Publicité
24 septembre 2017 - 10:14

Un premier week-end en deux temps pour les 3L

C’est au Centre Lacroix-Dutil de St-Georges que les 3L revêtaient leur uniforme vendredi soir. Dans l’alignement, il était possible de retrouver quatre anciens joueurs dont Marc-Olivier D’amour, Simon Danis-Pépin, Yvan Busque, Benjamin Lecomte ainsi que deux gardiens de but; Loïc Lacasse et Derick Roy. Les dirigeants avaient plutôt misé sur les nouveaux joueurs afin de pouvoir faire de bonnes évaluations avant la saison officielle.

En première période, il fallut un peu plus de 5 minutes à Tommy Veilleux pour marquer face à Loïc Lacasse. Toby Lafrance doublait l’avance des locaux. Tirant de l’arrière, les Louperivois ont mis peu de temps à réduire l’écart. Dominic Léveillé marquait son premier des matchs préparatoires sur une passe de Matthieu Roy.  Avec moins d’une minute à faire, Boilard envoyait la rondelle au fond du filet et poussait les 3L au vestiaire avec un retard de deux buts.  

En deuxième période, Bryan Groleau marquait le quatrième des siens, juste avant de voir Benjamin Lecomte faire scintiller la lumière rouge sur les passes d'Yvan Busque et de Keven Veilleux. Malgré les efforts des Louperivois pour remonter la pente, le Cool FM y allait de deux buts rapides de Labonté et de Bordeleau. Loïc Lacasse laissait alors sa place à Dérick Roy. Mickael Bédard et Nikita Kolesnikovs enfilaient deux autres buts. Maxime Plante venait finalement redonner de l’énergie à son équipe en marquant le troisième alors qu’il ne restait que 21 secondes au deuxième vingt.

En troisième période, le Cool a gardé la pédale bien au fond alors que les 3L n’ont pas pu revenir dans le match.

SAMEDI

Samedi soir, les 3L se préparaient à chausser leurs patins devant leurs partisans pour la première fois de la saison après une soirée assez difficile.

En première période, on pouvait apercevoir des 3L plus agressifs. C’est après 18 minutes de jeu que Samuel Noreau faisait vibrer les cordages derrière Jean-Philippe Levasseur en avantage numérique. Olivier Daunais et Jean-Philip Chabot récoltaient tous les deux une mention d’assistance. À moins de deux minutes à jouer, Jean-Philip Chabot et Alexandre Tremblay s’échangeaient quelques coups et allaient tous les deux retraiter au cachot.

À mi-chemin en deuxième période, Maxime Lecours rétablissait l’égalité. Ce fut le seul but de la période.

Au troisième vingt, Anthony Verret faisait scintiller la lumière rouge lors d’une attaque à cinq, sur les passes de Marc-Olivier Brouillard et de Yann Poirier, ce qui redonnait l’avance au Louperivois. L’Assurancia revenait en force avec deux buts de Pierre-Luc Lessard et de Maxime Lecours, en moins de deux minutes, mais c’est Raphaël Corriveau qui ramenait les deux équipes à la case départ. Anthony Verret notait une première passe à sa fiche. La période fut marquée par quelques escarmouches entre les deux formations. Une période supplémentaire était nécessaire afin de distinguer un vainqueur.  C’est après 4 minutes 30 secondes qu’Olivier Croteau donnait la victoire de 4 à 3 aux siens.

«Ce qu'on retient du week-end, mentionnait l'entraineur-chef, Simon Turcot, c'est qu'on a atteint notre objectif, c'est-à-dire de faire une évaluation induviduelle de chacun des joueurs présents afin de voir qui peut jouer avec nous régulier, qui jouera une fois de temps en temps et qui ne jouera pas du tout. Peu importe le résultat des matchs, notre objectif est atteint et on passe à la prochaine étape».

En continuant, Simon Turcot affirmait que les idées semblaient déjà plutôt claires sur les joueurs qui ont un potentiel ou non de rester dans la formation.

«C'est évident qu'il y a certains joueurs qui nous ont surpris et qui vont se tailler un poste régulier et il y en a d'autres qu'on ne pensait pas pouvoir faire appel à eux, mais qui viendront aux besoins. Du côté des vétérans, il ont été fidels à eux-mêmes, ils ne nous ont pas déçu, mais on a réalisé qu'ils ne réussiront peut-être pas tous à garder leur poste avec la venue des nouveaux». 

 

Publicité

Commentez cet article