Publicité
12 mars 2017 - 06:04

Deux premières victoires contre Sorel-Tracy

Séries : les 3L ne pouvaient pas espérer un meilleur départ

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 1

Rapides, physiques, intenses… les 3L de Rivière-du-Loup forment une équipe de séries éliminatoires et ils l’ont de nouveau prouvé, ce week-end, en remportant les deux premiers matchs les opposant aux Éperviers de Sorel-Tracy par les marques de 5 à 0 et 4 à 2. L’équipe ne pouvait pas espérer un meilleur départ. 

La semaine dernière, les hommes de l’entraineur Simon Turcot avaient terminé la saison en grande possession de leurs moyens, sortant vainqueurs de leurs trois derniers matchs. Force est maintenant de constater que cette confiance est là pour rester. Les Éperviers ont retrouvé cette fin de semaine une équipe semblable à celle qui les avait éliminés en grande finale l’an dernier.  

«On est une équipe rapide et physique, il faut garder notre identité, c’est la clé (…) En ce moment, contrairement à la saison régulière, c’est ce qu’on exécute. On est vraiment en mode séries, on a tourné la «switch» à on», a confirmé Marc-Olivier D’Amour, auteur de deux buts très importants, samedi, devant plus de 1500 partisans au Centre Premier Tech. 

Au cours de ces deux matchs, les 3L ont été dominants sur toutes les facettes du jeu. Même l’avantage numérique, qui avait connu des ratés en saison, s’est remise en marche avec trois réussites. 

«Tous les gars jouent du très bon hockey. À 5 contre 5, en supériorité numérique, infériorité numérique, ça va bien pour nous. On va souhaiter que ça continue, mais je ne vois pas comment ça s’arrêterait, on est partis et on va continuer de travailler fort», a déclaré de son côté, Simon Turcot. 

DÉFENSIVE 

S’ils ont réussi à être opportunistes offensivement, les 3L doivent aussi une grande partie de leur succès du week-end à leur brigade défensive et au gardien de but étoile, Loïc Lacasse. Après un blanchissage vendredi, le cerbère a été étincelant au Centre Premier Tech, le lendemain. 

«Il y a des soirs où je vois la rondelle un peu plus grosse, c’est le fun quand ça arrive. Les gars font vraiment tous les petits détails, ils travaillent super fort et ça rend mon travail beaucoup plus facile», a partagé Lacasse. 

«En ce moment, ça va très bien. Tout le monde exécute bien et on garde les jeux simples. D’avoir Loïc, solide derrière nous, c’est incroyable», a complété le défenseur Francis Meilleur. 

FOULE 

Samedi, les partisans des 3L n’ont pas manqué d’encourager leur équipe favorite et ont ovationné les joueurs en fin de match. Un geste que tous ont grandement apprécié. 

«C’est spécial ici. On dit souvent que le 7e joueur est un cliché, mais c’est vrai que c’est important. Quand la foule criait, les joueurs avaient des frissons, nous aussi. Ça fait une différence», a raconté Simon Turcot. 

Les 3L tenteront d’accentuer leur avance, et peut-être même d’en finir, cette fin de semaine. Ils seront à Sorel-Tracy vendredi, puis seront de retour à Rivière-du-Loup, samedi, dès 19 h 30. 

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Let's Go 3L, lachez pas et allez chercher une deuxième coupe pour tous les joueurs, coachs et partisants!

    #jesuis3L

    Vincent Ouellet - 2017-03-12 17:58