Publicité
3 août 2017 - 10:59 | Mis à jour : 13:32

Le CIEL-FM de Rivière-du-Loup en vacances

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Dans un match en trois temps, le CHOX-FM de La Pocatière a poussé le CIEL-FM de Rivière-du-Loup en vacances en remportant une victoire de 9 à 6, le 2 aout, au grand dam d’une foule de 225 spectateurs. Rivière-du-Loup a ainsi perdu la série quart de finale «B» de la Ligue de baseball senior Puribec du Bas-Saint-Laurent 2 à 0.

Menottée par un très bon début de match du lanceur adverse, Antoine Bernier, et tirant de l’arrière 0 à 9 en fin de 7e manche, la bande de l’entraineur Louis Deschênes a tout de même connu une poussée de 6 points à sa dernière présence au bâton de la saison après un changement de lanceur. Une façon, en quelque sorte, de garder la tête haute malgré la fin du parcours.

«L’idée, c’est toujours de vendre l’idée qu’on peut revenir dans le match…même à 0-9. On y était presque», a souligné l’entraineur. «En fin de partie, c’est sûr qu’il y a de la déception, mais on s’est levé la tête et on a la fierté de ne pas avoir abandonné.»

Au terme de ce match de 2 heures 30 minutes, la 5e manche a fait très mal à Rivière-du-Loup. En avant par seulement deux points, le CHOX-FM en a inscrit 5 autres à ce moment, s’échappant tranquillement avec la victoire. La Pocatière a été constant au bâton, réussissant 12 coups sûrs contre 5 pour l’équipe locale.

Le CIEL-FM a éprouvé beaucoup de difficultés à l'attaque dans cette série 2 de 3. Avant la fin du 2e match, Rivière-du-Loup n’avait réussi que 5 coups sûrs en plus de 60 présences. Aux dires du pilote louperivois, l’expérience a été la clé pour La Pocatière. La performance éclatante du lanceur pocatois Martin Bossé lors du 1er match a aussi fait beaucoup de bien à son équipe.

«Une majorité de leurs joueurs font partie de la ligue depuis bon nombre d’années. Ils ont de l’expérience en séries et il faut leur donner crédit. De notre côté, le talent ou l’intensité n’ont jamais été en question, on a surtout eu de la difficulté à garder confiance», a témoigné Louis Deschênes.

SAISON

Si le CIEL-FM a été vu toute la saison comme une équipe jeune, Louis Deschênes n’oublie pas tout le travail qui a été fait par l’organisation pour habiller une formation compétitive. «Nous sommes allés chercher Jonathan Dubé, mais aussi Franco Dumont et Jeff Richard…des joueurs qui ont été importants. On peut être fiers des efforts qui ont été faits.»

Avec des joueurs comme Philippe-Antoine Gagnon et Jean-François Gamache en uniforme lors du premier match des séries, tous les espoirs étaient permis. «Avec La Pocatière, nous avions deux très bonnes équipes, bien meilleures que ce que pouvaient indiquer nos fiches. Je n’aurais pas été gêné d’affronter n’importe quelle autre équipe», a-t-il ajouté.

Selon Louis Deschênes, le futur du CIEL-FM est intéressant. Il y a une belle relève, notamment avec le retour possible de jeunes joueurs talentueux évoluant dans le junior élite ou le midget AAA ailleurs au Québec.

FINALE

La série entre le Témiscouata et Matane se poursuit, ce vendredi. Avec une victoire, les Braves rejoindront Trois-Pistoles en demi-finale. Suivez infodimanche.com pour tous les détails. 

 

Publicité

Commentez cet article