Publicité
14 septembre 2017 - 06:02

Le «don» de soi pour toucher au Sommet

Francois Drouin

Par Francois Drouin, Journaliste

Twitter Francois Drouin

À quelques jours de la 5e présentation du Défi Everest du 15 au 17 septembre, les organisateurs ne cachent pas leur fébrilité alors que plus de 1 000 personnes s’apprêtent à gravir à plus de 150 reprises la fameuse côte St-Pierre de Rivière-du-Loup. Une côte qui aura donné des maux de tête au comité alors que les travaux d’aqueduc ont fait peser une épée de Damoclès sur le site.

Parallèlement, le comité organisateur rappelle que la campagne de levée de fonds est toujours active. Cette année encore, des dizaines d’organismes jeunesse bénéficieront des dons amassés. À titre comparatif, l’an dernier, la générosité des gens a permis d’amasser pas moins de 141 000 $ remis à 47 organismes.

«Le Défi Everest c’est un mouvement de toute une communauté pour soutenir nos jeunes dans toutes leurs activités et faire de demain un moment où la population sera plus en santé par une activité aussi simple que la marche», souligne Yvan L’Heureux. Ce dernier cite Chritophe André : «Donne, et ne garde qu’une chose : le bonheur d’avoir donné.» De plus, pour ceux et celles qui auraient manqué la période d’inscription, des chandails ont été commandés en surplus pour satisfaire la demande. Grâce à une nouvelle programmation informatique, il est possible de vous inscrire à l’adresse suivante [email protected] jusqu'au samedi 16 septembre au matin ou jusqu'à épuisement des stocks.

LES GRIMPEURS

Même après cinq ans, le support de la population envers les grimpeurs est un élément essentiel de la réussite du défi, mais aussi de l’ambiance qui règne sur le tarmac. Vendredi, en ouverture du Défi, les plus courageux d’entre eux entameront le Macadam Ultra pour un total variant entre 50 et 150 remontées en solo.

Ce défi, véritable ultramarathons, consiste en 9 000 mètres de dénivelé sur 150 km en 48 heures. Les participants ont jusqu’au dimanche après-midi pour le compléter. Courageux disions-nous !

Finalement, le dimanche 17 septembre, ils seront plus de 1 000 grimpeurs à s’élancer dans la côte St-Pierre, de 7 h 30 à 15 h. Macadam Ultra, Macadam Ado, École au sommet, Yéti et Défi régulier ne ménageront aucun effort pour faire de cette journée un succès.

Rappelons que l’on retrouvera aussi en haut de la côte, l'Espace Défi, une aire de jeux gonflables pour les petits. Les plus grands pourront également y rencontrer les grimpeurs, les partenaires, commanditaires et ambassadeurs du Défi, de même que des intervenants du sport et de la santé qui auront une tente sur place.

CORDÉE

Dimanche sera aussi l’hôte de la Cordée Info Dimanche alors que 19 contributeurs ont donné 1 000 $ chacun afin d’amasser la somme totale de 19 000 $. Cet argent sera utilisé pour couvrir tous les frais de gestion afin de permettre au Défi de retourner 100 % de dons aux différents organismes.  Ceci en fait donc le premier organisme canadien à réussir cet exploit.

En quatre ans, c’est 3 500 participants pour le Défi Everest, présenté par Berger, plus de 75 pratiques dans la côte avec plus de 100 personnes par semaine, des participants âgés de 3 à 84 ans, 137 organismes soutenus par 225 équipes et plus d’un demi-million de retombées pour la communauté.

 

Publicité

Commentez cet article