Publicité
24 novembre 2017 - 08:11 | Mis à jour : 30 novembre 2017 - 09:28

Un arbitre frappé par un jeune hockeyeur de 14 ans

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 19

Un officiel de Rivière-du-Loup a été atteint d’un violent coup de bâton, ce jeudi 23 novembre, alors qu’il venait de décerner une pénalité de 10 minutes pour mauvaise conduite à un jeune joueur de 14 ans lors d’un match du Tournoi provincial de hockey bantam de Rivière-du-Loup. 

L’incident serait survenu lors d’un match opposant les Aigles de Côte-de-Beaupré-Île d’Orléans aux Seigneurs B2 de Lotbinière peu après 19 h 30. L’arbitre, Benjamin Paradis, a été atteint au cou et il a dû être examiné par un médecin du CHRGP par mesure préventive. 

«Ça, c’est le résultat du coup de hockey d’un bantam B de 14 ans donné ce soir après que je lui ai donné une punition…», a-t-il déclaré sur les réseaux sociaux, dénonçant le geste gratuit. Il a porté plainte à la Sûreté du Québec et une enquête a été ouverte.

Plus tard en soirée, le jeune homme se serait rendu à l'hôpital, où se trouvait l'officiel, afin de lui présenter ses excuses.

COMITÉ DE DISCIPLINE

Le hockeyeur de l’équipe des Aigles, une formation de la grande région de Québec, a écopé de quatre matchs de suspension automatiques pour abus verbal envers un officiel, conduite antisportive, inconduite et agression physique envers un officiel, toutes des fautes répertoriées sur le site de l'évènement. Il pourrait également recevoir d'autres sanctions de son comité de discipline local d'ici deux semaines.

«Quand ça concerne un arbitre, ce n’est pas entre les mains de l’organisation du tournoi. Ça ne se joue pas à notre niveau. Les documents nécessaires ont été envoyés au comité de discipline régional du joueur. Nous n’avons pas eu de rencontre avec lui ou son équipe», a expliqué Benoit Gauthier, coordonnateur et registraire à Hockey Rivière-du-Loup, qualifiant néanmoins le geste d’inacceptable.  

Vendredi avant-midi, Hockey Québec a confirmé que le joueur a été convoqué à une audition de discipline. L'organisation a été informée de la situation rapidement. «Les responsables locaux prendront une décision en considérant les faits de l’évènement et aussi les précédents», a déclaré Yvan Dallaire, directeur de la régie à Hockey Québec. 

Sur environ 300 000 matchs joués dans une année, les gestes comme ceux-ci sont des cas isolés, rappelle M. Dallaire, mais chacun d’entre eux sont inadmissibles. «C’est simple, c’est tolérance zéro. On encourage les parents à parler à leurs jeunes. Il faut qu’ils comprennent la gravité d’un geste comme celui-ci. On travaille annuellement pour fournir tous les outils qui permettent de prévenir ce genre de geste.»

Sur les réseaux sociaux, les réactions ont été nombreuses allant de l’incompréhension à la colère. La publication de M. Paradis a été partagée plus d'une centaine de fois, et ce, un peu partout en province. On réclame des sanctions sévères. 

L’incident est malheureusement d’actualité, puisqu’un documentaire intitulé «ARBITRES» est sorti dans les derniers jours afin de mettre la lumière sur les violences physiques et psychologiques vécues au quotidien par les arbitres, notamment au hockey. 

L'arbitre Benjamin Paradis a préféré ne pas commenter l'incident dans les médias. 

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

19 réactionsCommentaire(s)
  • Désolé Alain mais même les meurtriers ont droit à la réhabilitation après une peine de 25 ans de prison. Si j'ai bien lu, il n'y a pas eu mort d'homme... Soyons conséquent et faisons en sorte que cet évènement apporte du positif dans la vie de ce jeune homme. 20 matchs de suspension, cours de contrôle de soi, formation en arbitrage, 200 heures de travaux communautaire. Il me semble que ce serait suffisant pour que le message passe? Heureusement qu'on n'est pas au USA c'était la peine capital qui attendait ce jeune de 14 ANS selon certains!!!

    aL - 2017-11-25 14:03
  • Wô le Peuple, calmez-vous le ponpon! Heureusement que la peine de mort n'existe plus... On parle içi d'un jeune de 14 ans qui a fait une erreur, une grosse erreur oui mais de la a le jeter dans l'arène aux lions il y a une marge quand même! La grosse majorité d'entre nous en ont fait a la tonne des erreurs a l'adolescence et ceux qui disent n'en avoir jamais faites sont amnésiques ou menteurs. On apprend justement de nos erreurs surtout a cet âge-la et on finit généralement par devenir des citoyens respectueux des lois a l'âge adulte.

