Publicité
20 février 2017 - 09:44

Les Portageurs retirent le chandail d’Antoine Plante

Les Portageurs du Cégep de Rivière-du-Loup ont retiré, ce dimanche 19 février, le chandail numéro 4 porté par Antoine Plante lors de son passage dans l’équipe de basketball entre 2005 et 2008. 

À cette occasion, une bannière honorifique a été installée de façon permanente au Centre sportif du Cégep, domicile des Portageurs. Cet honneur, une première au Cégep de Rivière-du-Loup, lui est décerné en raison de l’implication exceptionnel qu’il a donné au cœur du sport collégial pendant et après ses études.

«Son passage fut exceptionnel par sa constance, son efficacité et son leadership lors des matchs et des entrainements qu’il a pu concilier à merveille avec ses études. Antoine a aussi été un coach dévoué à son sport et il était incontournable de lui rendre hommage» souligne Stéphane LeBrun, responsable des équipes sportives au Cégep. 

Après ses études en Techniques administratives – Comptabilité et gestion, Antoine Plante poursuit son implication dans le basketball au Bas-Saint-Laurent, tant comme gestionnaire de la Ligue de basketball sénior CIMT de Rivière-du-Loup, de 2009 à 2014, que joueur dans la Ligue civile de l’UQAR pendant trois ans. 

D’ailleurs, il est depuis l’âge de 19 ans, organisateur du Tournoi de basketball 3 contre 3 des Portageurs, un évènement phare de la discipline qui réunit chaque année plusieurs athlètes de différentes organisations, dont la National Collegiate Athletic Association (NCAA) et le Rouge et Or. Sans se limiter au basketball, il est également présent au sein de la Ligue de soccer mixte de Rivière-du-Loup dont il est un membre actif depuis maintenant 10 ans. 

Antoine Plante a été embauché chez duBreton en tant qu’étudiant en 2007 et il y occupe maintenant la fonction de coordonnateur de la formation au Département des ressources humaines.

Le Cégep de Rivière-du-Loup tient à féliciter chaleureusement Antoine Plante pour cet honneur et souhaite que l’esprit sportif dont il fait preuve inspire la génération montante d’athlètes.

 

Publicité

Commentez cet article