Publicité

11 novembre 2015 - 15:29 | Mis à jour : 15:58

Rivière-du-Loup fait confiance à sa gestion des eaux

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 2

Rivière-du-Loup - En raison de travaux d'urgence, huit milliards de litres d'eaux usées provenant du réseau d'aqueduc de la Ville de Montréal seront déversés dans le Saint-Laurent au cours des sept prochains jours. Une situation qui serait évitée à Rivière-du-Loup en raison de la configuration de son réseau. 

«C'est fort peu probable qu'on ait à déverser directement dans le fleuve nos eaux usées. Notre système est formé de trois étangs aérés qui fonctionnent en série afin de faire un traitement avant de les rejeter dans le fleuve, ça nous donne un peu plus de souplesse», a commenté Éric Côté, directeur de l'environnement et du développement durable de la Ville de Rivière-du-Loup.

Il arrive également que ces bassins de décantation soient emplis à pleine capacité. Le traitement des eaux usées, qui dure habituellement une vingtaine de jours, sera raccourci à environ une quinzaine de jours. 
 

Le directeur de l'environnement et du développement durable souligne que l'eau du fleuve Saint-Laurent près de Rivière-du-Loup est plus froide et salée que près de Montréal, ce qui lui donne un pouvoir de dilution plus grand. 

SURVERSEMENT D'ÉGOÛTS

Les égoûts de la Ville de Rivière-du-Loup sont parfois déversés dans les cours d'eau lors de situations hors de contrôle, par exemple lors de fortes pluies ou fontes de neige, ou encore lors de bris d'équipement. «Au lieu de créer des refoulements dans les maisons, on en rejette une partie dans les cours d'eau», a expliqué Éric Côté. 

À Rivière-du-Loup, environ 230 surverses d'urgence sont ainsi effectuées par année. À titre comparatif, Trois-Pistoles ouvre les vannes en moyenne 19 fois par an. Le nombre s'élève à 83 pour le secteur de Témiscouata-sur-le-Lac et 25 pour Dégelis annuellement. Ces données, rendues disponibles par le Ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques ont été compilées entre 2002 et 2012. 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Il serait intéressant, que les 4 candidats se pointant comme échevin pour rdl , donnent leur avis sur les déversements à mtl mais surtout en région dont rdl

    Citoyen krtb - 2015-11-11 16:36
  • Et ben et ben
    On en apprend des choses

    Nous ne sommes pas mieux que les grands centres pour deverser au besoin nos cochonneries

    Citoyen - 2015-11-11 16:27