Publicité

Dans l'objectif de François Drouin

16 mars 2015 - 18:53

Joël Legendre, doit-on laisser faire ?

14 Commentaire(s)


Sur son blogue du Huffington Post, le communicateur-animateur-provocateur-ex-maire d’Huntingdon, Stéphane Gendron, y est d’allé d’un billet soulevant plusieurs interrogations sur « l’affaire Joël Legendre ». Entre éthique et sensationalisme.

Le Journal de Montréal est-il allé trop loin? Joël Legendre mérite-t-il le traitement que lui fait l’empire Québecor ? De bonnes questions qui font oublier un aspect important, mais négligé de l'histoire.


Photo : tirée de Facebook

Car comme le fait remarquer le polémiste dans son blogue, oui il y a des questions à se poser sur l’éthique et la morale des journalistes, MAIS que dire de ceux qui ont coulé l’histoire et LES DÉTAILS. Un policier ou un employé de la Cour municipal, tenu au secret professionnel a divulgué des éléments d’un dossier confidentiel.

L’information divulguée n’est pas d’ordre public, et comme le fait remarquer Stéphane Gendron, il n’y a pas de condamnation au Code criminel. La même question s’était posée dans un passé pas si lointain au Témiscouata. Mais sans accusation portée par le ministère public, les médias ont tous affiché un devoir de réserve.

Généralement, quand une source aussi bien placée me « parle », c'est généralement pour dégonfler une balloune, et non pour pisser dedans. Sous le couvert du « off the record », on viendra dire que ce n'est pas fondé, mais on se fera avare de détails. Dans ce cas-ci, c'est le contraire! Parce que c'est une « vedette » ?

Pensons au cas médiatisé de Jean-François Harrisson, comédien déchu, accusé de possession et distribution de pornographie juvénile. Le gars est arrêté, près de 29 000 photos de porno juvénile sont trouvées dans son ordi. Il y a présomption d’innocence, mais cette fois, le droit à l’information du public entre aussi en compte. Des accusations sont déposées, l’affaire est donc du domaine public.

« Comment peut-on expliquer la divulgation de tous les détails de l'infraction dans l'édition du Journal de Montréal l'édition du 12 mars 2015? Deux sources sont possibles : d'une part une source au sein du service de police de la Ville de Longueuil ou d'autre part, un employé de la Cour municipale ayant eu accès à l'ensemble du dossier de Joël Legendre. Dans l'un ou l'autre des cas, les détails émanent du rapport complémentaire d'enquête rédigé par l'enquêteur «undercover» qui a procédé à la rédaction de l'infraction règlementaire. En l'absence de procès, ce rapport complémentaire d'enquête n'est pas un document public », a écrit Gendron.

Comme il le souligne, le scandale Joël Legendre en cache un autre, administratif celui-là. Et il mérite notre attention. Êtes-vous d'accord avec lui quand il demande à la mairesse de Longueil de déclancher une enqête interne ? Le commissaire à la déontologie policière du Québec doit-il lui aussi demander des comptes ?

Quant au comédien qui pour moi avait surtout le talent de me taper solidement sur les nerfs, je n’en reviens juste pas. C'est une histoire aussi triste que pathétique.

