Publicité
19 mars 2017 - 06:56

Les 3L remportent le duel contre Sorel-Tracy

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 2

L'énergie des séries de 2016 était bel et bien présente dans les gradins du Centre Premier Tech hier soir, alors que les 3L de Rivière-du-Loup ont remporté le 4e match de cette série par la marque de 3 à 2 en prolongation devant plus de 1 800 spectateurs. Les Louperivois ont donc 3 parties en poche, contre 1 pour Sorel-Tracy.

L'entraineur des 3L, Simon Turcot, réservait une surprise aux amateurs, puisque Chad Lacasse a été présenté sur l'alignement partant à la 1ère période, en pleines séries éliminatoires. «Ça m'a fait chaud au coeur, j'avais des émotions, un petit frisson. J'ai bien apprécié, c'était une belle marque de respect», a-t-il commenté. Ce dernier a retrouvé son frère dans l'équipe, le gardien de but Loïc Lacasse, avec qui il a eu l'occasion de célébrer la victoire sur la glace. Simon Turcot est satisfait du travail du nouveau venu dans l'alignement cette année.

Il avoue ne pas avoir aimé le départ plutôt lent de son équipe en 1ère période, mais a toutefois apprécié les efforts de ses joueurs qui ont su augmenter la cadence au fil de la partie. «C'était un peu semblable à ce qui s'est passé hier, mais on s'est réveillés. En 2e, 3e période, honnêtement, je ne le dirai pas souvent, mais on a été parfaits», a expliqué Simon Turcot.

C'est Marc-André Tourigny qui a fermé l'issue du match en profitant rapidement d'un rebond qui lui était offert après un arrêt de Karel St-Laurent. «J'ai eu la rondelle sur moi, je me suis retourné et je n'ai pas hésité. (...) Chad Lacasse est toujours le bienvenu, il a été un gros noyau de cette équipe pendant plusieurs années. Tout le monde était bien content de le revoir», a réagi l'attaquant. Le but de Tourigny a permis de donner une avance de 3 à 1 aux 3L dans cette série contre les Éperviers de Sorel-Tracy. Les autres pointeurs sont Yvan Busque, Étienne Archambault, Étienne Brodeur et Louis Mandeville.

CRITIQUES

Le propriétaire des Éperviers, Christian Deschênes, a critiqué les décisions prises sur la glace par les arbitres. «Je suis content pour le spectacle, pour la foule. Ce sont deux très bonnes équipes qui ont joué un gros match digne des finales de l'année passée. On met la main sur des vidéos. Est-ce qu'on est vraiment en tort, est-ce qu'on doit investir de l'argent dans des reprises vidéo? (...) Pas de hors-jeu, on reprend de l'autre côté, après ça finit et le but est dedans...Encore une fois une mauvaise décision qui est prise et qui joue en notre défaveur», a-t-il commenté. Il estime qu'il y a une sérieuse remise en question à faire de ce côté, en raison de l'augmentation du calibre des joueurs et de l'évolution de la ligue au cours des dernières années.

Deux joueurs des Éperviers étaient dans une position de 2 contre 1 en prolongation lorsque le sifflet de l'arbitre s'est fait entendre pour le hors-jeu. C'est à la suite de cette décision que les 3L ont pu compter le but gagnant du match, après la mise au jeu. «Je trouve que dans une série comme la nôtre, des mauvaises décisions, il y en a un nombre impardonnable», croit Christian Deschênes.

Malgré deux buts en 1ère période, le cerbère Loïc Lacasse a par la suite muselé les joueurs des Éperviers, réalisant 22 arrêts sur 24 tirs. De son côté Karel St-Laurent a résisté 30 fois sur 33 tirs au but. Le prochain match aura lieu jeudi, à Sorel.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • @Précision Le duel étant la partie d'hier, comme décrit dans les premières lignes du texte, je crois que le titre convient bien, puisqu'il s'agissait en effet d'une opposition entre deux équipes. La situation de l'équipe des 3L de Rivière-du-Loup dans la série est également précisée à la 4e ligne. Merci toutefois pour votre sens de l'observation. Au plaisir.

    Andréanne Lebel - 2017-03-19 11:53
  • Il me semble que le titre ne convient pas puisque les 3L avaient perdu la veille.

    Précision - 2017-03-19 11:20