Publicité
1 mars 2018 - 06:33

L’EBO RDL s’illustre à Campbellton

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Des boxeurs et boxeuses de l’École de boxe olympique de Rivière-du-Loup (EBO RDL) ont très bien fait lors d’un gala organisé à Campbellton le 24 février. Noah Michaud, Stéphanie Lévesque, Tanya Dumont et Anthony Caron ont brillé par leur talent et leur combativité. 

Le trophée du meilleur combat de la soirée a d’ailleurs été décerné à Stéphanie Lévesque qui a dû combiner force, habiletés et beaucoup d’énergie afin de vaincre son opposante Jasmine Labilois du Nouveau-Brunswick. Cet affrontement chez les 64 kg sénior a été brutal, mais la boxeuse louperivoise a excellé. 

«Stéphanie a pris le contrôle de l'adversaire grâce à son jab et elle a remporté tous les échanges avec une explosivité impressionnante. Elle a démontré dans ce combat qu'elle aura bientôt sa place avec l'élite de ce sport», décrit l’entraineur Mathieu Lavoie-Dion. 

Chez les 36 kg cadet, Noah Michaud s’est mérité une belle victoire contre Pierre-Alexis Gagnon du club de boxe Victoire de Rimouski. Le jeune homme a fait usage de son intelligence et d’une belle tactique afin de prendre l’avantage dès le début du combat. 

De son côté, Tanya Dumont du Sport-études du Collège Notre-Dame s’est imposée dans un combat DÉFI contre une adversaire de 15 ans, Vivianne d’Astous, du club Victoire chez les 57 kg cadet. Armée d'un excellent jab et d'une bonne gestion de la distance, elle a même impressionné l'arbitre qui a tout de suite vu en elle un potentiel national.

Enfin, Anthony Caron, 14 ans, était opposé à Cédric Boulanger du Club de boxe Victoire, dans le cadre lui aussi d'un combat DÉFI. Anthony a démontré de belles qualités défensives devant un adversaire très fonceur. Un peu hésitant en offensive, ce combat lui aura permis de gagner en confiance.

 

Publicité

Commentez cet article