Publicité
15 avril 2018 - 11:55

Tennis de table : deux jeunes pistolois s’illustrent

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 1

Le nouveau Club de tennis de table de Trois-Pistoles compte parmi ses rangs plusieurs jeunes joueurs prometteurs dans ce sport qui gagne encore à prendre une plus grande place au Québec. Parmi ceux-ci, Andy Bourgeois et Nicolas Vaney, sont récemment revenus de l’un des plus grands tournois jamais organisés avec chacun une médaille d’or au cou. 

Les deux jeunes athlètes, qui compétitionnent respectivement chez les 11 et 13 ans, se sont ainsi imposés lors d’un évènement qui a rassemblé plus de 300 pongistes du Québec et de l’Ontario à Laval, les 29 et 30 mars.

«Ils ont été exceptionnels», raconte l’entraineur du Club et père d’Andy, Israël Bourgeois. «Nous savions qu’ils avaient un beau potentiel, mais ils ont été surprenants. Remporter les finales, c’était un peu inespéré, mais nous sommes évidemment très contents. Ç’a été aussi une super expérience pour eux d’affronter des joueurs de haut calibre.»

L’occasion était d’autant plus belle de bien performer, puisque cette compétition servait en quelque sorte de tremplin pour les athlètes qui souhaitent atteindre un niveau supérieur. «Ils ont certainement ouvert les yeux de plusieurs dépisteurs. Grâce à leurs performances, ils seront surement invités aux camps des meilleurs espoirs québécois et ainsi avoir une chance de faire partie de l’élite en tennis de table au Québec», explique l’entraineur, lui-même ancien joueur de «ping-pong».  

Cette saison, au Bas-Saint-Laurent, Andy Bourgeois et Nicolas Vaney ont tous les deux été couronnés champions régionaux dans leur catégorie respective. Aucun autre joueur de leur groupe d’âge n’a été aussi dominant au cours des quatre tournois régionaux. 

CHAMPIONNAT JUNIOR

En avril, Andy, Nicolas et leurs compatriotes Olivier et Alexis Dumont participeront au Championnat junior québécois de tennis de table. «Ils y retrouveront les meilleurs des meilleurs. Le calibre sera plus relevé que ce que l’on retrouve aux Jeux du Québec par exemple. Ce sera l’occasion de vraiment voir ce qu’ils ont dans le ventre.»

Au-delà des performances, les jeunes athlètes profiteront de ce tournoi pour ajouter de l’expérience en compétition de haut calibre. Ce sera aussi l’occasion d’évaluer ce qu’ils doivent travailler et quel niveau ils doivent atteindre.  

CLUB 

Fondé à l’automne 2017, le Club de tennis de table compte présentement 18 joueurs. Outre Andy et Nicolas, plusieurs autres pongistes ont été très bons sur la scène régionale, si bien que la relève est intéressante. 

Le Club de tennis de table est présentement le seul au KRTB. Il entretient des liens étroits avec celui de Saint-Fabien qui possède une riche histoire. «Le rêve, personnellement, serait d’instaurer un Sport-études tennis de table à l’École secondaire de Rivière-du-Loup», indique Israël Bourgeois. Cela permettrait de faire revivre avec force le sport en région. 

Le tennis de table est peut-être moins connu ici, mais il connaît une belle popularité ailleurs en province. La Fédération de tennis de table du Québec a d’ailleurs pour mission de regrouper les différentes associations et de favoriser leurs activités. 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Je trouve formidable pour ces deux jeunes surtout que le club existe que depuis un an. Mais je déplore grandement que M.Bourgeois espère qu'un sport étude soit établi à l'école secondaire de RDL, pourquoi pas la polyvalente de Trois-Pistoles, ou si vous préférez l'école Arc en Ciel de Trois-Pistoles.

    Ti-Gus - 2018-04-15 18:38