Publicité
11 octobre 2014 - 15:30 | Mis à jour : 17:54

Plus de 1 000 personnes manifestent contre le projet pétrolier à Cacouna

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Toutes les réactions 60

Cacouna – Les organisateurs de la marche du 11 octobre à Cacouna espéraient beaucoup de manifestants. Leur souhait a été exaucé puisque plus de 1 000 personnes ont participé à la manifestation en début d’après-midi pour signifier leur désaccord avec le projet de port pétrolier et d’oléoduc de TransCanada.

Avec comme point de départ l'église du village, la marche citoyenne s’est terminée au port de mer de Gros-Cacouna. L'un des organisateurs, Benoit St-Hilaire, membre du comité Non à une Marée noire dans le St-Laurent et du Regroupement Vigilance Hydrocarbures Québec, a rappelé que le but de ce mouvement d’opposition est l’arrêt des forages : « Notre message, c'est qu'on ne veut pas de reprise des travaux après le 15 octobre. »

On y notait des représentants de groupes environnementaux et des opposants au projet provenant de différentes régions du Québec, notamment de Montréal, Sherbrooke, Québec, Rimouski et Tadoussac.

La porte-parole de Québec solidaire, Françoise David, était sur place. « Le gouvernement doit tourner la tête vers Cacouna et entendre la voix des Québécoises et des Québécois qui disent non à un port pétrolier polluant, dangereux et menaçant pour la vie marine. Un port pétrolier à Cacouna serait un désastre écologique : tous les risques sont pour le Québec et tous les profits pour TransCanada. Le lobby pétrolier a de grands moyens et le bras long et on peut se demander qui gouverne vraiment. Visiblement, seule une mobilisation populaire de longue haleine freinera les ardeurs d'entreprises qui bousculent tout le monde sur leur passage. »

TÉMOIGNAGES

Parmi les manifestants, on notait l’ancien député du Bloc québécois, Paul Crête. « C’est inacceptable que l’on puisse faire passer du pétrole au Québec qui n’est pas consommé chez-nous, c’est pour l’exporter. Considérant les risques environnementaux, nous devons faire d’autres choix en terme énergétique », a indiqué M. Crête à Info Dimanche.

Michaël Rioux de Trois-Pistoles, l’un des plus farouches opposants au projet, a pour sa part indiqué aux manifestants rassemblés devant l’église de Cacouna que « les travaux préparatoires, c’est déjà très désagréables pour les mammifères marins. » Martin Poirier, du mouvement Non à une Marée noire a mentionné que « la population du Québec ne veut pas d’un port pétrolier et encore moins d’un oléoduc; la marmite commence à déborder, nous avons tous un devoir de résister à ces projets. » Simon Côté de Stop Oléoduc Kamouraska a souligné que « la résistance est organisée et en action depuis plusieurs mois au Québec. » Yvan Roy, un citoyen de Cacouna également très engagé, a pour sa part rappelé que la région de Rivière-du-Loup avait adopté un béluga en 1993. « Le port de Cacouna, c’est la culture du rêve, le projet du siècle qui a eu pour effet d’endormir les autres projets plus en accord avec le milieu environnemental », a également indiqué M. Roy.

Le député du NPD, François Lapointe (Montmagny-L’Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup), était également sur le perron de l’église mais il n’a pas participé à la marche : « Je ne fais pas la marche parce que le NPD a déposé une motion (voir autre texte) à la Chambre des communes pour laquelle le vote sera le 20 octobre. Je serai à Cacouna souvent d’ici là pour consulter les citoyens, les contre, les pour et les indécis. » Quant à la manifestation, le député a précisé qu’elle était organisée par des représentants de groupes environnementaux : « ils sont chez moi (mon comté) et je suis là. La manifestation, c’est leur job. » Le député a toutefois ajouté qu’il participerait à une marche organisée par un groupe de citoyens de Cacouna.

Les groupes environnementaux, soit le Centre québécois du droit de l’environnement (CQDE), la Fondation David Suzuki, le Fonds mondial pour la nature (WWF-Canada), Greenpeace, Nature Québec et la Société pour la Nature et les Parcs du Canada (SNAP), ont demandé la tenue d’un débat d’urgence à l’Assemblée nationale face à l’intention de TransCanada de reprendre des travaux de forage à partir du 16 octobre prochain dans la pouponnière des bélugas à Cacouna.

Selon les groupes, Québec ne devrait permettre aucuns travaux dans l’habitat du béluga tant que l’ensemble du dossier n’aura pas été examiné par le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE). Les groupes soutiennent que les forages prévus par TransCanada ne sont en aucun cas requis pour procéder à l’évaluation environnementale.

 

Photo : 106P42 marche Cacouna

Des manifestants lors de la marche du 11 octobre à Cacouna.

Photo : Mario Pelletier

 

Photo : 106P42 rassemblement église

Le rassemblement a eu lieu devant l’église de Cacouna.

Photo : Mario Pelletier

 

Photo : 106P42 marche vers le port

Plus de 1000 personnes ont marché jusqu’au port Gros-Cacouna.

