Publicité
18 janvier 2018 - 15:03 | Mis à jour : 15:14

Le grand moment de Charlie Bilodeau

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Pendant quelques minutes, samedi, le patineur pistolois Charlie Bilodeau a vécu l’un des moments les plus beaux – et importants - de sa jeune carrière aux Championnats canadiens de patinage artistique. En réalisant un programme long frôlant la perfection avec sa partenaire Julianne Séguin, l’athlète de 24 ans a confirmé sa place aux Jeux olympiques de PyeongChang.

Par le fait même, Bilodeau a en quelque sorte marqué une page d’histoire du sport régional. Il est devenu le premier athlète de Trois-Pistoles à se qualifier pour cet évènement de grande envergure qui rassemble les meilleurs athlètes au monde.

«Nous sommes encore sur un nuage», confie-t-il lorsque rejoint mardi. «C’est particulier, parce que l’équipe canadienne est formée à la dernière minute dans notre sport. Tout va vite et il nous reste que trois semaines de travail avant les Jeux, mais oui, on réalise qu’on a réussi quelque chose d’important.»

Charlie ne s’en cache plus, les Jeux olympiques 2018 ont toujours été dans la mire du duo. «On essayait de ne pas trop en parler dernièrement, mais c’était l’objectif», explique-t-il. «J’ai moi-même dû changer ma façon de voir les choses au cours des derniers mois, puisque je percevais les Jeux comme une finalité. À la place, c’est devenu un arrêt possible dans un parcours qui est encore jeune et qui va se poursuivre pour encore plusieurs années.»

Le couple Bilodeau-Séguin a d’ailleurs approché la saison différemment, cette année. Au lieu de s’épuiser au début du calendrier, l’idée était plutôt d’atteindre leur sommet en janvier et février. Une décision qui a finalement fonctionné à merveille. 

PERFORMANCE

À Vancouver, les patineurs en couple n’ont ainsi laissé aucun choix au comité de sélection en présentant deux solides performances leur permettant de monter sur la 2e marche du podium derrière les doubles champions du monde Meagan Duhamel et Eric Radford. Le programme libre, notamment, a été sublime. 

Ceux et celles qui ont visionné la prestation en direct ou en rediffusion peuvent d’ailleurs témoigner du grand sourire qu’affichait Charlie sur les dernières notes de la musique. «C’est sans doute notre meilleure performance à vie. Sur la glace, après quelques éléments, j’avais l’impression que nous étions dans une bulle, que nous étions intouchables. C'était notre moment», se remémore-t-il, soulignant toute l’énergie transmise par les partisans canadiens. 

DE TROIS-PISTOLES À MONTRÉAL

Originaire de Trois-Pistoles, Charlie Bilodeau a quitté son patelin à 14 ans pour Montréal, à la poursuite de son rêve olympique. Inspiré par le patineur David Pelletier, Olympien originaire de Sayabec, et intéressé par le patinage artistique en couple, le jeune homme rêvait de suivre ses traces.

Pourtant, à une certaine époque, il avait arrêté le patin au profit d’un autre sport. «À 11 ans, j’avais délaissé le patin pour la planche à neige. J’avais des ambitions et j’étais plutôt bon, mais j’ai rapidement réalisé que les meilleurs étaient ceux qui avaient, comme moi, débuté leur sport en jeune âge. Je suis donc retourné vers le patin et j’ai vraiment accroché sur le couple par les acrobaties et les joies de performer avec une partenaire.»

Le talent du jeune homme s’est rapidement exprimé. Depuis cinq ans, il patine avec Julianne Séguin, originaire de Longueuil. Ensemble, ils n’ont jamais cessé de progresser et de faire leur place parmi l’élite internationale. «Il n’y a jamais d’ambition trop folle. Tout est possible quand on y croit et qu’on est prêt à s’investir», dit-il. 

Nul doute que les prouesses de Charlie remplissent la Ville de Trois-Pistoles et la région d’un sentiment de fierté immense. Sur les réseaux sociaux, le maire Jean-Pierre Rioux a d’ailleurs déjà annoncé que le conseil de ville proposera à tous ses citoyens un rassemblement festif où les exploits du patineur seront présentés en direct. «Trois-Pistoles, c’est chez moi, c’est là où sont mes racines. Malgré la distance, mon coeur y est toujours et c’est une fierté pour moi de la représenter.»

Charlie Bilodeau et Julianne Séguin font maintenant partie d’une équipe canadienne bourrée d’expérience et de talent. Comptant 17 athlètes, elle est d’ailleurs la plus importante, tous pays confondus, à s’être qualifiée pour PyeongChang 2018. Les épreuves de patinage artistique auront lieu du 9 au 23 février (jours 0 à 14) au Palais des glaces de Gangneung.

 

Publicité

Commentez cet article