Publicité
17 mars 2017 - 06:57

Une famille en or

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 1

Marie-Pier, Émilie et Sara-Kim Veilleux ont vécu une fin de semaine bien spéciale il y a maintenant 10 jours. Non seulement les trois sœurs étaient-elles en compétition aux quatre coins du Québec en même temps, mais elles ont toutes atteint l’excellence, remportant chacune les grands honneurs dans leur discipline. Un moment bien particulier pour les membres de cette famille en amour avec le sport. 

La situation était pour le moins inhabituelle. Voyager pour les compétitions est monnaie courante pour les Veilleux depuis plusieurs années déjà, mais devoir en couvrir trois en quelques jours, respectivement organisées à Alma, Sherbrooke et Québec, c’était tout un défi logistique.

«C’était quelque chose en effet, beaucoup de route, mais cela en valait vraiment la peine. Les filles travaillent très fort à l’entrainement et elles en récoltent les fruits en compétition. Nous sommes très fiers», a raconté le paternel, François Veilleux, parlant aussi au nom de sa conjointe, Sylvie Bastien.

MÉDAILLES D’OR

Le voyage n’aura pas été fait en vain. Le vendredi 3 mars, Marie-Pier a créé l’euphorie dans la délégation de l’Est-du-Québec en montant sur la plus haute marche du podium en nage synchronisée lors des Jeux du Québec 2017. Troisième après les préliminaires, l’athlète de 15 ans a finalement créé une surprise en dérobant la première place grâce à l’une de ses meilleures performances à vie.

«Gagner l’or, être nommée athlète par excellence, puis porte-drapeau, c’était beaucoup d’émotions», s’est remémorée, souriante, celle qui accumule les bons résultats ces dernières années.

Les succès de Marie-Pier se sont d’ailleurs rendus jusqu’à Sherbrooke où Sara-Kim prenait part aux Championnats provinciaux en salle avec le Club d’athlétisme Filoup. «Tout le monde m’en parlait, j’étais vraiment fière d’elle. Ça m’a poussé à vouloir bien faire moi aussi», a souligné l’athlète de 13 ans.

Inspirée, Sara-Kim a survolé la finale du 60m haies en moins de 10 secondes, son meilleur temps jusqu’à présent. Un résultat qui, pour elle, valait tout autant que la victoire. «C’était un objectif que j’essayais d’atteindre depuis quelque temps. J’étais vraiment contente quand j’ai vu le tableau», a ajouté celle qui a aussi remporté le bronze au saut en hauteur.

À Québec, Émilie n’était pas du tout en reste. À l’image de ses sœurs, elle a brillé avec son groupe lors d’une compétition de danse. Le volet 1 de l’école District Danza, dont elle fait partie, a pris la 1ère place en jazz et la 2e en style libre, rien de moins. Là aussi une très belle expérience qui restera gravée dans la mémoire.

FAMILLE

D’au plus loin qu’elles se souviennent, Marie-Pier, Émilie et Sara-Kim ont toujours fait du sport. Très jeunes, elles ont rapidement suivi les traces de leur grande sœur, Andréanne, qui a pratiqué le patinage artistique pendant plusieurs années. Aujourd’hui, l’ainée bouge encore au quotidien, puisqu’elle étudie la danse à Drummondville.

«C’était important pour nous qu’elles pratiquent un sport, peu importe lequel. Nous voulions qu’elles soient actives», a déclaré M. Veilleux, lui-même joueur de hockey et amateur de plein air.

Les quatre sœurs ont touché à tout, pratiquant parfois le patinage artistique, parfois la nage synchronisée. Au final, elles ont toutes trouvé la discipline qui leur convenait. «Dans la famille, nous ne sommes pas très musiciens. Pour nous, c’est le sport», a déclaré Marie-Pier, en riant.

Pour les trois soeurs, le sport est un beau complément au quotidien, un exutoire aussi, parfois. «Nous passons beaucoup de temps à l’école et à la maison. Le sport, c’est une opportunité de changer d’air et de se créer de nouveaux groupes d’amis», ont-elle expliqué, conjointement.

Comme le hasard fait parfois drôlement les choses, la famille Veilleux vivra une nouvelle fin de semaine de folie, à la fin mars. Trois compétitions y sont encore une fois organisées au même moment. Heureusement, celles-ci auront lieu plus près, soit à Québec, Rimouski et Edmundston. 

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Félication

    Joe Veilleux - 2017-03-17 15:48