Photo : Mario Pelletier

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

60 réactionsCommentaire(s)
  • Les environnementalistes, c'est comme les fans du Canadien. Y'en a qui suivent ça religieusement, qui ne parlent que de ça, qui se font installé une lumière qui allume quand ya un but en même temps qu'a la télé, pis y'en a qui ne regardent que quelques matchs de séries. Ce sont quand même des fans du Canadiens.
    Les adorateurs du pétrole ont tendance à mettre tout les environnementalistes dans le même panier et c'est une erreur.
    "On sait ben vous les écolos, vous êtes contre tout".
    Je suis un environnementaliste et je ne suis pas contre tout. Je suis pour un développement hydro-électrique très balisé, je suis pour un développement éolien raisonné aux bénéfices partagés, je suis pour une cale sèche créatrice d'emplois spécialisés, je suis pour l'électrification des transports et la mise à contribution de notre génie électrique, je suis pour l'efficacité énergétique en bâtiments, je suis pour l'agriculture durable et familiale, je suis contre l'ignorance et le déni qui nous mène a promouvoir des projets tels ceux d'Énergie Est et son port d'exportation basés sur l'exploitation d'une ressource polluante, non-renouvelable et pour le bénéfice de grands investisseurs étrangers.
    je suis environnementaliste et je ne suis pas anti-développement, loin de là, incroyable n'est-ce pas!

    Michel Grégoire - 2014-10-14 21:17
  • Go TCP

    la belle hypocrisie c'est de voir transcanada recruter leur porte parole dans les bureau de ministre libéraux pour ensuite réussir a forer avec la bénédiction du ministre Heurtel qui consulte des études imaginaire.

    C'est gênant en maudit pour une compagnie qui veut notre bien de fonctionner comme ca, non ? Comment veux tu leur faire confiance apres ca ? Y a des maudites limites à etre naif.

    M.L. - 2014-10-14 09:26
  • Ce qui est frappant c'est voir avec quelle facilité les écolos nous lancent à quel point ils sont déçus de voir un beau projet comme la cale sèche tomber à l'eau...

    Quelle hypocrisie!

    Comme s'ils n'auraient pas été contre celui là aussi...

    Et les 300m de rocher qu'il fallait faire sauter pour l'aménagement de la cale sèche, ça aurait donné quoi à vos bélugas?

    Réparer des bateaux, ça ne pose aucun risque?

    Vous auriez été contre!! Pourquoi?? C'est simple, vous être contre tout!!

    Contre Energie Est (pétrole), contre Keystone (pétrole), contre la Romaine (électricité), contre Anticostie (pétrole), contre les éoliennes (oiseaux), conte Mc Do (USA), contre Walmart (USA), contre Monsanto, contre Harper, contre les riches, contre le capitalisme... contre la société...

    Vous êtes des manifestants professionnellement contre...

    Mais, y a une bonne nouvelle!! Y en a des endroits où vous pouvez vivre dans des huttes, sans pétrole, avec votre petit jardin bio et dans un régime où tout le monde est traité égale: Cuba, Vénuzuella, Corée du Nord...!!!

    Go TCP!!! - 2014-10-13 22:52
  • Alors que les plus grandes organisations mondiales: Banque Mondiale, FMI, ONU, Agence internationale de l'énergie, etc, sont unanimes selon quoi nous devons le plus rapidement possible nous retirer des énergies fossiles afin d'éviter un dérèglement climatique aux conséquences économiques mondiales catastrophiques, on nous propose un oléoduc faisant transiter 1,1 million de barils d'un pétrole 22% plus polluant que le conventionnel. Cette infrastructure scellerait notre dépendance au pétrole au moment ou les alternatives renouvelables sont à nos portes. Le projet Énergie Est et ses composantes représente une menace pour notre société, notre environnement et notre économie.
    Une étude de la NASA avance que si nous brulons tout le pétrole disponible, rares seront les endroits sur terre où il sera encore possible d'habiter.
    Les pro-Oléoducs ne pensent qu'à leur petit nombril et à très court terme.
    Ce ne sont certainement pas des gens préoccupés par les prochaines générations.

    Michel Grégoire - 2014-10-13 20:28
  • Tu ferait confiance a des gens qui font tout pour cacher des études et baillonner des scientifique ??? tu ferait surement gerer tes placement par Vincent lacroix tant qu'a y etre.

    M.L - 2014-10-13 18:28
  • #Confiance:

    Et que pensez vous des changements climatiques?

    #La majorité pour le projet

    Voici les chiffres que j'ai:

    Nous avons une capacité total de 672 000 de barils de pétrole par jour.
    (Suncor: 13700) + (Valero: 235 000) + ( Irving: 300 000) = 672 000

    On en reçoit 550 000 à raffiner. Il reste 122 00 barils de pétrole par jour de capacité.

    Énergie Est c'est 1 100 000 - 122 000 = 980 000 à l'exportation.

    Aussi, le pétrole de schiste ne peut pas être raffiné partout.

    Obama avait dit que KeyStone ne faisait pas assez d'emplois pour les risques qui viennent avec.
    La Colombie Britanique a bloquer le pipeline grâce aux amérindiens en cours suprême. En passant 76 % des gens en Colombie Britannique est contre le projet de pipeline.

    Voici un fait interessant que je viens de lire:

    Selon les calculs de l’organisation humanitaire espagnole DARA, les coûts annuels des changements climatiques dans le monde dépassaient déjà 590 milliards en 2010 et pourraient atteindre 4200 milliards dès 2030.

