Publicité
18 novembre 2017 - 11:03

La rivalité se poursuit entre les 3L et les Éperviers

Les 3L débutaient leur week-end chez leurs principaux rivaux les Éperviers de Sorel-Tracy. C’est par la marque de 6 à 4 qu’ils ont perdu la rencontre.  

Les 3L ont mis peu de temps en première période pour prendre les devants dans le match. Après seulement 1 :49, Alexis Vanier effectuait une superbe passe à Maxime Villemaire qui avait son côté du filet ouvert. Dix minutes plus tard, Marc-André Tourigny s’échappait en désavantage numérique et déjouait le gardien Charles Corsi pour doubler l’Avance des siens sur une passe de Kéven Veilleux. Malgré quatre désavantages numérique, Loïc Lacasse demeurait parfait au premier vingt alors qu’il avait fait face à 17 lancers.

Au deuxième engagement, les Éperviers ouvraient la marque et y allaient de trois buts consécutifs par Étienne Brodeur, Antony Courcelle et David Massé en attaque à cinq. Lacasse gardait son équipe dans le match alors qu’il stoppait 20 tirs sur 23 en deuxième période.

Les Éperviers commençaient la troisième période en mettant à profit l’avantage numérique par l’entremise d’Étienne Brodeur. Quelques minutes plus tard, David Rose portait le pointage à 5-2. Le nouvel arrivant Francis Lemieux marquait ensuite son tout premier but dans la LNAH alors qu’il recevait une passe de Simon Danis-Pépin et de Kéven Veilleux. Dominic Léveillé profitait ensuite d’une attaque à cinq pour réduire l’écart à un seul point, mais les Éperviers ont marqué une fois de plus dans le filet désert.

Loïc Lacasse aura bloqué 53 tirs portés sur lui alors que Corsi bloquait 16 tirs sur 20 des 3L. L’indiscipline aura probablement été la première nuisance des 3L étant donné qu’ils ont dû se battre à 11 reprises avec un joueur en moins sur la patinoire. Sur ces infériorités numériques, seulement 2 buts ont été accordés, mais les 3L n’ont pas pu profiter de la zone offensive.

Les 3L auront la chance de se reprendre ce soir face au Draveurs de Trois-Rivières au Centre-Premier Tech dès 19h30.

 

Publicité

Commentez cet article