    Pierre-TP - 2017-11-25 13:03
  • @al. Comme je le disais une société de mollusque.... on peux tu lui laisser une chance? Penses-tu qu’a Ses 14 ans c’est la première fois qu’il entend parler de violence au hockey???????
    Penses tu qu’il n’abjamais Entendu les nouvelles ou lu quelque part qu’il ne faut pas abuser de la violence? Lui laisser une chance??? La prochaine fois il tuera peut être. Non jamais. Il est aller trop loin il est banni à la vie point final!!!!!
    Y a des erreurs dans une vie qu’on ne commet pas point final
    Société de répression????? Tu veux dire de mollasson de peur pour passer de méchante tu lui donnes la chance de tuer la prochaine fois Non. C’est une erreur grave. C’est fini. Il doit accrocher ses patins
    Dommage mais il trouvera autre chose. Il avait juste à y penser. Il n’a pas 5 Ans ce Flo la

    Alain - 2017-11-25 08:57
  • Dans la LNH, qui est pourtant réputée ne pas être sévère, on donne 20 matchs de suspension automatique pour un joueur qui touche physiquement un arbitre. Ici dans le mineur, un cinglage (ou double-échec?) au cou de l'arbitre, 4 matchs. Ouain.

    J'aime par contre le commentaire de Thérèse de l'obliger de suivre la formation pour qu'il devienne arbitre. Bonne idée. Très bonne idée.

    passepoil - 2017-11-25 07:24
  • Avez vous écouté les commentaires de son coach losqu’il à dit que le jeune avait raison d’avoit peté sa coche je pense que le coach devrait être bani du hockey.

    Gaston - 2017-11-25 07:13
  • Un pareil coup sur la carotide aurait pu résulter par un décès instantané... !

    Quel beau film, Slap Shot.

    L'éloge des mongoles, mais sans les conséquences...


    Jean Bon - 2017-11-24 23:32
  • Quel geste disgratieux! Il serait plus que temps de se rappeler que le hockey, CE N’EST QU’UN JEU!!! Je désir souhaiter un bon rétablissement et que justice sois rendu dans ce dossier.

    Ce n’est qu’un jeu! - 2017-11-24 22:14
  • il ne rejouerait plus jamais au hockey de sa vie si j étais sa mere ou son pere .....voyons dont ca na pas de bon sang

    Nan - 2017-11-24 20:58
  • Fini le hockey pi en plus travail communautaire a nettoyer les chambres de hockey des joueurs et arbitres. Un examen psychologique serait bon aussi.

    Jacob - 2017-11-24 20:52
  • Donnez-lui une chance et de l'éducation. Il aime le hockey; alors faites-lui suivre un cours pour devenir ARBITRE au hockey.

    Thérèse L - 2017-11-24 17:28
  • Marie-Claude: « peut-on laisser une chance de se repentir et de s’excuser? » Oui bien sûr, mais en plus il n’y aurait pas de seconde chance. Ce n’est pas un accident. C’est un geste volontaire, résultat de sa frustration. Pour moi sa carrière au hockey devrait se terminer là. Qu’il soit banni de toutes les ligues. À 14 ans, il doit être responsable de son geste. Il devra apprendre à gérer ses émotions. Un bâton de hockey est une arme utilisé sciemment. Alors qu’il se recycle plutôt au judo qui sera plus une discipline pour gérer ses humeurs de façon saine.

    Daniel - 2017-11-24 16:19
  • La police fait respecter les règlements, si tu frappe un policier avec un bâton, tu vas être condamné pour le geste que tu as fait avec plusieurs chefs d'accusations. Dans une patinoire, c'est l'arbitre qui fait respecter les règlements. Il doit subir des conséquences grave à son geste. Le retrait tout simplement.

    Pas de violence - 2017-11-24 15:42
  • Y a la mèche courte l'enfant roi!!

    Marie-Claude - 2017-11-24 14:59
  • Notre société prérère la réabilitation à la répression. Peut-on laisser une chance à ce jeune de 14 ANS de se repantir et de s'excuser auprès de l'arbitre ? Le résultat pourrait être bien meilleur pour tous, pour le jeune, pour l'arbitre, pour ses parents, pour ses coéquipiers, pour la ligue et pour la société en général. Le pardon peut encore avoir sa place. À lui de trouver la façon de réparer son geste par ailleurs très hautement répréhensible.

    aL - 2017-11-24 13:59
  • Un enfant roi qui n'a jamais eu de discipline, problème avec l'autorité. Coup de baton sur un arbitre pour avoir eu une punition....hum mon champion fait tes valises et arrête le sport où il y a des arbitres!

    Pierre - 2017-11-24 13:51
  • Je suis 100% avec HockeyDad. Dehors, pis ça presse!

    Christian - 2017-11-24 13:04

  • Je suis d'accord avec Alain. Suspension à vie pour ce joueur, rien de moins. C'est très sèvère mais ça risque d'être efficace. Zéro tolérance.

    HockeyDad - 2017-11-24 12:03
  • Suspension à vie !!! Rien de moins Equipe dissoute sur Le champs. On fait ses valises fini le hockey si tu n’agis pas comme du monde

    Juste ça ça ferait peur. Ça montrerait l’exemple que le jeu civilisé passe par un comportement exemplaire. Tu ne comprends pas et bien tu passes ton tour

    Mais comme on a une société de mollusque ( sans colonne vertébrale ) on veut tout comprendre. On est cool comme ça
    On va trouver un moyen pour dire que le petit de 14 Ans m’avait peut Être pas déjeuné , À eu une enfance difficile lol. Des conneries du genre

    Alain - 2017-11-24 11:50
  • Il faudrait voir quelle sorte de parents a éduqué cet enfant........le hockey mineur n'est pas toujours rose dans les arénas......les parents sont souvent responsables et ne donnent pas l'exemple en criant après les arbitres et aussi après les joueurs des équipes adverses......

    Pierre M. Drayaf - 2017-11-24 11:18