    J'attends encore que vous répondiez à mes 3 questions.

    Busque - 2014-10-13 18:12
  • Des risques il y en a eu, il y en a encore et il y en aura toujours. A partir du moment où un couple décide d'avoir un enfant, les risques commencent. Risque qu'il décédé à la naissance, qu'il soit handicapé ou ait une grave maladie mais ils prennent le risque et font confiance. Et là vie continue.
    L'adolescent commence à conduire et la encore, le risque réapparaît. Accident, blessures etc... mais non les parents font confiance.
    Et ceux qui voyagent en avion, vont en croisière ou prennent le train savent qu'ils y a des risques mais que font t'ils? Il font confiance et avancent dans la vie.

    Je pense qu'il en est de même avec tous les projets dont celui de Trans-Canada. Ils y a des réglementations très sévères, de la surveillance de professionnels et tout le reste. Alors, arrêtons de contester pour contester, posons les bonnes questions et FAISONS CONFIANCE.

    Beaucoup d'espèces en voie de disparition se sont éteintes et beaucoup d'autres s'éteindront. Ainsi va la vie.

    Je ne dis pas qu'il faut baisser les bras ni la garde. Mais dans quelques années, assis sur vos bancs de parc, vous pourrez toujours regarder le fleuve et qui sait, peut être verrez vous une nouvelle espèce de mammifère.

    Faites confiance la vie est beaucoup plus belle et contrairement a ce que vous penserez, je n'ai pas de lunettes roses.

    confiance*** - 2014-10-13 13:14
  • @ Louis Philippe
    Ce n'est pas parce que Greenpeace dit ( invente) qu'elle chose que ça devient la vérité voici ce que l'on retrouve sur le site de TransCanada
    Energie Est – des bénéfices tangibles pour tous
    Nous tenons à réfuter la déclaration suivante faite par Maude Barlow, présidente du Conseil des Canadiens, au quotidien Nugget, et lui soumettre les faits démontrant que le projet de 12 milliards de dollars d’Énergie Est génèrera bien des avantages pour nos provinces et le Canada tout entier.

    « Il n’y a aucun argument en faveur de ce pipeline. Il s’agit d’un pipeline d’exportation et nous n’en avons pas besoin, » a déclaré Barlow.

    Les Faits:

    Le Québec et le Nouveau-Brunswick importent actuellement plus de 700 000 barils de pétrole par jour – soit 86 pourcent de leurs besoins en matière de raffinage – en provenance de pays tels que l’Algérie, l’Irak, l’Arabie Saoudite et le Nigeria. Au prix actuel du pétrole, cela représente plus de 75 million de dollars qui sortent de l’économie canadienne – chaque jour. Énergie Est propose de connecter les ressources de l’Ouest canadien aux besoins de l’Est du pays. Un meilleur accès aux ressources domestiques permettrait d’améliorer la viabilité financière des raffineries de l’Est en leur donnant accès à des sources d’approvisionnement domestique moins coûteuses et stables.

    - See more at: http://www.oleoducenergieest.com/energie-est-des-benefices-tangibles-pour-tous/#sthash.QD05nuGn.dpuf

    De plus les USA on refuser le pipeline par pur protectionisme , ce n'est certainement pas pour l'environnement car les USA travail a developer leur pétrole de schiste et la Colombie britannique négocie pour avoir plus de redevance ça s'appel de la négociation

    La majorité pour le projet - 2014-10-13 13:04
  • @luc Chouinard
    Le pétrole de l'île d'anticosti est du pétrole de schiste donc du pétrole sale en plus c'est un parc provincial.
    Il y a présentement des forage exploratoire sur l'île et ils n'ont rien trouver encore
    Si je comprend bien votre logique du pétrole de l'Alberta ( qui nous donne 9 milliards en péréquation via Ottawa ) c'est pas bien mais du pétrole de schiste du quebec c'est bien?
    S'il y a du pétrole sur Anticosti il sera vendu au prix du marcher alors oubliez le rabais à la pompe

    Un tiens vaut mieux que deux tu l'aura - 2014-10-13 11:15
  • bonhomme 7 heure.
    Votre argument est le suivant:
    Il n'y en a pas eu dans un endroit donc il y en aura jamais dans cette endroit.

    Est-ce que c'est un bon argument?

    Mat: Ton argument:
    Tu dis que les écolos font peur et que les blocages de pipeline aux USA et en Colombie Britanique ne sont pas arriver comme Larousse le dit?

    Pourquoi les projets de pipeline ont été bloquer au États-Unis et en Colombie-Britannique?


    @La majorité pour le projet : Vous dites: ''@ Larousse le transport par oléoduc est le moyen le plus sécuritaire de transporter du pétrole , de plus Energie est va permettre de diminuer le nombre de pétrolier sur le fleuve qui doivent présentement se rendre à Lévis et montreal pour alimenter nos raffineries , l'excédent sera exporté via Cacouna et c'est très bien. C'est avec des projets comme ça que nous pourrons continuer a payer nos hôpitaux et nos écoles , l'argent ne pousse pas dans les arbres déjà que l'Alberta nous donne ( via la péréquation ) 9 milliards par année il serait temps de les remerciés tous en profitant de leur pétrole , sinon pour être logique vous devriez demander au gouvernement du quebec de refuser ce chèque''

    Prouver ce que vous avancer. Car les chiffres disent le contraire. Le projet Energie Est est en grande majorité lié a l'exportation.

