Publicité

Le blogue de Richard Levesque

6 octobre 2016 - 04:45

Exploration

22 Commentaire(s)

Reste-t-il des territoires inexplorés, sur la Terre et dans notre cerveau? 

Bien sûr.

Les secrets de l’Antarctique et les ténèbres des abysses océaniques ne sont rien à côté de tout ce que nous ignorons de l’intérieur de notre crâne.  Que savons-nous, par exemple, du gyrus fusiforme?  Que se passe-t-il dans les épisodes de mort imminente?  Y a-t-il une partie de notre cerveau qui s’active uniquement quand nous rêvons?

Et quand j’invente une énigme, et quand vous travaillez pour la résoudre, lequel de nos hémisphères cérébraux est mis le plus à contribution?  Est-ce celui de la logique, ou celui de l’imagination? D’ailleurs cette histoire de cerveau gauche et de cerveau droit, est-ce de la science ou un mythe?

Bon, laissons là ces grands mystères.  Trop s’interroger sur ce qu’il y a dans notre tête risque de nous donner mal à la tête!  Passons plutôt à la pratique, amusons-nous :  voici cinq questions.  Je ne sais pas trop quels neurones elles vont activer dans votre cerveau, mais je sais bien que vous saurez trouver les réponses tôt ou tard.  Explorateurs, l’aventure commence…

EN PREMIER LIEU

Pour nous réussir, il faut un professionnel

Plus un vocationnel.

Il faut de l’eau (salée de préférence),

Il faut un feu (grand ou petit).

Il faut prendre une bière

Et chanter possiblement.

Mais de quoi est-ce donc que je parle?

 

EN DEUXIÈME LIEU

Je possède plusieurs fois mon premier.

Mon deuxième ne vaut un œuf qu’à demi…

Puis on place un dé,

Et je finis entouré d’eau.

Qui suis-je donc?

 

EN TROISIÈME LIEU

Mon premier est au départ du vin.

Mon deuxième est justement le deuxième d’une série de six…

Mon troisième, on le connaît à peu près quand on connaît mon tout.

Mon quatrième, quand il est d’acier, sert bien le joueur de poker.

Quand on devient mon tout, on a vu bien des choses!

 

EN QUATRIÈME LIEU

Albert s’en va prendre l’avion dans un pays où il faut payer une taxe spéciale selon le poids des bagages.  Or Albert voyage avec une valise très lourde! Le préposé la pèse, établit le tarif et Albert s’apprête à payer.  Mais là, le préposé devient très embêté…  En fait, il ne sait plus du tout quoi faire et demande de l’aide à son supérieur…

 

Que se passe-t-il donc?

 

EN CINQUIÈME LIEU

Mon premier est un gros mot,

Mon deuxième réagit au gros mot!

Mon troisième est épais,

Et mon tout se fait souvent à voix basse.

 

Que suis-je donc?

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Toutes vos réactions

22 réaction(s)
  • Aucune idée pour les devinettes... je vais attendre patiemment que des esprits plus vifs que le mien les trouvent ;)
    Yoann - 2016-10-07 08:01
  • Je tente le coup pour la première.
    Pour nous réussir, il faut un professionnel : un prêtre
    Plus un vocationnel. L’employé des pompes funèbres?
    Il faut de l’eau (salée de préférence) : eau bénite avec de l’eau salée qui purifie
    Il faut un feu (grand ou petit). bougie
    Il faut prendre une bière : autre nom du cercueil
    Et chanter possiblement.
    Mais de quoi est-ce donc que je parle? Des funérailles?
    M. Thériault - 2016-10-07 11:06
  • Mon premier est au départ du vin.
    Mon deuxième est justement le deuxième d’une série de six…Na, sur le tableau périodique, il est le no 11, mais le deuxième d’une série de 6.
    Mon troisième, on le connaît à peu près quand on connaît mon tout : âgé
    Mon quatrième, quand il est d’acier, sert bien le joueur de poker. Nerf pour naire.
    Quand on devient mon tout, on a vu bien des choses! nonagénaire
    Mais pour le départ du vin, aucune idée.

