Publicité
13 avril 2018 - 09:59 | Mis à jour : 17 avril 2018 - 11:18

Justine Pelletier nommée athlète féminine par excellence du Rouge et Or

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 1

Décidément, le talent et le leadership de la joueuse de rugby louperivoise, Justine Pelletier, ne cessent d’impressionner sur la scène universitaire. Ce jeudi 12 avril, elle a été sacrée étudiante-athlète féminine de l’année du programme Rouge et Or de l’Université Laval. Du même coup, elle a écrit une nouvelle page d’histoire. 

Cette distinction était la plus importante décernée lors du 67e Gala Rouge et Or, un évènement d’envergure lors duquel la crème de la crème des quelque 450 étudiants-athlètes du programme a été honorée. L’athlète originaire de Rivière-du-Loup a été préférée à Aurélie Dubé-Lavoie, une athlète en cross-country et double médaillée de bronze canadienne en athlétisme.

«C’est vraiment quelque chose que je prends avec honneur. C’est pour moi une façon de représenter mon équipe, mais aussi toutes les filles du programme Rouge et Or. Ça me touche beaucoup et ça me pousse à continuer ma progression», a partagé Justine, rejointe vendredi avant-midi.  

Sur le plan individuel, l’athlète de 22 ans a connu une très belle saison, aidant grandement son équipe à remporter une médaille d’argent au Championnat canadien U Sports, le meilleur résultat de son histoire. Non seulement a-t-elle été choisie joueuse par excellence du match quart de finale, elle a aussi été sélectionnée au sein de l’équipe d’étoiles du championnat. 

FORCE D’UNE ÉQUIPE

Le trophée bien en main, sur la scène du PEPS jeudi, la jeune femme a tenu avant tout à remercier ses coéquipières, sans qui cette saison de rêve n’aurait évidemment pas été possible. «Les filles étaient tellement fières moi, mais c’était important de souligner tout le travail et les efforts qu’elles ont mis dans notre saison. Le rugby, c’est un sport d’équipe. Sans cette équipe, je ne suis pas là aujourd’hui», a-t-elle lancé.

Il faut dire que la sélection de la demie de mêlée crée également un précédent dans l’histoire du programme d’excellence sportive de l’Université Laval. Jamais auparavant une joueuse de rugby n’avait été élue athlète de l’année. «Je suis vraiment contente pour mon sport, ça prouve que le rugby s’améliore à Laval.»

ANNÉE FANTASTIQUE

Voilà qui complète de façon exceptionnelle une année tout aussi fantastique pour Justine Pelletier. Rappelons que l’athlète a poursuivi sa progression parmi l’élite du rugby canadien en participant à une série de trois matchs avec l’équipe nationale senior, en novembre, en Angleterre. Récemment, elle a aussi eu l’opportunité de jouer au sein de l’équipe canadienne de démonstration en Rugby League pour les Jeux du Commonwealth en Australie. 

«C’est un tout, un évènement en a amené un autre. Ç’a été une grosse année, pleine de défis. Je suis vraiment reconnaissante pour les chances qui me sont offertes», souligne celle qui est également dédiée à ses études en kinésiologie. 

Justine Pelletier pourra d’ailleurs bientôt compter sur une deuxième expérience avec la formation nationale, du 16 au 22 mai, à Kingston en Ontario.  Dans le cadre d'un camp de sélection, des athlètes seront de nouveau choisies pour une tournée en Angleterre. Tranquillement, on forme l’équipe pour la prochaine Coupe du monde organisée dans trois ans. 

«Mon nom est là, il est présent, mais je ne suis plus la nouvelle. Je dois y aller à fond, rehausser encore mon jeu. Le but, c’est de se rendre le plus haut possible, je veux faire ma place.»

Suivant les traces des Stéphanie Bernier, Karen Paquin et Magali Harvey, qui ont chacune représenté fièrement le Québec sur l’équipe nationale, Justine Pelletier souhaite maintenant elle aussi contribuer au rayonnement des joueuses québécoises sur les scènes canadiennes et internationales. Une chose est certaine, c'est qu'elle est drôlement bien partie. 

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Wow bravo Justine!

    Rugby - 2018-04-13 18:58