Publicité
10 juillet 2017 - 14:37

Dany Paradis-Giroux paralyse le CHOX-FM de La Pocatière

Le lanceur Dany Paradis-Giroux a retiré 12 frappeurs sur des prises dans un match qui a duré moins de deux heures à Témiscouata-sur-le-Lac, dimanche, conduisant les Braves de l’endroit à une victoire de 2-0 sur le CHOX-FM de La Pocatière.

Après avoir reçu un but sur balles comme premier frappeur des Braves, Michel Bérubé a croisé le marbre sur un ballon sacrifice au champ centre pour le premier point du match. Le même Michel Bérubé a marqué le point d’assurance en 6e manche après un triple. Dany Paradis-Giroux a frappé le coup sûr qui l’a poussé au marbre.

Les amateurs présents ont eu droit à un duel de lanceurs de haut niveau. Si Dany Paradis-Giroux a retiré une douzaine de membres des visiteurs sur des prises, il a aussi limité le CHOX-FM à 2 coups sûrs, tandis que Martin Bossé a limité les Braves à trois coups sûrs dans tout le match.

Voilà qui corse encore plus la course au championnat de la saison régulière. La lutte à trois est maintenue, alors que les Braves du Témiscouata (12-4) s’approchent à un demi match de Trois-Pistoles, comme le Shaker de Rimouski (13-5), tout en ayant deux matchs en mains sur le Shaker.

Le jeu des statistiques fait en sorte que les formations de Trois-Pistoles et Rimouski demeurent assurées de participer aux séries, mais la victoire des Braves les place à une question de mathématiques pour être aussi assurés de participer à la danse du mois d’août.

VENDREDI

Vendredi soir, rappelons que le Shaker de Rimouski a vaincu le Construction Michaël Bérubé par la marque de 4-3, à domicile. Dans la défaite, le lanceur pistolois Simon Rousseau avait aidé sa propre cause avec 2 coups sûrs en 4 au bâton. Il est le seul avec plus d’un coup sûr pour son équipe.

CIEL-FM

Quant à savoir qui sera privé des séries, la course se fait entre trois équipes. Les deux victoires de samedi des Républicains/Sports Experts d’Edmundston (3-16) les rapprochent du CIEL-FM de Rivière-du-Loup (4-12) et du Marché IGA Desrosiers de Matane (6-12).

Rivière-du-Loup a encore 8 matchs à jouer en saison régulière, comparativement à 6 pour Matane et 5 pour Edmundston. On voit donc l’importance des matchs de chacune des équipes du circuit, cette semaine.

 

Publicité

Commentez cet article