Publicité
26 août 2017 - 06:07 | Mis à jour : 10:48

Victoire de 7 à 0 pour le Construction Michaël Bérubé

Le lanceur Jimmy Durette a pris le plein contrôle de la rencontre, conduisant le Construction Michaël Bérubé de Trois-Pistoles à une victoire de 7-0 sur le Shaker à Rimouski, faisant en sorte que le CMB prend les devants 1-0 dans la série finale 4 de 7 de la Ligue de baseball senior Puribec du Bas-Saint-Laurent.

Jimmy Durette a lancé trois manches parfaites dans les 4 premières et n’a pas accordé de coup sûr au Shaker avant la 5e manche, Ludovic Dubé lui retirant la possibilité d’un match sans point ni coup sûr.

Pendant ce temps, son adversaire, Jefferson Vargas n’a pas été soutenu par l’attaque de son équipe dont la défensive a aussi coûté deux points importants en 6e manche, alors que les visiteurs ont croisé le marbre à 5 reprises.

Histoire de compléter la suprématie de Jimmy Durette : il a le point produit de la victoire, avec un ballon-sacrifice au champ droit, poussant Thomas Morin au marbre. Morin était sur les buts après avoir ouvert le match avec un coup sûr.

Le pointage est de 2-0 en début de 6e manche pour les visiteurs quand le ciel est tombé sur la tête du Shaker qui non seulement alloue 4 coups sûrs, mais y va de 2 erreurs pour une manche de 5 points. Guillaume Bérubé, Maxime St-Gelais, Dave Voyer et Thomas Morin ont produit 4 des 5 points du CMB dans cette manche fatale.

Outre les 5 coups sûrs du Shaker, Jimmy Durette a alloué 3 buts sur balles et retiré 4 frappeurs sur des prises pour la victoire. Le revers est au dossier de Jefferson Vargas qui a alloué 5 points mérités sur les 7 points des visiteurs sur 11 coups sûrs et 2 buts sur balles. Il a aussi 8 retraits sur des prises, dont 5 dans les 2e et 3e manches.

Au bâton pour les vainqueurs, signalons Daniel Desjardins et Ludovic Saucier avec deux coups sûrs chacun en trois présences, Thomas Morin avec trois coups sûrs en cinq présences et Samuel Laforest avec deux coups sûrs en quatre présences. Du côté du Shaker, Jérôme Rousseau réplique avec deux coups sûrs en deux présences.

Autre élément important dans ce match : la qualité du jeu défensif du CMB. Tous les jeux initiés par le 2e but Ludovic Saucier et l’inter Guillaume Bérubé se sont soldés par des retraits, dont plusieurs jeux spectaculaires.

Le gérant du Shaker, Yannick Dumais, a indiqué après le match que l’excitation régnait chez son équipe avant le match, aucun joueur ou presque de sa formation n’avait d’expérience dans un match de finale. Il a indiqué que son lanceur # 1, Mathieu Gobeil, sera au monticule dimanche.

Éric Rousseau, gérant du CMB, a salué la victoire des siens. « Nous étions très heureux de jouer ce soir et entrons à la maison en avance. Mais la série n’est que 1-0 et nous allons tenter de gagner une 2e victoire le plus rapidement possible. » Il n’a toutefois pas confirmé son lanceur partant.

Le CMB enlève ainsi l’avantage du terrain au Shaker et la série se poursuivra au Stade Paul-Émile Dubé à Trois-Pistoles dimanche à 19 h 30.

 

Publicité

Commentez cet article