Publicité

18 mai 2014 - 12:20

Les archives du Témiscouata de retour au… Témiscouata

Rivière-du-Loup - Le Centre d’archives de la région de Rivière-du-Loup a entrepris la semaine dernière le transport de 7 importants fonds d’archives provenant du Témiscouata et qui retourne dans leur milieu d’origine.

Il y a plusieurs mois, la Société d’histoire et d’archéologie du Témiscouata (SHAT) a confié le mandat au Centre d’archives de la région de Rivière-du-Loup de traiter les fonds d’archives du Fort Ingall, Compagnie Fraser, Témiscouata Railway, Famille Laplante, Grey Owl, Paul Triquet et Formation Antidote Monde dont il était dépositaire (plus de 125 boîtes de documents papiers, informatiques et audiovisuels).

Grâce à son expertise, l’archiviste professionnel du centre a procédé au traitement desdits fonds selon les normes reconnues comme règles de descriptions des documents d’archives (RDDA). Il est possible de retrouver le contenu informatique desdits fonds sur le site internet du centre d’archives et bientôt sur les lieux du centre d’archives du Témiscouata. Quant à la gestion de la consultation sur place des fonds, le tout a été confié à la SHAT.

C’est ainsi que l’entente de réciprocité des deux organismes ayant à cœur la protection du domaine culturel et patrimonial donne ses premiers effets concrets. La SHAT avait confié ces 7 fonds d’archives depuis quelques mois et tous attendaient ardemment un endroit approprié pour leur mise en valeur (65 caisses). Le BeauLieu culturel du Témiscouata et son centre d’archives répondra donc au besoin de la population témiscouataine dans le secteur de la conservation archivistique grâce à ses facteurs et conditions contrôlés.

Au retour de ce transfert, le personnel du centre d’archives est reparti avec le fonds du Musée du Témiscouata et dès que ce dernier sera traité, il sera retourné sans délai dans le nouveau local.

Le CAR et la SHAT témoignent donc de ce partenariat permettant de développer de nouveaux outils au bénéfice des organismes de la MRC du Témiscouata. L’expertise du centre d’archives alliée à la connaissance du milieu de la société d’histoire est donc source d’un succès assuré pour le domaine archivistique.

La direction des deux organismes est donc heureuse de la réussite de cette première expérience et souhaite donc renouvelé cette coopération.

Le site web du centre d’archives est localisé au :  www.centrearchivesrdl.org


 

Publicité


Publicité

Commentez cet article