Publicité
21 juillet 2017 - 16:49 | Mis à jour : 23 juillet 2017 - 14:37

Les 4 Chevaliers Toyota animent le Stade Paul-Émile-Dubé

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

L’ambiance était à la fête, ce jeudi 20 juillet, au stade de baseball Paul-Émile-Dubé de Trois-Pistoles. La visite des 4 Chevaliers Toyota n’a pas manqué son objectif de faire passer aux amateurs une soirée de balle déjantée et empreinte d’humour.

Le solide quatuor (ils sont en réalité 5) a ainsi enfilé les blagues aussi rapidement que les prises pendant près de deux heures et demie de spectacle. Petits et grands ont apprécié les jeux de mots, parfois douteux, et les interprétations de personnages. Pikachu, Céline Dion, Ginette Reno, Michael Jackson, Luke Skywalker, Elvis et The Beatles ont notamment fait partie des invités spéciaux de ce match bien particulier.

Côté balle rapide, les 4 Chevaliers Toyota n’ont pas pris trop de temps à ajouter des points au tableau indicateur. Fidèles à leur réputation de compétiteurs redoutables, les joueurs-comédiens ont profité de certaines largesses de l’équipe locale en début de match. Ils ont finalement remporté la partie 9 à 4.

«On a bien amorcé la rencontre, mais ça s’est compliqué quand François Rossignol a pris le relais au monticule pour Trois-Pistoles. Nous avons ajouté quelques points, mais il a été vraiment excellent, la balle arrivait vite», a commenté le leader des 4 Chevaliers, Renaud Lefort, quelques minutes après la rencontre.

Le fils d'un ancien membre des 4 Chevaliers O’Keefe, René Lefort, n’a d’ailleurs pas manqué de remarquer l’expérience au bâton de ses adversaires. Dave Voyer, Ludovic Saucier et Maxime Saint-Gelais ont tous les trois frappé des circuits intérieurs. Pierre Beaulieu, qui avait vaincu les anciens Chevaliers en 1989, a lui aussi créé un point.

«Vos frappeurs ont eu de la difficulté en début de match, mais ils se sont vite adaptés. On a vu des contacts solides, des balles frappées très loin. En passant, aujourd’hui, je pense que les balles frappées les plus loin, c’était contre nos lanceurs! Il y avait de la belle adversité», a-t-il noté, en riant.

Les rires des 500 spectateurs présents se sont fait entendre du début à la fin du match. Les 4 Chevaliers Toyota étaient eux aussi tout sourire après le match. «L’aménagement de ce stade avec les roches, c’est génial, félicitations! De notre côté, on sentait l’ambiance directement sur le terrain. La foule était très belle. C’était comme si on jouait devant 1 500 personnes.»

«UNE TRÈS BELLE SOIRÉE»

L’animation de la soirée était complétée par l’actrice et chanteuse Annie Dufresne et par Benoît Rioux, journaliste sportif originaire de Trois-Pistoles. Ce dernier a avoué avoir vécu une expérience bien particulière, chez lui. Il a d’ailleurs été chaudement accueilli en début de match.

«Je n’oublie pas d’où je viens, mais étant donné que ça fait 20 ans que je suis parti, je dois avoué que je ne m’attendais à un accueil comme celui-là. J’avais de la famille dans les estrades, c’était spécial.»

Souhaitait-il une victoire des Chevaliers ou de Trois-Pistoles? «S’il y en avait une à perdre cette année, j’aurais aimé que ce soit celle-ci (…) J’ai aussi décidé d’aller faire une présence au bâton avec mes amis de l’équipe locale, je crois que c’est une réponse indirecte à la question», a-t-il laissé sous-entendre, tout sourire.

Les 4 Chevaliers seront de retour dans la région le 12 août prochain. Ils affronteront une autre équipe locale et la partie sera présentée à Saint-Arsène.

 

Publicité

Commentez cet article