Publicité
8 novembre 2017 - 15:41 | Mis à jour : 16:31

Stéphane et Mathieu Malenfant de Saint-Louis-du-Ha! Ha!

Père et fils s’illustrent au Championnat européen de ballon sur glace

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 1

Stéphane Malenfant et son fils Mathieu, originaires du Témiscouata, reviennent d’une expérience fantastique au Championnat européen de ballon sur glace, disputé en Italie, du 3 au 4 novembre. L’équipe dont ils faisaient partie a remporté la médaille d’or au terme d’une finale endiablée contre une autre formation canadienne. 

Les deux athlètes ont participé à ce tournoi de renom en compagnie de 13 autres joueurs et joueuses du Québec, mais également du Nouveau-Brunswick et de la Nouvelle-Écosse. Huit équipes participaient à la compétition qui était notamment tenue à Egna dans le nord-est italien. 

«Nous avons eu cette opportunité et on ne pouvait pas la manquer. Ce n’était pas la première fois que mon père y participait, alors j’étais excité de pouvoir être là avec lui. On n’a pas niaisé pour dire oui», a souligné Mathieu, lundi, le sourire dans la voix.  

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils n’ont pas fait le voyage pour rien. L’équipe est revenue au Québec, ce dimanche 5 novembre, avec la médaille la plus convoitée autour du cou. Après un parcours parfait contre trois équipes italiennes, ainsi que des formations autrichienne et allemande, elle a fait face à tout un défi en retrouvant des confrères canadiens en finale. 

«C’était un très bon match. Nous perdions 0-3 après une période jeu», a raconté Mathieu. «Mais on n’a pas lâché, on s’est dit qu’on n’était pas là pour rien et qu’il fallait tout donner. Après une belle remontée, on a gagné en tirs de barrage.»

Pour la petite histoire, c’est Stéphane, le capitaine de l’équipe, qui a marqué le but gagnant en fusillade (voir à 3 minutes 45 secondes du vidéo). Il avait aussi trouvé le fond du filet en 2e période lorsque les siens revenaient dans le match.

«Quand il a marqué, c’était le plus beau ''feeling'' des deux jours de compétition. Le ballon sur glace, c’est un sport de famille, une passion, alors c’était vraiment plaisant de vivre cela ensemble», a partagé le jeune homme de 21 ans. 

Selon Mathieu, le sport jouit d’une certaine popularité en Europe. Il a d’ailleurs souligné que le calibre était intéressant. Le 2e match contre l’Italie a notamment été fort compétitif. «Il y a un certain engouement en Italie, c’était une très belle expérience.»

Les Malenfant parlent déjà de participer à la prochaine édition du tournoi qui se déroulera en 2019 en France. Ils auraient alors l’occasion de défendre leur titre. 

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Fecilitation!!

    Citoyen de Témiscouata - 2017-11-08 21:20