Publicité
19 juillet 2017 - 09:27

CIEL-FM subit un revers de 2 à 1 contre Rimouski

L’opportunisme a été laissé au fond du vestiaire du CIEL-FM mardi soir, alors que le Shaker de Rimouski s’est fabriqué deux points en 4e et 6e manches sur un grand total de 2 coups sûrs dans le match, l’emportant 2-1 sur les locaux qui, à 4 reprises, ont laissé deux hommes sur les buts.

Un duel de lanceurs de premier ordre entre Michaël Lavoie – qui n’en est pas à son premier duel par un but cette saison – et Kevin Roy (5 manches) et Jefferson Vargas (2 manches pour le sauvetage). Menant 2-0 en milieu de 7e manche, Rimouski a permis à l’adversaire d’aller gratuitement sur les coussins sur un frappeur atteint après 2 prises et c’est lui qui a marqué le seul point des locaux.

Les deux faux-pas de Lavoie ont coûté les deux points au CIEL-FM. Pier-Luc Ouellet a frappé le premier coup sûr des gagnants en 4e manche. Il a volé les 2e et 3e buts avant de venir croiser le marbre sur le ballon-sacrifice de Michaël Morin.

Pierre-Olivier Forbes est atteint en sixième manche, vole le 2e et vient toucher la plaque payante sur le double et 2e coup sûr du Shaker, de Maxime Lévesque. Le CIEL-FM a placé deux coureurs sur les buts en dernière moitié de la 7e  manche, mais un seul a permis au tableau indicateur de changer de chiffre alors que François Rossignol (coureur suppléant de Patrick Clavet) a réussi à se faufiler au marbre sur le simple de Yannick Michaud.

Au bâton pour Rimouski, notons que Pier-Luc Ouellet et Maxime Lévesque ont un coup sûr chacun tandis que pour Rivière-du-Loup, Pierre-Yves Dubé a deux coups sûrs.

Le résultat du match de mardi soir permet à Rivière-du-Loup d’avoir 1 comme chiffre magique, à savoir une victoire du CIEL-FM ou une défaite des Républicains d’Edmundston et ce serait une participation assurée à la première ronde des séries. Et comme le hasard fait bien les choses, les deux équipes s’affrontent ce mercredi soir sur le terrain des Républicains qui en seront à leur dernière partie locale de la saison. Les deux équipes ayant leur sort entre leurs mains, on comprend que le match de ce soir est capital pour les deux formations.

Rivière-du-Loup, avec 8 victoires et deux matchs à jouer, assurerait sa présence en séries, tandis qu’une 4e victoire pour Edmundston chaufferait les oreilles de Matane qui, comme par hasard, est à Trois-Pistoles, mercredi soir. L’enjeu de Matane est formel, s’il veut garder une chance de faire les séries, tandis que Trois-Pistoles est toujours dans la course au premier rang dans un classement qui annonce une triple égalité au sommet.

Parlant de triple égalité, pensez au spectacle de mercredi soir à Rimouski alors que Témiscouata est visiteur. Duel annoncé entre Mathieu Gobeil du Shaker et Dany Paradis-Giroux des Braves. Ces deux formations, plus celle de Trois-Pistoles, jouent pour terminer 1, 2 et 3 au classement, précisant que 1 et 2 permettraient d’éviter la première ronde des séries qui est de formule suicide en 2 de 3. Vaut mieux arriver de bonne heure au match, pour ne rien manquer.

 

PROCHAINS MATCHS – MERCREDI 19 JUILLET

20 h     Matane (6-14) vs Trois-Pistoles (15-6)

20 h     Témiscouata (14-5) vs Rimouski (15-6)

21 h     Rivière-du-Loup (7-14) vs Edmundston (3-17) (heure locale)

 

RÉSULTAT – SOMMAIRE - CLASSEMENT

18-juillet

PJ

V

D

Moy

Diff

S - TÉMISCOUATA

19

14

5

.737

-

S - TROIS-PISTOLES

21

15

6

.714

-

S - RIMOUSKI

21

15

6

.714

-

S - LA POCATIÈRE

22

12

10

.545

3.5

RIVIÈRE-DU-LOUP

21

7

14

.333

8

MATANE

20

6

14

.300

8.5

EDMUNDSTON

20

3

17

.150

11.5

S – Classé pour les séries éliminatoires 2017

 

Publicité

Commentez cet article