Publicité
31 mai 2018 - 09:36

Soirée payante pour Trois-Pistoles, Témiscouata et Rimouski

ll aura fallu jouer des manches supplémentaires dans deux des trois rencontres à l'affiche mercredi soir, mais au final, Trois-Pistoles est demeuré la seule équipe invaincue dans le circuit, pendant que Témiscouata et Rimouski inscrivaient une deuxième victoire consécutive à leur dossier.

Rivière-du-Loup vs Trois-Pistoles

Les deux équipes ont eu besoin de huit manches pour faire un maître alors que le Construction Michaël Bérubé de Trois-Pistoles a eu le meilleur sur le CIEL-FM de Rivière-du-Loup au compte de 4 à 3. Pourtant les deux équipes ont eu toutes les chances du monde de terminer ce match dans les délais ayant laissé pas moins de 27 coureurs sur les buts. Le CMB a laissé des coureurs sur les buts à toutes les manches tandis que le CIEL-FM s’en est abstenu à une seule occasion, en première manche.

C’est un simple de Samuel Laforest avec deux retraits qui a poussé Guillaume Bérubé à la dernière base pour permettre aux employés du terrain de fermer les lumières. Le CIEL-FM était pourtant revenu de l'arrière de deux points en début de septième manche. Simon Rousseau a lancé les huit manches pour mériter la victoire. Jeff Richard venu en relève à Vincent Tardif en sixième manche a subi le revers.

Edmundston vs Témiscouata

Les Braves Batitech du Témiscouata ont fait preuve de beaucoup d’opportunisme en marquant quatre points sur seulement quatre coups sûrs pour se diriger vers un gain de 4 à 3 sur les Républicains d’Edmundston. Dany Paradis-Giroux avec un double de deux points en troisième manche a permis aux Braves Batitech de créer l’égalité à 2 partout en troisième manche. Le point de la victoire est survenu quand Dany Paradis-Giroux a effectué une course spectaculaire du deuxième but au marbre sur un retrait au bâton de Félix Castonguay. La balle échappée par le receveur l'a forcé à lancer au premier coussin et les numéro 19 des Braves Batitech en a profité pour filer à la plaque.

Au monticule, malgré une excellente performance, Sam Cyr a essuyé la défaite. Félix Castonguay a mérité la victoire tandis que Dany Paradis-Giroux a préservé le match. Andy St-Gelais et Marco Lemieux des Républicains et Maxime Dugas des Braves Batitech ont frappé deux coups sûrs chacun.

Rimouski vs Matane

Le Shaker de Rimouski a eu besoin de neuf manches et de l’aide de la défensive du Bar La Mansarde de Matane qui a commise quatre erreurs donnant quatre points, mais deux mérités lors de la dernière manche pour remporter une victoire de 5 à 1 devant plus d’une centaine de spectateurs. Nicolas Lepage s’est mis en évidence avec un simple de deux points lors de cette manche. Les deux équipes ont marqué leur premier point en deuxième manche sur des scénarios presque identiques.

Jérome Rousseau a reçu un but sur balles avec les buts remplis et deux retraits pour la Shaker tandis que Louis Bernier a frappé un simple d’un point également avec les buts remplis et deux retraits. Mathieu Gobeil est venu éteindre le feu en fin de match en effectuant les deux derniers retraits avec les buts remplis. En relève à Louis Trépanier, Pierre-Luc Ouellet a signé le gain et le sauvetage est allé à la fiche de Mathieu Gobeil. Jimmy Lévesque a lancé tout le match subissant la défaite. En attaque pour Rimouski, Pierre-Olivier Forbes a été dominant avec quatre coups sûrs en quatre présences.

 

Publicité

Commentez cet article