Publicité

26 juin 2017 - 12:37

La Réserve mondiale de bon temps est prête pour l’été

Toutes les réactions 1

Le Bas-Saint-Laurent connaît des augmentations d’achalandage constantes depuis quelques années. Près d’un million de visiteurs sillonnent la Réserve mondiale de bon temps annuellement et laissent plus de 150 M$ en retombées économiques. Les attraits innovants, les nouvelles entreprises touristiques et les événements d’envergure contribuent à cet engouement pour la région.

Premier du genre dans le réseau Sépaq, le Sentier des Curieux de nature situé dans le parc national du Lac-Témiscouata propose des défis physiques et de découvertes en tous genres aux plus jeunes.

Le Parc côtier Kiskotuk, qui longe le littoral de Cacouna à L’Isle-Verte, offrira, dès juin, 5 km de vélo de montagne et de course en sentiers qui seront accessibles dans le secteur des Faucons incluant des boucles plus difficiles pour les plus expérimentés. À cela s’ajoutent 10 km de sentiers de randonnée pédestre et 20 km de pistes cyclables de la Route verte. Le secteur des Passereaux proposera deux chalets rustiques facilement accessibles et 13 sites de camping.

De célèbres pilotes de la voltige aérienne se réuniront à l’aéroport de Rivière-du-Loup les 19 et 20 août pour le Spectacle aérien de Rivière-du-Loup. Les Forces armées canadiennes seront aussi sur place. Le public aura donc la possibilité de rencontrer des soldats, des marins, des aviateurs et des aviatrices ainsi que de monter à bord de plusieurs véhicules militaires.

À cela s’ajoutent la Petite Gare Aubut de Rivière-Bleue qui présente l’exposition Témiscouata Railway, La Belle Antiquaire située dans un ancien magasin général de Cacouna, la Ferme du Porc-Pic, une fermette touristique de Saint-Simon et la Galerie-Boutique de la Maison Verte qui présente les photos d’Audrey Mainguy.

POUR PLANIFIER SON SÉJOUR

La nouvelle Carte vélo officielle du Bas-Saint-Laurent offre six circuits permettant de découvrir le Bas-Saint-Laurent, d’est en ouest et du nord au sud. Les Guides touristiques officiels du Bas-Saint-Laurent seront distribués partout au Québec et au Bas-Saint-Laurent pour guider les visiteurs dans la planification de leur séjour. Le site Internet BasSaint-Laurent.ca héberge, quant à lui, toute l’offre touristique de la région.

Le Carnet mototourisme et la Carte quad Bas-Saint-Laurent/Gaspésie, de même que la brochure de la route des Navigateurs, complètent l’information toujours disponibles sur le site de Tourisme Bas-Saint-Laurent ou dans les 10 lieux d’accueil touristique du territoire régis par une nouvelle norme de qualité Fiers de vous accueillir. 

PRÉSENCE SUR LES MÉDIAS SOCIAUX

Un agent de promotion numérique, monsieur Guillaume Verret, vient de se joindre à l’équipe de Tourisme Bas-Saint-Laurent pour alimenter de façon active et stratégique les médias sociaux Facebook, Twitter et Instagram.

VIENSVOIRLESBALEINES.COM

La campagne Viens voir les baleines propose à la clientèle des croisières aux baleines qui sont offertes à partir du quai de Rivière-du-Loup par Croisières AML. 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Pour ceux et celles qui se font aller le mache patates en disant que le tourisme n'est pas rentable, je les invite à relire plusieurs fois l'article ci-haut.
    Ici je fais référence à énergie est et son pétrole sale que des personnes voulaient au détriment du tourisme.
    Ça fait que le tourisme aussi peut-être rentable.

    René Lapointe - 2017-06-26 21:47