    Pour l'argument de la péréquation:
    Le Canada investi et subventionne beaucoup l'Alberta qui ensuite devient payante.

    Mais si le gouvernement Conservateur avait investi et subventionné des industries du Québec, c'est nous qui donnerions de la péréquation.

    Même que l'exploitation du pétrole nuit à l'industrie de manufactures du Québec.

    L'exploitation des sables bitumineux amènent des inconvéniants:

    - Pollution massive d'eau
    - Ralenti le changement de cap innévitable vers des énergies renouvellables.

    -Mets le Canada à l’international comme un pays qui ne fait pas son effort environnemental comme le font la plus part des pays industrialisés.

    -Beaucoup de cancer se retrouve dans les municipalités autochtones de l'Alberta qui vivent autour de l'industrie des sables bitumineux.
    -Une industrie d'hommes, avec des taux d’alcoolismes, prostitutions, drogues dans les plus haut du Canada pour les municipalités de ''travailleurs''.

    Moi j'ai un argument contre le port en forme de 3 questions:

    Savez-vous combien de tonne de C.O2 sera envoyé dans l'air par la croissance de l'exploitation de la ressource suite à la construction du pipeline et aussi par l'utilisation du pétrole exploiter qui transigera dans ce pipeline?

    Savez vous que le Co2 affect l'acidité des océans, la santé des humains dans les grandes villes, et le désiquilibre du climat mondial qui elle affect l'économie?

    Savez-vous comment coûtera les changements climatiques d'ici les 40 prochaines années pour les canadiens?



    Louis-Philippe Gélineau Busque - 2014-10-13 11:08
  • Un projet a contesté, les beaux parleurs, qui en fait n'en connaissent pas plus que nous. Pourquoi ne pas forer sur l'île d'Anticostie, il y a des milliards de barils dans le sol. On est encore dépendant du pétrole, prenons notre ressource moins sale que celle de l'Alberta, en attendant d'autres alternatives, aternatives que les bonnes pétrolières ont achetés pour pouvoir vendre leur maudit pétrole. Et ce pétrole de l'ile peut nous revenir moins cher, en autant que nos gouvernements soient capable de faire passer l'intérêt des citoyens avant leur propre intérêt.
    Luc Chouinard

    Luc Chouinard - 2014-10-13 10:23
  • @larousse
    Saviez vous qu'il existe déjà plusieurs port pétrolier sur le st Laurent ?
    Il n'y a jamais eu d'accident majeur comme ceux que vous décrivez
    En 43 ans d'existence aucun accident au port pétrolier situé directement en face du vieux Quebec
    Arrêter de faire peur au monde vous perdez toute crédibilité

    bonhomme7 heures - 2014-10-13 09:15
  • Juste pour mettre au clair.

    C'est moi qui a compter les gens. 1 par 1.
    Il y avait vraiment autour de 2500 personnes.

    Vous pouvez me voir dans le video de Radio Canada en train de compter les gens.

    Aussi je demanderais d'arrêter les préjugés tout le monde, de tout bord et tout côté. Relisez vos messages voir si c'est un argument ou un jugement non fondé que vous vous apprêter à écrire.

    Bravo pour la manif. C'était vraiment lfun. Beaucoup de citoyens, belle énergie!

    Louis-Philippe Gélineau Busque - 2014-10-13 06:09
  • @Larousse!Les projets de pipe line qui vont au BC et aux Etats-Unis ne sont pas arrêter comme tu le dit! tout les écologiste arrête de profiter de l'ignorance des gens pour fair des campagne de peur et de d'esinformation!

    Mat - 2014-10-13 00:32
  • @ Larousse le transport par oléoduc est le moyen le plus sécuritaire de transporter du pétrole , de plus Energie est va permettre de diminuer le nombre de pétrolier sur le fleuve qui doivent présentement se rendre à Lévis et montreal pour alimenter nos raffineries , l'excédent sera exporté via Cacouna et c'est très bien. C'est avec des projets comme ça que nous pourrons continuer a payer nos hôpitaux et nos écoles , l'argent ne pousse pas dans les arbres déjà que l'Alberta nous donne ( via la péréquation ) 9 milliards par année il serait temps de les remerciés tous en profitant de leur pétrole , sinon pour être logique vous devriez demander au gouvernement du quebec de refuser ce chèque

    La majorité est pour le projet - 2014-10-12 22:02
  • 1- Projet horrible voir terrifiant pour l'environnement:
    [...] l’oléoduc générerait de 30 à 32 millions de tonnes de GES, ce qui surpasse le total des GES générés par les véhicules routiers du Québec.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Ol%C3%A9oduc_%C3%89nergie_Est

