Publicité
30 avril 2018 - 14:08

Raphaële Lemieux triomphe à Brooklyn

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 3

Le nom de la cycliste Raphaële Lemieux n’est maintenant plus à faire dans le milieu des courses internationales à pignon fixe. L’athlète de Rivière-du-Loup a entamé le championnat Red Hook Criterium en force en remportant la première course de la série qui avait lieu à Brooklyn, le 28 avril. 

Celle qui a terminé au 2e rang du classement général du championnat en 2017 a ainsi rappelé à tous qu’elle n’est pas de retour pour la forme, mais bien pour gagner. À la ligne d’arrivée, Lemieux a devancé les Françaises Mélanie Guedon et Margaux Vigie. 

Rappelons que la Louperivoise avait pris le 4e rang de cette même course, il y a à peine un an. C’était alors sa première expérience en critérium sur la scène internationale et elle avait réalisé qu’elle avait le potentiel pour connaître du succès. 

Cette année, Raphaële Lemieux course pour l’équipe Specialized Rocket Espresso. Cette formation compte d’ailleurs 2 athlètes qui sont montés sur le podium, du côté masculin, la fin de semaine dernière. 

La Série Red Hook organise parmi les plus prestigieuses courses de critériums au monde. Ce type d’épreuve, qui consiste à parcourir une boucle de courte distance sur plusieurs tours, est particulièrement apprécié par Raphaële qui a longtemps fait des courses de vélo sur route.

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

3 réactionsCommentaire(s)
  • j'étais sur place et je peux vous dire que c'était toute une course... probablement la course de sa vie.
    il y a eu beaucoup d'échappée, elle a dû travailler fort avec sa coéquipière pour ramener le pleton.

    PO - 2018-05-01 07:26
  • Bravo Raphaëlle.

    Therese Legault - 2018-04-30 21:14
  • Si tous les sports avaient la même écoute et la même couverture par les médias. Ici on ne parle que des 3L qui se tapochent à qui mieux mieux déclenchant des hurlements de satisfaction dans les estrades, alors qu'on a des représentants dans des sports bien plus beaux et plus valorisants, et qui restent inconnus. Quelle culture !

    gb3 - 2018-04-30 16:44