Publicité
20 décembre 2016 - 06:46

Deux Loupiots apprennent à Calgary

Pierre-Luc Chenel

Par Pierre-Luc Chenel, journaliste

Twitter Pierre-Luc Chenel

Alexis Marceau et Anne Boudreau-Alexandre étaient à l’Anneau olympique de Calgary afin de participer, du 16 au 18 décembre, aux Championnats canadiens juniors de patinage de vitesse courte piste.

Le but était de terminer dans les 4 premiers chez les hommes et les femmes pour obtenir une place dans les Championnats du monde juniors. Les 2 Loupiots ne sont pas parvenus à se qualifier, mais reviennent avec des notions supplémentaires.

Alexis Marceau a pris le 10e rang du classement général chez les hommes. Une dernière journée difficile lui a fait perdre 3 place. « Ça m’a déçu. Au 1000 mètres, ça n’a pas très bien été. J’ai été disqualifié dans la 3e course, a-t-il décrit. Au super 1500 mètres, quelqu’un m’a accroché et j’ai terminé au 11e rang.»

Sa meilleure performance fut sur 500 mètres avec une 5e position. Le patineur de 18 ans en a profité pour améliorer son temps d’une demi-seconde. « Je suis super content. J’ai vraiment bien patiné, a avoué Alexis Marceau. Ce fut une bonne journée. »

Sur 1500 mètres, le patineur mentionne qu’il a fait quelques erreurs, surtout dans sa dernière course, ce qui lui a donné une 10e position.

Dans un an, Alexis Marceau aura une autre chance de représenter le Canada. Il est conscient qu’il aurait dû avoir une fin de semaine sans faille et un peu de chance pour se qualifier cette année. «ll me reste encore une année junior et ceux qui étaient plus vieux que moi ne seront plus là, a-t-il dit. L’année prochaine, ce sera un objectif.»

Anne Boudreau-Alexandre 19e

Anne Boudreau-Alexandre a profité de sa fin de semaine pour remplir son carnet de plusieurs expériences. Elle a conclu au 19e échelon. «Je suis contente de ma fin de semaine et ça a bien été, a avoué celle qui n’avait pas d’attentes. Au départ, j’étais classé 20e et je suis monté d’une position.»

Sur 1500 mètres, elle a été en mesure de se classer parmi le groupe principal après la première course. Elle a pris le 15e rang. Aux 500 et 1000 mètres, elle a dû se contenter de la 19e position.

En analysant sa fin de semaine, Anne Boudreau-Alexandre croit qu’elle a amélioré une facette de sa course. «J’ai amélioré mes dépassements et ma technique. Au début, je passais plus serré qu’à la fin, a-t-elle conclu. C’est différent d’une compétition normale.»

 

Publicité

Commentez cet article