    M. Thériault - 2016-10-07 11:35
  • Je m'essaie pour la 3ième: je pense que c'est VISIONNAIRE
    1: début du vin: VI
    2: dans un système de numérisation chinois: ZI est le 2ième
    3: ON (je ne peux l'expliquer)
    4: NERF : nerf d'acier au poker, c'est bien utile
    Mon tout: voit et a vu bien des choses: VISIONNAIRE
    Madeleine D. - 2016-10-07 11:56
  • @M. Thériault, pour le troisième lieu tu ne l'as pas.
    Pour le premier lieu, je vais être très indulgent, car tu as la réponse mais pas les bonnes explications... Les voici: le professionnel c'est l'entrepreneur de pompes funêbres, et celui qui a la vocation, c'est le prêtre. L'eau salée, ce sont les larmes... Le feu c'est le défunt. On dit bien "feu Untel"?
    Je suis trop indulgent!!!
    Richard - 2016-10-07 12:11
  • Ok, merci pour votre indulgence…. C’est très très apprécié.
    J’ai mêlé les deux intervenants. N’empêche qu’en forçant ;o) le feu aurait pu être la bougie. Et l’eau bénite sert à bénir les corps à l’église. L’aspersion, rappel du baptême qui est le lien de foi entre le défunt et l’assemblée.
    En plus, j’avais vérifié pour le truc du sel, j’avais fait mes devoirs….Regardez.
    L’eau bénite est une eau naturelle consacrée au service divin par un rite de bénédiction. On peut y ajouter du sel, également béni (le sel bénit), qui rappelle le sel jeté dans les eaux par le prophète Élisée pour les guérir de leur stérilité. Elle sert aux aspersions des fidèles et aux diverses bénédictions
    Mais oui, je vous l’accorde, votre explication est bien meilleure que la mienne. Moi, j’avais tout ce qui est nécessaire pour des funérailles, un cercueil même, mais personne dedans. ;o))

    M. Thériault - 2016-10-07 13:39
  • @Madeleine: non, désolé, ce n'est pas visionnaire. Mais combien de choses vous m'apprenez! Le ZI chinois, l'eau salée d'Élysée... Vous enrichissez mon blogue! Merci...
    Richard - 2016-10-07 16:28
  • M. Lévesque, je pense qu’avec mon nonagénaire, je n l'avais pas, mais je brûlais en titi! ;o) Et mon « naire » pour les nerfs d’acier, j’y tenais mordicus.

    Mon premier est au départ du vin. Cep : nom masculin, pied de vigne pour sept.
    Mon deuxième est justement le deuxième d’une série de six… je, TU, il, nous, vous, ils
    Mon troisième, on le connaît à peu près quand on connaît mon tout. Âgé
    Mon quatrième, quand il est d’acier, sert bien le joueur de poker. Nerf : naire
    Quand on devient mon tout, on a vu bien des choses! Septuagénaire.

    M. Thériault - 2016-10-08 11:31
  • Mon premier est un gros mot : Con
    Mon deuxième réagit au gros mot : Fi comme exprime la désapprobation, le dédain, le dégoût, le mépris
    Mon troisième est épais : Dense
    Et mon tout se fait souvent à voix basse. Confidence
    M. Thériault - 2016-10-08 17:03
  • @M. Thériault: bravo! La persévérance (et la perspicacité) paient. Tu as trouvé trois et cinq. Ne restent que deux et quatre... Éh! Les autres, allez-vous laisser Mme Thériault faire le travail toute seule?
    Richard - 2016-10-08 20:06
  • Répétons ici les deux énigmes qui tiennent encore (et ajoutons un indice pour chacune, peut-être?)

    EN DEUXIÈME LIEU
    Je possède plusieurs fois mon premier. Mon deuxième ne vaut un œuf qu’à demi… Puis on place un dé, Et je finis entouré d’eau. Qui suis-je donc? INDICE: JE SUIS UN ANIMAL.