    2- Les déversements sont très courants et je vous laisse juger du danger qu'ils impliquent.
    Un oléoduc propriété de Sinopec a explosé. (22 nov. 2013) [...]L'explosion de l'oléoduc causé 55 morts[...]/ Une brèche dans un oléoduc propriété de PTT Global Chemical (28 juill. 2013) [...] 50 000 litres de pétrole brut ont été relâchés ont souillé la célèbre plage d'Ao Phrao
    http://meteopolitique.com/Fiches/petrole/deversements-de-petrole/2013/Deversements-de-petrole-en-2013.htm
    http://www.ledevoir.com/environnement/actualites-sur-l-environnement/374668/deversement-petrolier-un-signal-d-alarme-pour-le-quebec-soutient-greenpeace

    3- Le projet amènerait 200 emplois, offre alléchante tout à fait. Rappelons-nous toutefois que le projet de cale sèche aurait créé 100 emplois, sans risquer une catastrophe environnementale.
    http://www.lapresse.ca/le-soleil/affaires/les-regions/201409/11/01-4799250-echec-du-projet-de-cale-seche-a-cacouna-damour-ne-la-trouve-pas-drole.php

    4- Le pétrole part ensuite par bateau via le fleuve. Puis-je vous rappeler le danger qu'implique un déversement de pétrole?
    http://www.ledevoir.com/environnement/actualites-sur-l-environnement/420841/dossier-saint-laurent

    5- Le pétrole exporté est celui de l'Alberta. Le Québec n'aura aucune baisse du prix de l'essence. Le projet à été refusé par la Colombie-Britannique ET par les États-Unis. Nous sommes leur dernier recours pour qu'ils puissent augmenter leur superbe production.

    Amènes-en du pétrole, vive l'économie, notre planète n'a pas assez fondue, encore plus de catastrophes environnementales!
    http://www.lapresse.ca/environnement/dossiers/changements-climatiques/201111/01/01-4463236-hausse-des-catastrophes-naturelles-le-changement-climatique-montre-du-doigt.php

    larousse - 2014-10-12 21:27
  • Le NPD doit clarifier pour ou contre...

    Paul Crete - 2014-10-12 20:54
  • hey Annie, avec ton pays ultra reglementé les petroliere ont travaillé a temps plein a faire baisser les normes aux fédéral et y a pas une semaine ou il arrive pas un accident.

    Tu ira expliquer ca au monde de lac mégantic tes histoire de pays ultra reglementé ou y a rien a craindre.

    L'Insdustrie pétroliere arrete pas de faire du lobby et d'acheter le monde avec des promesses pour nous mettre cet oléoduc de foorce dans la gorge.

    M.L - 2014-10-12 17:37
  • Arrêter de fair peur aux gens!Si ce projet ce réalise ça n'affectera en aucun cas le tourist! Et pour ce qui est d'un déversement oui il a toujours un risque comme dans tout mais le risque sera hautement contrôler.Transcanada est une grosse compagnie avec beaucoup d'argent et beaucoup de spécialiste en tout genre pour ce genre de projet.Il a des pétrolier qui passe dans le fleuve depuis presque 100ans déjà.Pourquoi pas exporter au lieux d'importer notre pétrole.

    Mat - 2014-10-12 15:02
  • Moi qui suis originaire de cette région et qui a vu au travail nombre d'ouvriers spécialises du Quebec lors de la construction de ce port, les attentes des gens du milieu me l'aise perplexe sur les emplois a venir....

    Lise - 2014-10-12 12:37
  • Quel flop seulement 1000 personnes sur 8 millions de québécois. Le message est clair la majorité de la population est pour ce projet s'il se réalise dans le respect des lois, ce qu'il fait actuellement . Nous vivons dans un pays ultra réglementer alors nous n'avons pas a craide , mais les opposants tente de nous faire croire que nous vivons dans l'anarchie ce qui est faux

    Annie - 2014-10-12 10:35
  • @ Michel D
    Et alors ?
    Il y a des accidents d'auto a tous les jours devons nous banir l'auto ?
    aucun dommage a l'environnement à Lévis du au mesure de sécurité et pour la Saskatchewan aucun dommage a l'environnement non plus, alors arrêter de faire peur au monde avec votre désinformation

    Eric April - 2014-10-12 10:18
  • Ironiquement, pendant qu'il y avait une manifestation à Cacouna aujourd'hui 11 octobre 2014 contre les projets pétroliers, deux accidents se sont produits ailleurs au Canada.....et on dira que les gens ont peur pour rien.....
    1) Déversement à Lévis (15,000 litres) fuite d'un réservoir qui était au quart de sa capacité de 500,000 barils.....
    2) Saskatchewan: un incendie se déclare
    dans une station de pompage de gaz.......

    Michel D. - 2014-10-12 08:10
  • La seul façon de diminuer la pollution , c'est en diminuant notre consommation , nos pseudo écolo du plateau prennent le problème a l'envers , ils veulent empêcher la construction energie est mais le problème c'est notre consommation et non énergie est, car il faudra continuer a importer du pétrole par pétrolier jusqu'à montreal pour répondre a mis besoin est ce vraiment mieux ?Non,
    Au moins avec énergie est c'est des emplois, c'est des milliards en retomber fiscal qui nous aidera a financer nos hôpitaux et mis écoles , ce qui n'est pas le cas actuellement car nous important du pétrole De pays douteux

    David - 2014-10-12 08:03
  • Vous croyez que c'est acceptable que le fédéral rejette du revers de la main le projet d'un entrepreneur créant des centaines d'emplois au profit d'un autre qui n'en créerait que quelques dizaines ?

