Publicité

Dans l'objectif de François Drouin

7 avril 2015 - 15:43

Carey Price avec un astérisque

La fusillade a fait son entrée en 2005 dans la LNH. Il a été décidé que les buts inscrits ne seraient pas portés à la fiche des joueurs. Un gardien de but qui s’inclinerait en fusillade par la marque de 1-0 serait néanmoins crédité d’un blanchissage. Au bonheur. En une saison, Wayne Gretzky a compté 92 buts à la régulière. Si Ovechkin en marque 91 en temps règlementaire et 8 en fusillade, seuls ses 91 buts seront comptabilisés à sa fiche. Il ne battra pas le record de Gretzky.

Carey Price a 42 victoires. Il égalise le record de Jacques Plante et de Ken Dryden. Il le battra dans les jours à venir, sauf que… Sauf que le cerbère a remporté 3 de ses victoires en fusillade, pour 39 gains en temps règlementaire et prolongation. De ce nombre, 5 victoires ont été acquises en prolongation.

La fusillade n’existait pas à l’époque des Plante, Dryden et Roy. Soyons conséquents, si les buts ne comptent pas, que la défaite ne fait pas perdre un blanchissage, la victoire ne devrait pas être incluse dans la fiche globale du gardien. Point.

Depuis la saison 2010-2011, lorsque l’on doit départager des équipes ayant le même nombre de points, on utilise en premier lieu le pourcentage de points supérieur, mais ensuite, le plus grand nombre de victoires, et les victoires en tirs de barrage sont exclues. La fusillade, c’est pour le show!

J’adore Carey Price, c’était un véritable coup de génie que de l’avoir repêché au cinquième rang. Mais malheureusement, 3 de ses victoires ont été acquises en fusillades. Ça ne change rien à sa saison, mais ce « record » mérite un astérisque.

Le baseball majeur a de nombreux défauts, de très nombreux défauts, mais il respecte son histoire, ses traditions, ses règles. La LNH recherche plutôt le spectacle.

On peut débattre de l’excellence des coéquipiers de Jacques Plante et de Ken Dryden, mais aussi du manque de technique dans la formation des gardiens de l’époque, de l’équipement qu’aucun joueur moderne n’accepterait d’endosser et même de l’absence de prolongation. Mais on peut au moins faire parler les chiffres à « armes égales ».

Non ?

Aussi à lire :

  >> La fusillade change les records - José Théodore
  >> Carey Price pourrait égaler le record de Plante et Dryden - Marc Denis

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides: