Publicité
26 décembre 2017 - 06:52 | Mis à jour : 13:12

À l’approche des Championnats nationaux de patinage artistique

Peu de répit pour Charlie Bilodeau

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Le patineur artistique pistolois Charlie Bilodeau a beau apprécier grandement les moments en famille, chez lui au Bas-Saint-Laurent, ceux-ci sont de courtes durées en raison de son statut d’athlète international. 

Au cœur d’une année olympique et à l’approche d’une importante compétition nationale de patinage artistique, le temps des Fêtes est donc davantage synonyme de travail que de festivités pour l’athlète de 24 ans et sa partenaire Julianne Séguin. 

«En raison des Jeux olympiques, les Championnats canadiens sont devancés d’une semaine, cette année. Tout ça arrive donc très vite», explique-t-il. «On essaie évidemment de conjuguer le temps en famille et l’entrainement, mais ce n’est pas toujours évident.»

Bilodeau assure néanmoins qu’il a profité de chaque instant lors de son retour dans la région pour la fin de semaine de Noël. Bien qu’elle n’a été que de quelques jours, cette petite pause n’était pas de refus. «Le temps de Fêtes, c’est important. C’est l’occasion de tous se réunir et de passer du temps de qualité ensemble. Avec la distance, ça n’arrive pas souvent, alors il faut en profiter. Ce sont de beaux moments.» 

CHAMPIONNATS CANADIENS

Le repos se devait d’être réparateur, puisque les prochaines semaines seront pour le moins intenses pour les patineurs en couple. Du 8 au 14 janvier, à Vancouver en Colombie-Britannique, Charlie et Julianne auront la chance de se qualifier pour les Jeux olympiques de Pyeongchang. Trois duos formeront la délégation nationale. 

«Nous allons approcher cette compétition comme toutes les autres. La porte est ouverte pour nous, mais les Jeux olympiques ne sont pas le point final. Nous restons sains d’esprit dans tout cela puisque ça ne dépend pas que de nous», souligne Charlie en précisant que Patinage Canada aura aussi un droit de regard sur les couples qui s’envoleront vers la Corée du Sud. 

D’ici là, les deux complices continuent leur préparation. «Nous pratiquons le plus possible en tâchant de faire quelques améliorations sans toucher aux éléments principaux. Nous patinons avec confiance.»

Cette année, Charlie et Julianne ont progressé à chacune de leur compétition. L’objectif est de bâtir sur cela de semaine et en semaine et évidemment de conclure cette grande saison en santé. 

 

Publicité

Commentez cet article