    Vous croyez qu'on ne devrait pas entreprendre des études environnementales avant de se positionner sur un projet ?

    Vous croyez que l'industrie touristique n'est pas importante pour la région ?

    Vous croyez que vous pourrez "tinquer" pour moins cher dans le port de Gros-Cacouna ?

    Vous croyez que l'eau de votre robinet arrive comme par magie et qu'il y en aura toujours ?

    Vous n'aimez pas ça les "étranges qui viennent pas d'icitte" ?

    Faites-en une manif.

    Mais surtout, si vous êtes fier de vos convictions, signez un texte avec votre nom.

    Vincent Couture - 2014-10-12 07:50
  • Tous ces gens qui paradaient et criaient haut et fort n'apporte rien de positif et sont loin de la vérité. Comment pensé vous que le pétrole entre au pays depuis plus de cents ans? Par la voie maritime, des pétroliers remonte le fleuve à chaque jour.
    Il y a toujours eu des petits comiques qui besoin d'évènement comme cela pour ce valorisé, ils se sentent comme des sauveurs, pensant détenir toute la vérité.
    Il y a des personnes qui vivent présentement dans des zones de conflits ou leurs préoccupations est de faire attention de ne pas ce faire tué! Ils trouveraient vraiment ridicule les manifestations qui ce déroule dans nos pays riche et industrialisé!

    Missionnaire - 2014-10-12 07:22
  • De grâce, arrêtez de vouloir ce projet "pour des emplois" !!! Regardez le nombre de postes vacants dans la région, beaucoup d'entreprises peinent à trouver de la main-d'oeuvre ! Commencez par combler les postes à pourvoir ici, ensuite on parlera des éventuels jobs que Transcanada est supposé apporter. En attendant, pétrole ou pas pétrole, je suis POUR l'environnement et le respect de la Nature qui nous entoure, car nous en faisons partie intégrante! L'abîmer revient à NOUS abîmer à plus ou moins brève échéance.

    Yoann - 2014-10-12 07:03
  • Je suis pour le pétrole comme mikael Rioux qui se promène en auto et en avion.

    Oui à Cacouna pour créer des jobs.

    Jobs - 2014-10-11 23:42
  • J'étais de la marche d'aujourd'hui et je vient de me rendre compte que les anonymes comme cohérent, Claude C., Jean, petit peuple.....ect demeurent tous le long du parcours, car ils savent exactement le nombre de personnes qui ont marché. Vous auriez du être sur le trottoir vous aussi pour montrer que vous êtes POUR ce projet sale. Ils sont POUR mais ils sont incapable de s'afficher. Et le meilleur parmis eux c'est ''cohérent'' car lui il connaît tout le monde car il sait d'ou ils vienne.
    Il sait très bien qu'il y avait 1000 personnes exactement dont 800 de l'extérieur et les 200 autres de la région. Bravo.

    René Lapointe - 2014-10-11 22:12
  • Il y A déjà des ports pétrolier partout le long du fleuve , alors tous ces étrangers venu nous faire la moral , nous dise , faite ce qu'on dit pas ce que l'on fait "
    Port pétrolier déjà existant
    Montreal, trois riviere , Sorel, Lévis , quebec, baie Comeau, Sept îles, Rimouski, Matane, gaspe , havre st pierre ect

    Logique - 2014-10-11 21:51
  • @ Denis
    Je crois que c'est toi l'autruche car comment crois tu que nos raffineries s'approvisionne actuellement ? Par pétrolier venu de l'étranger faute de pipeline , donc tous notre pétrole passè actuellement en face de cacouna mais en plus il doit parcourir la partie la plus dangereuse du fleuve soir entre Tadoussac et montreal , mais ça il ne faut pas le dire ce n'est pas bon pour votre cause

    Bien informer - 2014-10-11 21:47
  • @ G Duquette
    Les 1000 emplois c'est selon une étude de la firme comptable Deloi

    Vous vous discréditez complètement avec votre argument " ce n'est pas visible du vieux quebec " aller sur la terrase Duffrein et vous aurez une vue splendide sur un port pétrolier , car faute de pipeline nos raffineries doivent importer par pétrolier du pétrole sale de l'étranger , augmentent ainsi les risques de déversement sur notre fleuve , mais ça vous ne le dite pas c'est pas bon pour votre propagande qui est en fait du " pas dans ma cour"

    David - 2014-10-11 21:39
  • Bravo. Si le monde mettrais leurs culottes comme aujourd'hui pour les crosseurs comme le gouvernement l'hydro Québec et l'essence. .... au lieu de jouer à l' autruche

    Denis - 2014-10-11 20:15
  • les partisants et élus libéraux ainsi que les supporteurs du projet Transcanada devrait s'inspirer du regretté Claude Béchard qui lui au moins faisait preuve de courage en représentant les intérêts communs face aux pétrolieres. Rien à voir avec l'applaventrisme auquel se prêtent nos institutions locales, provinciales et fédérales.

    Ceux qui ont moindrement de la mémoire politique et qui sont de bonne foi se rappelle de cela !

    Comment faire confiance à transcanada pour un projet aussi complexe qu'un oléoduc alors qu'ils sont meme pas capable de faire du carottage de facon adéquate. Ce projet n'est meme pas encore en marche que déjà ca roule tout croche.