   >> Le billet de Stéphane Gendron à lire ICI

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Toutes vos réactions

14 réaction(s)
  • Pathétique... Tellement et surtout c'est de la vomissure d'en parler encore. Please get a Life
    C'est un détraqué sexuel. Il s'est fait prendre le con mais ça fait des années que ça dure ses histoires de cul partout :toilettes, sauna, parcs.
    Come on, arrêter de le défendre et surtout d'en parler!
    Verité - 2015-03-16 19:29
  • Une ex-vedette de cette envergure, avec un aussi grand statue dans notre monde artistique, avec toute la confiance qu'on lui portait, il est inconcevable pour moi de banaliser son méfait public ! Pourquoi s'acharner à détourner le problème encore sur les autres ? La police, les journalistes font leur travail du mieux qu'ils peuvent ! Joel a commis cette vulgarité, ya rien d'autre à dire ! What you see is what you get ! Est-ce qu'il l,a fait 1 fois ? 5, 50, 100 fois... seul lui le sait ! Il est déçu de quoi au juste, d'avoir été pogné ? Moi je ne lui veut pas de mal du tout sauf qu'il a perdu son grand privilège d'être dans nos télés et nos radios ! À part de ça, la vie est belle !
    denis alexandre - 2015-03-16 21:23
  • Lorsqu'on est une personnalité publique, il faut faire extrêmement attention ... M. Legendre a trois jeunes enfants, un conjoint.... Il a tout bousillé ...en n'avouant pas sa faute.
    Que faisait-il à cet endroit, loin de son conjoint... Pas de toilettes chez eux?
    Non pour une enquête.....
    Svictor - 2015-03-16 21:25
  • Ce qui est arrivé à Joel Legendre m'a tellement fait de la peine, ce garçon n'a jamais été ma vedette préférée mais il me paraissait comme quelqu'un de parfait, il était drôle, il travaillait fort, pour moi il n'avait pas de défaut, j'ai su que Guy A. Lepage avait dit que sa vie personnelle lui appartenait mais M. Lepage n'a pas pensé que la vie personnelle de Joel Legendre ne nous intéressait pas mais ce qu'il a fait il l'a fait dans un parc public, réveille Guy A. si cette personne n'était pas Joel Legendre il aurait le premier à le juger. Moi ce qui me fait le plus de peine c'est pour son fils, pauvre p'tit pit comment peut-il réagir à ce qui se passe, à l'école, d'après l'émission Accès illimité, tous on bien réagi à l'effet que son fils avait 2 papas mais maintenant comment est-ce qu'il pourra dealer avec ce qui s'est passé, j'ai de la peine pour ce petit garçon, pour sa famille, pour ses amis et sa maman. J'ai réécouté l'émission Accès illimité après l'événement et malheureusement j'ai eu un sentiment d'hypocrisie, aime-t-il vraiment ses enfants, probablement que oui - Mais avouons qu'il n'a pas réfléchi avant de commettre cet acte. Mon cher Joel. je ne te connais pas mais je pense à toi à tous les jours et je souhaite que tout se passe bien pour toi, mais ce qui importe le plus pour moi c'est que ton garçon ne soit pas malheureux à cause de cet événement, pauvre p'tit enfant.
    marjolaire drouin - 2015-03-17 02:52
  • Joel Legendre ne c'est pas fait filmer chez lui à son insu il a lui même rendu son geste public en le faisant dans un endroit public. Il doit seulement vivre avec l'impacte de son geste point a la ligne. Pour ce qui est de Stéphane Gendron, son opinion tout le monde s'en balance, il cherche seulement a retrouvé une popularité disparu.
    Citoyen - 2015-03-17 08:43
  • J'estime que sont jeste vas le suivre le reste de ça vie dommage pour sont garçon qui n'aurais pas du a subir cela

