Notre-Dame-du-Lac a recueilli des centaines de signatures demandant de mettre en œuvre la mise aux normes de l’aréna régional Jacques-Dubé en utilisant les subventions déjà annoncées. Lundi le 28 mai 2018, une copie des signatures recueillies a été déposée aux élus municipaux. Les membres du Collectif social de Notre-Dame-du-Lac demeurent toujours dans l’attente d’une rencontre avec le député-ministre Jean d’Amour.

Dans leur plan d’actions, les membres du Collectif social de Notre-Dame-du-Lac organisent une marche de solidarité ce dimanche 3 juin à midi. Le départ aura lieu à l’église de Notre-Dame-du-Lac pour se terminer à l’aréna régional Jacques Dubé. Pour participer à cette marche de solidarité, les personnes à mobilité réduite pourront bénéficier d’un transport. La marche sera suivie de la formation d’une chaine humaine symbolisant la volonté citoyenne de maintenir la vitalité économique des deux quartiers en maintenant les acquis respectifs.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Notre-Dame-du-Lac: population de plus de 2000 résidents, avec une pétition incluant des centaines de signatures. Le compte exact serait vraiment une bonne information. Car, sans toucher le millier, ceci suppose que moins de 50% de la population de ce quartier désire un retour sur la décision du dossier de l'aréna, tout en précisant que plus de 50% des citoyens seraient en faveur de la décision ultime du conseil. La démocratie à ma dernière lecture me semble toujours être la victoire d’un 50% plus 1. À moins de me tromper avec un rationnel trop mathématique, et si c’était le cas j’offre ici mes excuses.

    André - 2018-05-29 14:16