Publicité
13 mars 2017 - 13:39

Championnats du monde de patinage de vitesse courte piste

Guillaume Bastille participe seulement au relais

Pierre-Luc Chenel

Par Pierre-Luc Chenel, journaliste

Twitter Pierre-Luc Chenel

Guillaume Bastille a dû attendre la dernière course de la fin de semaine pour mettre les patins sur la glace des Championnats du monde de patinage de vitesse courte piste. La compétition internationale était présentée à Rotterdam, aux Pays-Bas, du 10 au 12 mars.

Le patineur de Saint-Modeste n’a pas été sélectionné pour les 3 distances individuelles, ni pour la demi-finale au relais 5000 mètres. En janvier dernier, lors des Championnats canadiens, qui ont servi de qualifications, Bastille avait terminé au 5e rang, dont une 2e place sur 1500 mètres. Pascal Dion a aussi subi le même sort, ne participant qu’à la demi-finale du relais.

Le patineur de 31 ans a dû patienter à la finale B du relais pour prêter main-forte à ses compatriotes canadiens. En compagnie de Charle Cournoyer, Samuel Girard et Charles Hamelin, Guillaume Bastille a remporté la finale B, donnant le 5e rang du classement au relais. L’équipe canadienne a pris la tête au 42e tour devant la Corée. «Personnellement, je ne pense pas que j’ai offert une très bonne performance, a avoué Bastille. On a quand même réussi à gagner. C’est la belle conclusion de la fin de semaine.»

Le Canada, souvent parmi les favoris au relais, n’a pu se qualifier pour la finale A à cause d’une chute d’un patineur au 41e des 45 tours.

Les athlètes canadiens ont récolté 5 médailles lors de ces Mondiaux. Marianne St-Gelais a été nommée vice-championne du monde, tandis que Samuel Girard a pris le 3e rang cumulatif. «Pour l’équipe canadienne, ce fut quand même une bonne fin de semaine, a conclu Guillaume Bastille. Ce sont de très bonnes performances et nous avons été compétitifs en tant qu’équipe.»

 

Publicité

Commentez cet article