    Pierre Sénéchal - 2014-10-11 20:08
  • ...et les 1000 emplois direct pour l'oléoduc en phase d'exploitation...

    Lorsque je dis que certains ont l'enflure économique facile Monsieur vous en êtes un exemple flagrant.

    Pour ce qui est de craindre pour les emplois dans le secteur des pêches et du tourisme si un déversement survient eh bien désolé mais allez sur les côtes Française où l'Amoco Cadix à échoué, allez à Valdez en Alaska et dites moi combien de temps cela a pris pour que ces secteurs s'en remettent.

    P.S. La raffinerie Jean Gauvin n'est pas visible de Québec. Votre comparaison est sommes toute boiteuse pour ne pas dire nulle.

    G.Duquette - 2014-10-11 20:06
  • Voilà la bande de pollueurs d'en haut qui nous envoient leurs tuyaux dans le fleuve qui gèrent notre maison. Allez parader chez vous . Vous êtres remplis de polluants qui empoisonnent notre vie et celle de la vie marine vous êtes notre cancer et celui des bélugas. Un projet moteur est beaucoup pour nous. Je regarde le maire de st Siméon et je me demande s'il veut le projet chez lui. Quelle bande de faux.

    Robert - 2014-10-11 19:45
  • Pour moi, j'aime mieux protéger mon environnement qu'avoir la crainte qu'un déversement de pétrole se fera un jour. A part le pétrole, les ballasts de ces pétroliers qui se vidange dans le fleuve, vous en savez quelque chose? faite quelque recherche et vous en serez de quoi je parle. Protégeons notre environnement, ce n'est pas une poubelle. Il y a de meilleurs industries pour nous.

    D. Bérubé - 2014-10-11 19:32
  • Une manifestation la même journée qu'une déversement de 15 000 litres à Lévis...

    Un signe???

    http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/regional/quebec/archives/2014/10/20141011-153836.html


    J.S - 2014-10-11 18:48
  • Je suis contre le projet pétrolier

    Alain Labrie - 2014-10-11 18:22
  • Je suis contre le projet pétrolier

    Nathalie Dallaire - 2014-10-11 18:19
  • Je ne comprends pas pourquoi tout le monde critique les manifestants qui ont fait l'effort de venir de tout le Québec. Moi je suis de Rdl, et le fleuve n'appartient pas seulement aux gens de Cacouna. Des gens s'en préoccupent de partout. ET tout le monde observe les bélugas: pas juste les gens de Cacouna. Le maire de Saint-Siméon a pris la peine de se déplacer pour préserver les emploirs touristiques de la région.

    Valérie Thériault-Deschênes - 2014-10-11 18:04
  • Le nombre de manifestants n'a pas été doublé: on a annoncé officiellement à la fin de manif qu'on était 2500. À quoi ça me servirait de mentir?

    Valérie Thériault-Deschênes - 2014-10-11 17:58
  • Oui au port prétrolier et à l'oléoduc!!!

    Personne réaliste - 2014-10-11 17:50
  • Selon la photos enlevons 3% des enfants de 12 ans et moins qui ne savent même pas ce qu'ils font là, enlevons aussi 70% de manifestants venant de l'extérieur, maintenant enlevons un 5% de politiciens de l'opposition qui étaient pour dans le temps qu'ils étaient au pouvoir (les vires vent vires poches)résultat final un faible 60 personnes de notre région sur une possibilité de 35000 à 40000. Wow ils sont fort ces Gaulois. Toute cette manifestation est de la poudre aux yeux.

    Petit peulple comme Trudeau disait dans le temps - 2014-10-11 17:36
  • Des personnes de l'extérieur avec comme à l'habitude des convictions qui changent de bord selon les parties au pouvoir...
    M.Crête nous vous avons tous vu dans le temps que le bloc était un peu plus visible vous battre pour le port méthanier il y a à peine 7 ans.
    (à peine 5% de gens de la région pour manifester)Des autobus polluantes venant de partout ailleurs sauf de notre région et des Biscuits Sodas qui se font vivre par nous peuple travaillant. Voilà la triste réalité de cette manifestation. Messieurs les ministres actuel pourquoi ne pas pas couper le cheque de ces Bicuits Sodas pour leurs non apport à notre société plutôt que de leurs donner des vivres pour faire chier ceux qui les font vivre.

    Petit peulple comme Trudeau disait dans le temps - 2014-10-11 17:18
  • @G Duquette
    Arrêter d'opposer les emplois dans le tourisme et les emplois liée au port et a l'oléoduc les 2 vont coexister très buen ensemble, sinon comment expliquer la présence d'un port pétrolier directement en face du vieux Quebec et la présence de milliers de touristes année apres année. ?

    50 emplois permanent pour le port et les 1000 emplois direct pour l'oléoduc en phase d'exploitation ( 4000 emplois en comptent les emplois indirecte ) sans compter la possibilité de voir d'autre industrie venir s'établir dans notre région

    David - 2014-10-11 17:08
  • Exaucé M. Pelletier et non exhaussé...