    EN QUATRIÈME LIEU
    Albert s’en va prendre l’avion dans un pays où il faut payer une taxe spéciale selon le poids des bagages. Or Albert voyage avec une valise très lourde! Le préposé la pèse, établit le tarif et Albert s’apprête à payer. Mais là, le préposé devient très embêté… En fait, il ne sait plus du tout quoi faire et demande de l’aide à son supérieur… Que se passe-t-il donc? INDICE: ALBERT A DE QUOI PAYER, PEU IMPORTE LE PRIX. CE N'EST PAS LÀ LE PROBLÈME.
    Richard - 2016-10-12 07:33
  • EN QUATRIÈME LIEU
    Albert s’en va prendre l’avion dans un pays où il faut payer une taxe spéciale selon le poids des bagages. Or Albert voyage avec une valise très lourde! Le préposé la pèse, établit le tarif et Albert s’apprête à payer. Mais là, le préposé devient très embêté… En fait, il ne sait plus du tout quoi faire et demande de l’aide à son supérieur… Que se passe-t-il donc? INDICE: ALBERT A DE QUOI PAYER, PEU IMPORTE LE PRIX. CE N'EST PAS LÀ LE PROBLÈME.

    Réponse: Albert est le pilote?
    Annie - 2016-10-12 10:15
  • J'ai bien fait de laisser les esprits vifs trouver les devinettes! Bravo! Pour le deuxième, que je n'ai pas du tout, je proposerais une piste pour "Mon deuxième ne vaut un œuf qu’à demi": un veau? On dit "qui vole un oeuf, vole un boeuf", peut-être qu'un veau ne vaut que la moitié de l'oeuf? (je sais, c'est pas mal capillo-tracté...)
    Yoann - 2016-10-12 12:25
  • En deuxième lieu: CROCODILE
    1- CROC: c'est certain qu'il en a plusieurs
    2- CO: la demi d'un coco
    3: D: c'est ça...
    4: ÎLE: entourée d'eau......
    Madeleine D. - 2016-10-12 12:47
  • Madeleine: tu as trouvé mon crocodile, bravo! Annie: malheureusement non, Albert n'est pas le pilote. On essaie encore? Yoann: Madeleine a trouvé et c'était une question de basse-cour plus que d'étable, de coco et non de veau...
    Richard - 2016-10-12 17:08
  • Ben, c’est sûr que ça rapport avec le poids et le prix si ce n’est pas qu’il n’a pas la somme nécessaire. Bon, si le monsieur a mettons 5 livres d’excédent de bagages et qu’il n’a que des sous noirs pour payer et qu’il doit en donner 10 livres pour atteindre le tarif qu’il doit payer. À ce moment-là il le ferait payer pour rien… Ça doit être quelque chose dans ce genre-là.
    M. Thériault - 2016-10-13 10:51
  • Richard, pour la 4ième énigme, pourrais-tu nous dire si le préposé a vu le contenu de la valise.....SVP
    Madeleine D. - 2016-10-13 11:19
  • Effectivement, on peut supposer que le préposé a vu le contenu de la valise, et n'y a rien trouvé d'illégal.
    Richard - 2016-10-13 16:10
  • Bon, je vais le dire autrement. Je pense que le monsieur veut payer un excédent de poids avec le contenu de sa valise (sous noirs ou autres) quelque chose de très pesant et qui a de la valeur et quand il aura fini de payer, sa valise n’aura plus besoin de payer pour un surplus de poids, car en l’assouplissant il arrive dans les normes qui ne nécessitent pas de tarifs supplémentaires . Ça explique pourquoi l’employé ne sait pas quoi faire, le faire payer ou pas, car lorsqu’il embarquera à bord s’il a payé sa valise a un poids normal.
    M. Thériault - 2016-10-13 16:31
  • @M. Thériault : bon, je pense que tu as gagné! Effectivement, la valise était remplie de pièces de monnaie, avec une partie desquelles Albert propose de payer. Or s'il prend des pièces dans la valise pour payer, le poids de celle-ci va diminuer, donc le tarif devrait baisser. Mais si on baisse le tarif, on remet des pièces dans la valise, qui alors va coûter plus cher... Est-ce ce qu'on appelle un cercle vicieux? Bravo, Mme Thériault!
    Richard - 2016-10-13 20:15
  • Eh Bien! M.Thériault est en feu....3 sur 5, c'est une bonne moyenne! BRAVO!
    Madeleine D. - 2016-10-14 10:24
  • Demain nous parlerons de prénoms... Et je vous ai réservé une petite énigme digne d'un gémeaux comme moi!
    Richard - 2016-10-19 12:41