Publicité
19 janvier 2018 - 06:32

Club Filoup : des records soufflés à Québec

Le samedi 13 janvier, lors du Rouge et Or Invitation au Peps de l’Université Laval de Québec, l’équipe filoupienne d’athlétisme était représentée par 14 jeunes athlètes. Ils ont réalisé dans une proportion de 61 % des records personnels, ont battu 3 records du club et 2 records absolu. 

Records et podium

Les médaillées d’or sont Abdellah Flilou, du programme international de l’École secondaire de Rivière-du-Loup, au 1500m marche et Maïté Jean, du programme Sport-études de l'ÉSRDL, au poids (3 kg). L'argent revient à Adam Beaulieu, également du programme Sport-Études, au triple saut. Enfin, Nicolas Beaulieu au 60m, Rosalie Chouinard du programme Sport-études au 1500m et Maïté Jean au 1200m ont aussi remporté une médaille de bronze. 

Pour les nouveaux records, Abdellah Flilou a réussi son pari à sa première rencontre sur 1500m marche en réalisant 8m33,21. Il pulvérise ainsi le record du club cadet qui appartenait à Vincent Gagnon en 2014  de plus de 2 :25 secondes et celui des hommes qui appartenait à Benoit Chouinard en 2007 par plus de 2 minutes. Pour sa part Maïté Jean n’est pas en reste. Celle qui est en priorité au Sport-études soccer montre son talent en athlétisme en retranchant plus de 7 secondes au record de la catégorie et du club fille qui appartenait à Sarah Duguay-Tardif (2008) au 1200m en stoppant le chrono en 4 :06.51. 

Anciens

Deux anciens membres en étaient à leur seconde rencontre de l’hiver et ont participé au 1500m. Alexandre Lebel de l’Université de Montréal a terminé en force pour prendre la 20e place, catégorie ouverte. De son côté, Béatrice Ouellet de l’Université Laval a pris le 5e rang chez les femmes ce qui la place parmi les 10 meilleures au Canada sur 1500m et 3000m pour ce début de saison 2018 en salle. Finalement Alexandro Allison-Abaunza continue son travail comme entraineur des combinées et du saut en hauteur avec les équipes de l’Université Laval. 

La compétition s'est déroulée sous les conseils et l’écoute des entraineurs Gagnon (Marcel et Vincent), la vision du dépassement personnel dans le plaisir ainsi que l’entraide était au rendez-vous. 

 

Publicité

Commentez cet article