    Par ailleurs, j'ai un peu de difficulté à suivre M. Crête. Comment s'opposer à l'exportation de pétrole si nous on en importe...et si on en importe, ce pétrole doit bien passer à l'occasion par quelques territoires terrestres ou maritimes qui ne le produit pas.

    L'indécis - 2014-10-11 17:04
  • Felicitation a tous nos bon liberaux denigreur. Tout le monde sait que juste a prononcer le mot liberal ca cree des emplois"votre ministre daoust". Vous avez un gros probleme presentement il y a en 2014 un deficit de 14,400 mais on sait tous que c'est la faute du PQ.

    pirate844 - 2014-10-11 16:51
  • Il y a 35 000 personnes dans la MRC de Rivière-du-Loup, ils étaient où? L'heure est grave il faut maintenant après le pétrole faire de l'importation de manifestants.

    Yves C - 2014-10-11 16:40
  • Le projet n'est pas encore déposé officiellement et il n'y a pas encore eu de BAP et c'est gens ( une petite minorité qui tente de faire croire qu'ils sont majoritaire ) sont contre, alors peu importe les recommandation du BAP ils seront contre

    David - 2014-10-11 16:34
  • Execellent point Michel sur la crédibilité...

    Toutefois, "les gens manifestent" devrait plutôt se lire "des gens manifestent"...

    On a encore la démonstration que les contres ne sont que des marginaux. Un petit groupe de gens qui, de toute façon pour la plupart, sont contre tout.

    1000 personnes de la mrc de rdl aurait été impressionnant...

    1000 dans le krtb c'est décevant...

    1000 de partout au Québec, c'est un constat d'échec!!!

    Arrêtez de nous achaler et laissez nous développer notre municipalité, notre région, notre province et notre pays!!!

    Go Cacouna!!!

    Go Cacouna!!! - 2014-10-11 16:24
  • J'y étais et 1 000 personnes qui veulent une économie durable et faisant travailler des centaines de gens juste à RDL et les environs avec l'Écotourisme et le tourisme versus un terminal pétrolier qui fera travailler tout au plus 5 voir 10 personnes. Mais un terminal pétrolier qui risque fort de détruire le tourisme et les pêches commerciales.

    1 000 personnes qui réalisent que TransCanada se défilera au premier déversement(juste à voir Mégantic)et fera payer les contribuables de Cacouna, de la MRC et le provincial.

    1 000 personnes qui défendent les intérêts de la populations entière en disant non à la privatisation complète des profits et la socialisation des pertes advenant un déversement.

    1 000 personnes qui ne tombe pas dans le piège des paroles vides et des jouages avec les chiffre de Cannon (Porte-Parole de TransCanada) qui n'a comme but que d'endormir la population en promettant mer et monde.

    1 000 personnes qui en ont marre de voir le politique manger dans les mains de l'industrie pétrolière et qui lors de leur départ de la politique se voient attribuer des postes pour eux ou leurs progéniture de porte parole de cette industrie (Philippe Cannon Porte-Parole de TransCanada et fils de l'ancien ministre au provincial et Fédéral Lawrence Cannon),

    Moi j'aime mieux faire parti de ces 1 000 personnes éveillées que des milliers endormies par des promesses qui ne seront jamais tenues.

    G.Duquette

    G.Duquette - 2014-10-11 16:21
  • @Valérie T-D: selon La Presse, Radio-Canada, Info Dimanche et tous les autres médias qui étaient sur place, il y avait un millier de personnes. C'est très bien pour une mobilisation de ce genre. Le message est le meme. Mais les organismes environnementaux minent leur crédibilité à vouloir doubler les chiffres. Et la crédibilité, c'est important lorsqu'on veut passer un message et convaincre des gens, ils ne doivent surtout pas oublier cela. Au delà des chiffres, il faut retenir que les gens manifestent et exigent des actions et des réponses des élus et des corporations. Il ne faut pas lâcher! Mais rester honnetes dans le processus...

    Michel - 2014-10-11 16:14
  • Un port pétrolier ça peut aussi apporter d'autre industrie connexe comme en Colombie britannique on on projete de construire une raffinerie de 10 milliards. La majorité de la population a comprit ça mais une minorités tente de bloquer le développement de notre région

    developper ou mourir - 2014-10-11 16:11
  • Mon œil 2500 maximum 1000 dont 800 de l'extérieur

    Jean - 2014-10-11 16:07
  • On était plus de 2500, pas mille.
    Et 2500 personnes pour protéger notre fleuve, c'est beaucoup.

    Valérie T-D - 2014-10-11 16:03
  • attention aux bicyclette ils retournent chez eux

    tane - 2014-10-11 16:00
  • Beaucoup de beaux autobus polluant pour transporter le monde du plateau et autre pelteux de nuage.

    Claude C - 2014-10-11 15:59
  • 1000 personnes dont la plupart de l'extérieur de la région donc 1000 personne sur 8 millions . C'est gens prétendent parler en notre nom mais en vérité ils parlent pour une minorités de gens qui sont incohérent dans leur action et leur discour

    cohérent - 2014-10-11 15:54
  • pouahahaha!!!

    1000 personnes sur 86 000 dan le krtb???

    ah non c'est vraie, c'était une manifestation PROVINCIAL!!!

    En plus y faisait beau

    ha ha ha! Quel FLOP!!!


    Stacey - 2014-10-11 15:48