Publicité
19 mai 2017 - 06:02

Karl Normand n’est pas intimidé par la compétition

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

La présence de nombreux coureurs de calibre international lors du 37e Motocross intérieur Coors Light - Distribution Francis n’inquiète pas la vedette locale, Karl Normand. Au contraire, le Louperivois compte s’en servir comme carburant afin de montrer à tous de quel bois il se chauffe.

Karl Normand ne s’en cache pas, il souhaite monter sur la plus haute marche du podium, demain, au Centre Premier Tech. Ce serait une première fois à Rivière-du-Loup, lui qui est passé tout près à quelques reprises déjà. Et ne croyez pas que la compétition – particulièrement relevée selon le promoteur Paul Thibault – lui fait peur.

«Paul sait très bien qu’il doit amener des coureurs de grand talent, afin d’offrir un bon spectacle. Je me sens prêt à relever le défi (…) C’est vraiment important de gagner cette compétition-là, chez moi», a partagé le favori de la foule.

L’athlète ne manque pas de confiance, et avec raison. Normand a gagné sa dernière course, à Montmagny, avec une avance de plus de 2 secondes devant le champion du Danemark, Frederik Hojris, l’un des favoris à Rivière-du-Loup. La fin de semaine précédente, il avait pris le 2e rang, mais il précise qu’il n’était qu’à quelques tours de prendre la pôle position.

«Les grandes courses américaines ont 20 tours, alors que celle à Dégelis n’en avait que 12. Après avoir chuté, je suis passé de la dernière à la 2e position. Quelques tours de plus et je l’avais», raconte-t-il au bout du fil. «Il devrait y avoir une grosse finale de 20 tours à Rivière-du-Loup.»

Cette année, Karl Normand est rapide, très rapide. Les entrainements des derniers mois, aux États-Unis, ont porté fruit. «J’ai passé l’hiver en Caroline du Nord, en Caroline du Sud, ainsi qu’en Floride dans un club privé. J’ai suivi le même entrainement que les meilleurs compétiteurs. Je suis dans une super forme.»

Il espère que le Motocross de Rivière-du-Loup offrira présentera un circuit très difficile avec beaucoup de bosses et un grand saut à la fin. «C’est dans ces courses-là que je performe le mieux. J’ai fait ma demande à Paul», a-t-il laissé entendre, le sourire dans la voix.

OBJECTIFS

Remporter le Motocross intérieur de Rivière-du-Loup n’est pas le seul objectif sur la liste de Karl Normand pour la prochaine saison. Ambitieux, le coureur compte bien garder ses titres de champion québécois, mais aussi remporter le Championnat canadien d’arénacross.

«En 2016, j’ai pris le 2e rang, mais je suis convaincu que j’ai les habilités pour terminer 1er. C’est mon plus grand objectif. Ensuite, ce sera de participer au championnat américain, Amsoil Arenacross», a-t-il conclu.

Les prochains mois seront exigeants. Une trentaine de courses sont à l’horaire du fier compétiteur.

 

 

Publicité

Commentez cet article