    can - 2015-03-17 10:03
  • Il aurait mérité une contravention pour ''stupidité indécente''....mais quand le ''moineau'' st plus fort!!!!!!!
    Miche - 2015-03-17 10:36
  • Je pense que tout cela à prit des tournures démesurées. Parce que justement il est une personne connue. Ce parc est reconnu pour être populaire pour des rencontres a titres sexuelles. Il y avait eu un reportage sur ce parc a J.E. Si tu es connues par le public, une vedette, et bien il faudrait faire attention à ce que tu fais. Point à la ligne. Joël à un problème avec ses envies sexuels, infidélité envers son conjoint.. Il n'a pas trop réfléchi avant de poser cette acte et aux conséquences que cela pouvait amener à sa famille. Tu as envies d'une relation sexuelle extraconjugale, et bien appel toi un escorte, prends toi une chambre d'hôtel.. Mais va pas faire sa dans un parc. À mon avis, quand tu craches en l'air , cela finit toujours par te retomber sur le nez. Lorsqu'il s'agit d'une personnalité publique qui essaie de se montrer plus que parfait, on finit toujours par connaître la vraie personne.. Je n'approuve pas du tout son acte, et par le fait même, il me tapait vraiment sur les nerfs à moi aussi! Je suis juste attristé pour ses enfants qui vont devoir subir ses actes..
    Anonyme - 2015-03-17 12:37
  • Responsabiliser ou accuser des journalistes ou autres personnes ne sert qu'a faire distraction du vrai débat qui en cause, soit un fait divers commis par une personnalité connue. Que des vierges offensées remplacent le débat par celui de la sacro sainte éthique journalistique pour défendre 'l'opprimé', est trop facile et ne règle rien.
    Se mettre la tête dans le sable, n'efface et n'effacera pas la vraie nouvelle.
    Apres tout, l'histoire aurait aussi bien pu être rapportée par un citoyen ordinaire qui aurait reconnu M. Legendre.
    Des histoires bien plus insignifiantes sont sans cesse rapportées a toutes les secondes sur le web. Malheureusement, on n'a pas encore inventé un indice qui indiquerait ce qui est le plus insignifiant: une 'nouvelle' ou tout le branle-bas de combat qui se fait autour. Chose certaine, ça crée de l'emploi. Ça, C'est une bonne nouvelle . Aussi, ça permet a chacun de se rappeler qu'il a un bon coté: le défendeur du faible ou encore celui qui a de fortes valeurs morales. C'est rassurant. On n'est pas si mauvais après tout. Nous, on a fait de vilaines choses mais on ne s'est pas fait pogné.
    Il y'a 30 ans, notre nouveau voisin aurait pu être un meurtrier ou un voleur ou un pédophile. On aurait fort probablement été dans l'obscurité.
    Le problème aujourd'hui, c'est que le concept de vie privée n'existe plus. Pour personne. Et si vous êtes connus, rappelez-vous que si vous faites n'importe quoi qui puisse vous faire honte a vous, alors c'est a vos risques et périls. Et ce ne sont pas nécessairement des journalistes qui découvrent les nouvelles. Aujourd'hui, n'importe qui peut s'improviser journaliste d'un jour pour un événement.
    Par ce qu'elle s'ennuie a mourir, la société se distrait aujourd'hui en enregistrant et photographiant n'importe quoi et en étalant les moindres détails de sa vie quotidienne - et pas que les beaux petits accomplissements-
    Le hic, c'est que ce ne sera jamais plus comme avant. Avant, on disait: le temps effacera les choses... Maintenant, c'est la pour la vie entière. Pour ceux qui l'oublient parfois: toutes ces informations seront encore la pour la postérité, quand nous, nous ne serons plus. Vos enfants, les miens, les leurs, etc.. se délecteront de ces milliards d'histoires qu'auront vécus et commentés leurs ancêtres.
    Cessez d’être naïfs! Souriez.. il y'a toujours quelqu'un qui vous observe et c'est pas toujours Dieu.
    Loulou - 2015-03-17 18:11
  • J'espère que M.Gendron va donner suite a son questionnement et nous donnez des réponses . Une tel exploitation et manipulation de la nouvelle de la part du groupe Quebecor ,est bien plus scandaleux que le sujet de la nouvelle ....
    Denis - 2015-03-17 19:11
  • Hey! Le gars a commis un acte de grossière indecence dans un endroit public subventionné par les impôts de tout un chacun et fréquente par les familles. Le même gagne de l'argent avec les mêmes contribuanles et souvent plus que ceux-ci.. Pis c'est pas d'intérêt public, ça! Lâchez-moi la grappe sou..p...la! En agissant de la sorte, il nous méprise sous tous les aspects en se pensant au dessus de la mêlée. Qui R'vienne sul plancher des vaches et qu'il arrête de se poser en modèle! Son comportement sexuel public st scandaleux.
    Louiselle - 2015-03-17 21:21
  • Ce genre de comportement sexuel est inexcusable dans un endroit public!

    Legendre n'a que lui meme à blâmer. Il a fait ses choix en se dirigeant vers ce parc en toute connaissance de cause.

    Blâmer les journalistes, c'est détourner le problème.
    Lucky luke - 2015-03-17 21:27
  • Moi, j'aimerais bien que Joel fasse une déclaration à la tv pour expliquer vraiment les choses, au lieu d'entendre des ouï-dire.
    M. Gendron je suis d'accord avec vous. Je vous félicite pour votre opinion. Les gens sont méchants et jugent. Si chacun pouvait se mêler de ses affaires, le monde se porterait mieux. Dans quel société vivons-nous? Jusqu'ou doit-on aller pour détruire les gens?
    MonaLisa - 2015-03-18 21:41
  • je ne commenterai pas cette article mais ce que vais dire ci c'était un homme de la rue on ne dirait rien sur son conte mais comme c'est un artiste vous tapez sur la tète celui qui la vue et qu'il la denoncer qui commence par ce regarder dans les yeux dans son miroir et qu'il se pose la question ai-je bien fait mon devoir ou je voulais lui taper dessus. vickye
    vickye - 2015-06-08 13:57