Publicité
25 février 2017 - 06:02

Les 3L défaits par leur bête noire

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Le Cool-Fm de Saint-Georges, guidé par leur gardien Pierre-Olivier Pelletier, a de nouveau frappé à Rivière-du-Loup. Les Beaucerons ont remporté le premier duel d’un programme double très important par la marque de 3 à 1, ce vendredi 24 février.

C’est ainsi une 6e défaite en autant de matchs pour les Louperivois contre Saint-Georges, cette saison. Comme quoi, la troupe de l’entraineur Dean Lygitsakos est la bête noire des 3L depuis le mois d’octobre.  

«Pour moi, on a manqué d’opportunisme, on a manqué de belles chances de marquer (…) Je ne suis pas inquiet, mais j’ai hâte que ça débloque. Les séries s’en viennent et on doit y rentrer avec une confiance offensive», a déclaré l’entraineur Simon Turcot.

Questionné sur cette série de défaites contre le Cool-Fm, le pilote a avoué ne pas s’en faire pour autant. «Ça n’a même pas été abordé avant le match. On veut seulement se concentrer sur nous, sur ce qu’on fait de bien, mais aussi sur ce qu’on doit améliorer.»

Au 2e engagement vendredi, menant alors 1 à 0, les 3L ont payé leur indiscipline à fort prix. Saint-Georges a nivelé la marque et a ensuite pris les devants sur des avantages numériques.

«On sort en lion et on joue bien, mais les punitions, souvent stupides, nous font très mal en cours de partie. Une équipe comme Saint-Georges a une force de frappe, alors il ne faut pas non plus leur ouvrir la porte», a souligné le défenseur Francis Meilleur.

«Ce n’est pas facile, mais on se répète qu’il faut rester positifs et se concentrer sur ce qu’on fait de bien (…) c’est vraiment une période creuse, mais il nous reste trois matchs pour s’en sortir», a de son côté martelé le capitaine Sylvain Deschâtelets.

ALAIN GARDNER

Cette victoire de Saint-Georges était particulièrement spéciale pour l’un des membres de l’organisation du Cool-FM, l’entraineur adjoint bien connu des partisans louperivois, Alain Gardner. L’homme était de retour pour une première fois au Centre Premier Tech.

«Après 3 ans et demi à être de l’autre côté, j’ai trouvé ça bizarre, je ne le cacherai pas. J’étais nerveux, mais je me suis calmé une fois la partie commencée (…) Ça va très bien à Saint-Georges avec Dean, j’ai beaucoup de responsabilités et j’aime ça», a-t-il généreusement partagé.

Bon joueur, il a assuré ne pas avoir donné de secret particulier à Saint-Georges pour affronter Rivière-du-Loup, rappelant qu’il a lui-même une défaite ou deux à sa fiche contre le Cool-Fm en début d’année avec les Louperivois.

Les 3L tenteront de rompre le mauvais sort dès samedi, 20h, au Centre sportif Lacroix Dutil. C’est un match crucial pour le classement général, puisque Laval s’approche du 5e rang détenu par Rivière-du-Loup. 

 

Publicité

Commentez cet article